Test de la doudoune RAB Altus

Que l’on soit en camping, dans un refuge de l’Altiplano bolivien ou en observation de manchots royaux en Terre de Feu, le besoin de chaleur en étant statique est fondamental. C’est grâce à la doudoune en synthétique RAB Altus que j’ai pu profiter de tous ces moments bien au chaud. Il est temps de vous faire mon retour avec 9 mois de voyage en Amérique du Sud avec des passages en Patagonie ou sur les hauts plateaux boliviens à plus de 4 500 m d’altitude en hiver.

Doudoune synthétique RAB Altus

Description technique de la RAB Altus

Le constructeur annonce plusieurs caractéristiques techniques :

  • Poids : 380 g en taille S

  • Composition :

    • Extérieur :Pertex® Quantum (100 % Nylon, 20d/20d, 36 g/m², 2cfm, DWR 80/20)

    • Intérieur : 100 % Nylon (20d/20d, 38 g/m², 1.3cfm

    • Isolation synthétique : Cirrus™ 3M (195 g/3,7 oz)

  • Protection au niveau du menton que j’approuve fortement en tant que barbus

  • 2 poches latérales reposes mains zippées YKK®

  • 1 poche intérieure zippée YKK®

  • Poignets élastiqués

  • Cordon de serrage à la taille

  • Coupe cintrée

Avoir froid avec la RAB Altus, c’est chaud !

Après ce magnifique jeu de mots, je vais vous expliquer pourquoi la RAB Altus sera votre meilleur ami pour vos activités par temps frais !

Pierre avec sa RAB Altus en observation de manchots royaux en terre de feu

Le duo gagnant : Cirrus et Pertex Quantum

Son isolant synthétique en Cirrus crée une barrière efficace contre le froid. Je suis descendu en statique jusqu’à des températures de 0 degré sans avoir froid sur le haut du corps.

La technologie Pertex Quantum autorise quant à elle une exposition partielle et légère à de la pluie/neige avant de transpercer, idem pour le vent.

Mais ne comptez pas dessus pour vous isoler totalement des intempéries, il vous faudra la coupler avec une veste imperméable comme la Marmot Knife Edge.

Caliente et aussi très agréable à porter

Parmi les quantités de doudounes techniques du marché, un point qui saura la différencier est son style et son confort. Car franchement d’un point de vue « j’ai la classe à Dallas en bivouac » la RAB Altus place la barre haute.

Sa coupe proche du corps se détache des classiques plus larges. Cela ne gêne en aucun cas la liberté de mouvement.

Pierre dans sa RAB Altus au Sud Lipez

Le gonflant de la RAB Altus est similaire à celui de certaines doudounes en duvet. L’épaisseur est agréable au toucher et à porter. Après avoir vu plusieurs doudounes RAB (synthétique et duvet) c’est un conclusion commune à plusieurs modèles. Si l’esthétique est un critère d’achat important alors ce modèle est pour vous.

Un style urbain

Entre la couleur proposée, la coupe et son gonflant, je ne serais en aucun cas gênée de l’utiliser en milieu urbain. Par rapport à d’autres vêtements techniques, cette doudoune se fond particulièrement bien dans la masse. Pour les personnes prônant le minimalisme, c’est un avantage supplémentaire afin de mutualiser les usages.

Encombrement en rangement

En tant que voyageur et randonneur, l’encombrement des doudounes lorsqu’elles sont rangées est un point important. Sur des longs voyages, la place dans le sac à dos est un facteur non négligeable. Idem pour des treks de plusieurs jours où le portage d’un sac doit être optimisé.

Cette doudoune tient dans sa propre poche. Malheureusement la RAB Altus n’est pas la reine de la compression et du faible volume.

Poche gauche de la RAB Altus qui permet son rangement

Voici le comparatif avec la doudoune Patagonia Nano Puff de Laura (taille S) qui en plus possède une capuche et est aussi synthétique.

Doudoune RAB Altus rangée dans sa poche à gauche de celle de Laura

Le gonflant doit y être pour quelque chose, mais la poche de rangement ne semble pas super optimisée. En effet on sent qu’il y a un peu de marge au niveau du tissu.

Manque d'optimisation de la poche gauche de la RAB Altus qui permet son rangement

Après je comprends que cela peut être un parti pris pour la faire tenir plus facilement sans galérer à chaque fois !

Notre verdict de la doudoune RAB Altus

Si je suis encore de ce monde après certains moments de fraîcheur intenses alors je pense que je peux remercier cette doudoune. Elle fut ma pièce maîtresse durant un gros mois de notre voyage.

Portée plutôt en statique elle offre un réel maintien de la température et apporte le confort recherché après les journées de randonnée.

Son style et sa coupe sont des plus et permet de l’adopter en milieu citadin sans se faire remarquer. Sa compacité n’est pas exemplaire cependant.

La RAB Altus est donc un excellent produit que nous conseillons si vous êtes à la recherche d’une doudoune technique en synthétique !

Et toi, tu en penses quoi de ce que tu viens de lire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :