Test Brooks Ghost 10

Depuis mai 2016 je courais avec les Brooks Ghost 9 que j’avais achetés à Montréal. Ce fut ma découverte de cette marque jusqu’alors inconnue pour moi. Depuis j’ai en ma possession une paire multi-usage rando-voyage-camping-trail avec la Brooks Cascadia 11 GTX qui me satisfait complètement. Étant satisfait de ma précédente expérience je me suis donc dirigé vers la Brooks Ghost 10 pour partir au Chili avec ! En effet la semelle de mes Ghost 9 étant pas mal rabotée (830 km sur Strava) je me devais de la changer pour éviter les blessures et ampoules…

Semelle Ghost 9

Il est temps maintenant de voir comment je vais la maltraiter et surtout si elle répond aussi, voire mieux, que la version 9 🙂

Une seule paire pour tout

Alors cela risque de faire sursauter les puristes de l’entraînement, mais oui je n’ai qu’une seule paire sur route. Dans un souci de minimalisme, de coût, de logistique, je prends une unique paire, quelles que soient mes sorties.

Il me faut donc quelque chose de versatile pour un footing de récup, des sessions d’intervalles ou des sorties longues. La Ghost 9 avait su répondre à ces différents besoins. Son dynamisme n’est pas son premier atout pour des sessions d’intervalles courts, mais ce n’était pas non plus la mer à boire. Son confort était un réel point positif pour les sorties en footing ou d’endurance.

Découverte des Brooks Ghost 10

Place à la découverte de cette nouvelle paire. Ça vous dit un petit tour visuel et technique ?

Gamme

Brooks possède plusieurs types de chaussures pour la course. La Ghost se situe en milieu de gamme en termes de de rapport “confort/dynamisme”. On retrouvera aussi des paires plus coussinées avec les Glycerin ou plus dynamiques comme les PureCadence. Cela peut donc être un compromis intéressant comme choix. Je suis sûr qu’il existe d’autres modèles pouvant convenir, mais je n’ai pas assez de recul sur cela !

Bien sûr il existe un modèle femme 🙂

Fiche technique

  • Neutre
  • Poids = 286 g en taille 42.5/9
  • Drop = 11 mm
  • BioMoGo ADN : amorti et dynamisme
  • Omega Flex Grooves : souplesse et fluidité pour gagner en confort
  • 3D stretch print : confort et ajustement de l’empeigne sans couture pour une meilleure respirabilité et liberté des mouvements
  • HPR : adhérence et résistance à l’abrasion
  • Système de laçage symétrique avec œillets directement intégrés dans la tige pour un maintien personnalisé

En sortie de boite, ça ressemble à quoi ?

Alors c’est vrai que je ne l’avais pas précisé dans le test de la Cascadia, mais l’emballage est recyclable. Sinon j’ai toujours aimé le style de cette paire.

Brooks Ghost 10

Je trouve que les couleurs de cette année sont sympas. Je vous mets le lien des autres couleurs disponibles en version homme.

D’un point de vue design il y a des modifications par rapport à la version 9. Je trouve que les traits sont plus fins et avec plus de détails. Par exemple le mesh ou le dégradé donnent un aspect plus sympathique.

Comparaison esthétique Ghost 9 et 10Comparaison esthétique Ghost 9 et 10

Comparaison esthétique Ghost 9 et 10

La semelle est sensiblement identique à la version 9 donc pas de différence particulière. J’espère qu’elle sera un peu plus résistante que celle de la 9. Soit je cours bizarrement soit c’était limite. Je penche pour la première option à vrai dire. 🙂

Un vrai chausson

Après l’avoir regardé sous tous les angles, je me suis décidé à les mettre aux pieds.

Brooks Ghost 10 Brooks Ghost 10

Et là je me retrouve encore avec des supers sensations, un chausson comme on aime. Les orteils ont la place et on ne se sent pas serré sur le devant. Lorsque l’on marche, le pied déroule bien et on est clairement à l’aise !

