Découvrir les parcs nationaux des États-Unis

Durant notre voyage de trois mois aux États-Unis nous avons visité plusieurs parcs nationaux.

Voici nos retours et nos conseils logistiques sur ces différents parcs.

Accès

Si vous comptez visiter plusieurs parcs durant la même année, on vous conseille fortement de prendre la carte annuelle.

Pass annuel pour les parcs

Ainsi pour 80 $ vous aurez un accès illimité à tous les parcs nationaux. Nous précisons bien nationaux, car certains sites connus ne font pas partie de ce réseau.

On pensera notamment à Monument Valley et Antelope Canyon qui sont gérés par des tribus des premières nations. 😉

Cette carte est de plus valable un an. Un investissement fort intéressant en somme ! Une carte est valable pour un véhicule (avec 4 adultes maximum sachant que les moins de 16 ans ne paient pas), donc si vous voyagez en couple ou en famille, pas besoin obligatoirement d’en acheter plusieurs. 

Logements​

Si vous comptez loger à l’intérieur des parcs nationaux, il faudra vous réserver fortement à l’avance.

Que cela soit du camping ou du lodge, les places partent rapidement.

Anticipez donc un maximum afin de ne pas avoir de mauvaises surprises le jour J. Idem si vous comptez rester dans les villes limitrophes des parcs ! Certains logements sont sur le principe du « premier arrivé, premier servi », ainsi venez tôt pour avoir votre place.

On ne peut pas vous donner beaucoup d’info sur les lodges car nous sommes restés seulement une nuit dans l’un d’eux. Voir notre article sur Grand Teton pour le Signal Moutain Lodge.

Concernant les campings, vous pouvez retrouver nos impressions sur nos différents articles. On a quand même été déçu qu’il n’y ait aucun abri pour cuisiner par mauvais temps, et ce dans tous les campings que nous avons faits.

Finalement, n’oubliez pas que certains parcs nationaux sont en altitude et les nuits peuvent être fraîches. On se souvient notamment d’une soirée à -1 °C à Bryce. 😉

Quels sont les équipements fondamentaux

Si comme nous vous comptez cuisiner, dans la très grande majorité des cas, il va falloir investir. Et cela à plusieurs niveaux !

Que cela soit pour la conservation ou la cuisson des aliments, n’hésitez pas à être bien équipé si vous avez de la place pour le transporter dans votre voiture.

On avait réussi à récupérer gratuitement une grosse glacière dans la zone de don du camping de Grand Canyon. Comme elle était trop grande, on l’a troqué contre une plus petite ce qui était largement suffisant et plus pratique pour nous deux !

Concernant la cuisson, on a décidé d’investir dans un modèle plus puissant et surtout plus pratique pour les poêles, en complément de notre petit réchaud MSR.

Rechaud coleman d'appoint

Ils fonctionnent avec des bouteilles de propane, très pratique et efficace.

Avec cela on a pris une poêle en fonte pour faire griller légumes et assimilés.

On a acheté ces deux items pour une trentaine de dollars à Walmart en arrivant vers Page. Un investissement fort bien rentabilisé (sachant que l’on a gardé le réchaud jusqu’à la fin du voyage au Canada) si on fait le lien avec ce que cela nous a apporté.

Sachez que parfois le foyer de feu est un peu loin des tables pour manger. C’est pourquoi nous avons aussi décidé d’acheter des chaises pliables pour nous mettre autour des flammes. Elles coûtent seulement 12 $ chacune et nous ont apporté chaleur durant les fraîches soirées. 😉

Un bon feu pour se réchauffer

 

Faire des courses

Il y a eu des très fortes disparités dans les différents parcs que nous avons visités.

En effet, cela est allé de la boutique géniale avec des produits diversifiés au Grand Canyon contrairement à celle ridicule de Bryce Canyon.

Par exemple, Arches ne possède pas de magasins, mais Moab se trouve à proximité donc cela peut se contourner…

Même entre certaines boutiques de parcs il peut y avoir des différences suivant la grandeur des secteurs.

