Quelques geysers, beaucoup de lamas : en route pour le parc Sajama

Après avoir adoré le parc Lauca au Chili, nous ne pouvions pas rater l’opportunité de visiter son pendant bolivien, le parc Sajama !

Nous avons ainsi commencé la découverte de la Bolivie avec l’un de ses plus beaux parcs nationaux. C’est donc parti pour 2 jours et 3 nuits proches du plus haut sommet bolivien qui trône à 6 542 m d’altitude. Nous vous présentons ainsi l’Altiplano Bolivien, qui est sans doute une des merveilles de ce monde !

Se trimballer jusqu’au parc Sajama

Depuis le Chili

Nous sommes partis de Arica, au Chili, dans un bus en direction de la Paz. Vous pourrez acheter des billets au terminal de bus international pour 7 000 CPL (9.5€ en mai 2018) par personne. Sachant que pour aller à La Paz cela coûte 8 000 CPL on trouve que le rabais est ridicule, mais c’est déjà ça :D.

Ayez bien en tête qu’il vous faudra descendre au croisement entre l’autoroute 4 et le chemin qui mène à la ville de Sajama. Soit à peine 10-12km après la frontière.

Les plus observateurs remarqueront que vous traverserez une partie du parc Lauca donc si possible prenez un siège de bus à gauche pour profiter des paysages si vous ne l’avez pas visité au préalable.

Sortez votre amulette de la chance

Après vous être fait déposer au croisement, ne vous attendez pas à poser vos valises trop rapidement et commencez à prier votre bonne étoile. En effet, vous n’êtes pas encore au village et donc au parc Sajama.

Soit vous finissez à pied les 12 km (hahaha) soit vous arrivez à trouver une voiture qui passe à ce moment-là pour vous prendre en stop. Toi lecteur, tu sais qu’elle est la bonne réponse à cette équation. Nous aussi et on a eu à la chance de tomber très facilement sur un mini van vide qui allait jusqu’au village. Ouf, car entre les sacs, la poussière et le soleil qui tapait sévère on aurait dégusté !

Depuis/vers La Paz

Il faudra vous rendre jusqu’au village de Patacamaya pour prendre l’unique navette journalière qui vous déposera à Sajama. Elle part à 14 h et arrive à Sajama vers 17 h

Idem pour quitter Sajama c’est la même navette, mais qui part à 6 h sauf le dimanche où elle part à 4 h pour 30 BOB/p (3.7€ en mai 2018). Elle décolle à côté du local Trans Sajama.

Ensuite un minibus pour 10 BOB/p (1.25€ en mai 2018) en direction d’El Alto vous emmènera sur les hauteurs de La Paz.

Depuis ailleurs

Aucune idée, mais d’autres blogs sûrement très bien en parlent 🙂

Trouver un toit

Ce n’est clairement pas la mission la plus compliquée. Il y a pléthore de choix si on se rapporte à la taille de Sajama.

Un total hasard

Notre choix ? Bah en faite le mini van qui nous a récupérés nous a amenés à son hébergement et on a décidé de dormir là bas. Ana est super gentille et pour 60 BOB (7.5€ en mai 2018) nous avions une chambre privée avec lit double et salle de bain privée. Si vous le souhaitez, ils peuvent aussi vous préparer vos repas. Elle nous a laissé utiliser sa cuisine, car nous avions de quoi manger.

Ses coordonnées sont les suivantes si vous désirez passer une nuit sur place :

Mario et Ana (What’s app) : +59 1 74 01 71 89 et +59 1 73 72 79 56  

Plein de petites tiendas

Nous avions lu qu’il était difficile de s’approvisionner dans le village pour cuisiner et bien détrompez-vous. On a trouvé plusieurs commerces qui vendent de quoi se préparer des plats. Tu vois ça ne coûte pas plus cher de bien manger.

Ca ne coute pas plus cher de bien manger au parc Sajama avec Aymé !

Les endroits coolos du parc Sajama

Le parc Sajama est grand et le mieux reste de pouvoir profiter d’une voiture pour le visiter de manière plus globale. Les distances depuis le village peuvent donner lieu à des heures de marche pour arriver aux points d’intérêts. Ne pensez pas que cela est mal en soi, car vous pourrez ainsi admirer les paysages du parc. C’est une des choses que nous avons réellement appréciées. On se sent perdu et paisible au milieu de la faune et de la flore locale.