Brooks Ghost 10 Brooks Ghost 10

Le système de laçage est identique à la version précédente. Rien à signaler de particulier, car je l’avais bien apprécié. La languette reste bien en place et ne gêne jamais les mouvements. Elle est maintenant constituée de 2 attaches pour mieux la tenir (voir ma main droite qui pointe les 2 attaches).

Brooks Ghost 10

J’ai alterné avec la 9 et je dois dire que le fit est assez similaire. Si vous avez apprécié les 9 vous aimerez sans trop de doute la version 10.

Comparaison esthétique Ghost 9 et 10

C’est parti pour la route !

Comme évoqué un tout petit peu plus haut les besoins sont multiples et il était donc utile de les tester complètement 😉

Footing

La première fois que j’ai utilisé ces chaussures, c’était une sortie classique, c’était à Santiago. Elles ont commencé assez durement puisque j’ai fait un mélange de route et de sentier, mais je les ai vraiment oubliées durant la partie béton tellement elles sont confortables. Un entrainement de 13 km avec un peu de dénivelé pour les tester sous toutes les coutures 🙂

Aucun souci d’ampoule ou de maltraitance des pieds alors que ça faisait 3 semaines que je n’avais pas couru et que c’était ma première sortie avec. Épreuve passée avec succès !

Intervalles

Pour rappel je suis un poids plume avec mon 1,68 m et mes 59 kg. Si je voulais vraiment carburer et gagner en dynamisme, je pourrais utiliser des chaussures plus légères et minimalistes. Les Ghost ne sont pas les chaussons les plus adaptés dans mon cas, mais sont tout de même efficaces. Pour les plus geeks d’entre vous voici un comparatif : si je me concentre sur ma foulé lors d’un footing, je suis à un temps de contact de 215 ms environ. C’est très proche de ce que je fais avec mes Saucony Peregrine 6 qui sont pour moi un très bon standard de dynamisme. Ainsi la chaussure est donc bien dynamique.

Et puis encore une fois cela est tellement confortable que les muscles ne prennent pas tant tarif que cela. Pour preuve durant cette session où j’ai finalement continué un peu plus que ce qui était prévu après le corps de séance 🙂

Endurance

Bon comme vous l’avez compris elles sont très confortables aux pieds. Et je ne peux que vous le confirmer après une session longue d’endurance de 19,4km que j’ai réalisé avec.

Malgré le fait d’avoir fait pas mal de descentes et de montées (325m de dénivelé positif et négatif) je n’ai eu aucune douleur ou ampoule après coup : CE SONT DES PANTOUFLES JE VOUS DIS !

Améliorations par rapport aux Ghost 9

Alors pour ceux qui se posent la question sur les changements par rapport à la dernière saison voici mes commentaires !

Brooks annonce un gros point d’évolution par rapport à la version précédente avec la tige qui se retrouve dotée de la technologie 3D Fit Print, comme sur les modèles haut de gamme de la marque. Ainsi, le chaussant est plus agréable et épouse parfaitement le pied.

D’un point de vue utilisateur, c’est en effet très confortable. Mais comme les 9 m’avaient aussi enthousiasmé sur ce point difficile de le valider définitivement.

Un point de détail est la double attache de la languette. Celle-ci tient mieux sur place même si elle restait déjà bien en position sûre la 9.

Comparaison esthétique Ghost 9 et 10

Ce sont donc des évolutions positives qui renforcent mon expérience de coureur en Ghost.

Verdict

Pour l’instant le test est très concluant quant à l’utilisation de ces chaussures pour mes besoins. Pour l’instant 85km ont été faits avec elles !

Je ne peux que vous les recommander si vous cherchez des chaussures polyvalentes afin de ne pas vous encombrer de plusieurs paires.

Cet essai aura sûrement une version plus finale dans quelques mois après les avoir utilisées dans d’autres conditions ou sur des plus grandes distances.

Discutons ensemble !