Ainsi les conseils que nous vous donnons sont simples :

  • Préférez les courses en amont de rentrer dans le parc.
  • Achetez dès que vous voyez quelque chose qui vous intéresse. En effet parfois un autre magasin du même parc aura d’autres articles.

On a été particulièrement déçu des boutiques de Yellowstone qui est la référence. Finalement, ce n’est pas obligatoirement la renommée du parc qui fait la qualité des magasins proposés. Excepté pour Grand Canyon qui possède de loin la meilleure boutique pour faire des courses.

Se laver et faire sa lessive

Chaque parc va avoir un système de douche et de laverie différent. Et disons même que cela varie suivant les secteurs où vous êtes à l’intérieur de ceux-ci.

Par exemple en camping à Yellowstone, Madison ne possède pas de douches alors que Canyon propose pour chaque nuit passée 2 douches incluses.

La très grande majorité du temps elles sont payantes et cela oscille entre 4 et 5 $ pour 7 à 8 minutes d’eau chaude.

Dans les lodges, elles sont incluses dans le prix.

En ce qui concerne les lessives, elles sont toujours payantes et sont souvent présentes si des douches le sont aussi.

Les programmes de Rangers

Les rangers sont pour nous une étape obligée dans la visite des parcs nationaux étasuniens. Véritable institution, et attraction, ils raconteront tous les secrets que recèlent ces paysages et reliefs.

On est bien loin de l’image de l’officier avec son arme qui réprime. Il est en effet là pour vous transmettre son savoir et son amour de la nature.

Ranger talk à La Nouvelle-Orléans (NPS Jean Lafitte)

 

Pour vous dire à quel point nous sommes fans, parfois nous organisions nos journées en fonction de certains sujets abordés par les rangers. Et ne croyez pas que cela est réservé pour un public précis, car vous trouverez toutes les tranches d’âges dans les spectateurs. 😉 Que cela soit sur la faune locale, la géologie ou encore sur l’astronomie, chacun en sortira enrichis en fin de compte.

Ranger talk sur la géologie au Grand Canyon

Vous trouverez les horaires et lieux des rencontres dans les centres de service. Bien sûr, les programmes sont exclusivement en anglais donc il faut quand même avoir un bon niveau de compréhension.

Les parcs nationaux visités

Vous retrouverez un article spécifique par parc que nous avons visité. Cela vous donnera des informations plus précises. Pour certains, ils sont inclus dans des parties plus larges comme Volcanoes et les Everglades. 😉

Dans l’ordre voici ceux que nous avons faits :

Vous pouvez directement cliquer sur le nom du parc pour accéder à l’article correspondant.

Notre liste de souhaits

Malgré 3 mois aux États-Unis, certains parcs qui nous intéressaient n’ont pas pu être calé dans notre itinéraire.

Voici ceux que nous aurions aimé faire, mais que l’on prévoira une prochaine fois :

  • Yosemite
  • Sequoia
  • Joshua
  • Death Valley
  • Canyon Land
  • Capitol reef
  • Glacier

En conclusion, il y a différentes manières de visiter les parcs nationaux. Que vous soyez plus campeur ou plus confort, vous trouverez différents moyens d’aménager votre périple. Cela est aussi vrai dans les activités proposées et de la façon dont vous souhaitez découvrir ces fabuleuses contrées.

Une chose est sûre : vous ne regretterez pas de vous aventurer dans les parcs nationaux de l’Ouest américain. Tant de paysages différents vont s’offrir à vous pour votre plus grand bonheur. 🙂

Quelles que soient vos questions, nous vous invitons à nous laisser un commentaire et nous vous répondrons avec plaisir ! Idem si vous avez des précisions à apporter 😉

Abonnez-vous à notre blog

Ainsi vous recevrez un e-mail à chaque nouvel article (maximum 2 fois par semaine, promis sans spam)

One response to “Découvrir les parcs nationaux des États-Unis”

  1. Un beau récapitulatif!
    Et de quoi laisser rêveur pour « la prochaine fois. .. »

    Belle continuation!
    Jul’

Discutons ensemble !