La Faune du Parc Sajama

Le mirador Montecielo

Bon, on ne va pas vous mentir et faire les cracks. Celui-ci on ne l’a pas monté.

Ça monte sévère de chez sévère pour arriver en haut et juste voir la pente du bas risque de vous démoraliser. Il y a plus de 300m de D+ sur 800m de long. Autant vous dire que faire cela à 4 200m c’est du lourd de chez lourd. Et puis à 18 h le soleil est déjà couché donc on se les gelait sévère !

On a donc monté une toute petite partie pour observer le coucher du soleil avec une vue sur 2 des 3 géants du parc et le village : le Parinacota à 6 348m (à gauche) et le Pomerape à 6 282m (à droite).

Les geysers de Juchusuma souillés par la bêtise

Comment ne pas aller observer ces geysers qui se trouvent à 8km du village ? Tous ceux qui les ont déjà vu savent à quel point c’est envoûtant ! Nous en avions vu durant notre semaine à Yellowstone dans un environnement totalement différent.

Ici personne ne se met devant vous et au lieu de se mêler aux bisons, on est entouré de lamas. C’est donc plus paisible et on peut mieux les observer. 

Par contre, le revers de la médaille est que cela est moins bien encadré. Et cela nous ramène à la connerie du touriste … Il paraît que l’un trucs à faire de ce coin est de faire cuire des œufs dans les geysers. Si les braves touristes rembarquaient leurs déchets, cela pourrait passer encore. Mais c’est avec une joie non dissimulée que Pierre a trouvé des sacs plastiques et des cartons de transport échoué sur le bord des geysers …

Je, Pierre, suis toujours autant révolté d’autant de bêtise humaine dans des lieux si purs. L’Altiplano est un endroit magique de par sa diversité et ses paysages, comment peut-on oser le souiller ainsi ? 🙁

Des lagunes d’haute altitude

Il est possible de pousser jusqu’à des lagunes, mais sachez que cela va vous prolonger sérieusement votre marche et que vous devrez même traverser la frontière avec le Chili.

Nous avions continué un peu, car une lagune semblait être indiquée sur Maps.me, mais finalement il n’y avait rien car elle était asséchée… Pas facile la vie de randonneur au parc Sajama !

Sentier vers les lagunas au Parc Sajama

Cette première journée fut définitivement sportive. Nous avons randonnée pendant 20.5km à une moyenne de 4200m d’altitude avec seulement 250m de D+. Ce fut donc une super marche d’acclimatation pour débuter au parc Sajama.

Les sources thermales de Kasilla aux effluves d’œufs pourris

Notre deuxième jour de marche nous a amenés à aller aux thermes. Des sources thermales sont exploitées au nord du parc Sajama.

Elles sont à 6km plus ou moins de la ville. Vous croiserez des paquets de lamas et passerez à travers des petits hameaux avant d’y arriver.

Troupeau de lamas au Parc Sajama Habitacions traditionnelles au Parc Sajama

Sur place vous avez le choix entre 2 sources. Une première totalement gratuite et sommairement aménagée avec une cabane à côté.

Thermes gratuites au Parc Sajama

La deuxième, payante, est quant à elle bien plus moderne puisqu’il s’agit d’une piscine avec des bâtiments. On peut même y louer des maillots de bain si vous les avez oubliés. L’entrée est à 30BOB/p et inclut serviette et douche.

Thermes payantes au Parc Sajama

On a clairement une préférence pour la première que l’on trouve bien plus authentique et avec un charme indéniable. Cela sent un peu les œufs pourris à cause du souffre. Et non ce ne sont pas les pieds à l’air libre de Laura qui refoulent … 😀

Comptez dans les 12km aller-retour pour aller jusqu’aux thermes.

Pleins d’autres centres d’intérêt du parc Sajama

Comme mentionné ci-dessus, il est possible si vous êtes véhiculé ou que vous restez plus longtemps de voir d’autres choses.

On aurait bien aimé visiter des lagunes d’altitude ou le bois queñuas avec des arbres qui poussent à une haute altitude. Mais le manque de temps et les distances ont eu raison de nous. Suivant vos envies, vous pourriez dessiner votre propre voyage au parc Sajama. 😉

Quels sont vos coins favoris du parc Sajama et ceux qui vous font le plus rêver ?

Et toi, tu en penses quoi de ce que tu viens de lire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :