Grand Canyon, la quintessence de l’érosion

C’est un fait, beaucoup de personnes glorifient le Grand Canyon. La plupart des gens qui l’ont parcouru parlent de ce lieu comme d’un incontournable. À tel point qu’on avait peur d’être déçus, surtout après avoir passé deux semaines extraordinaires à Hawaï. Il faut dire aussi que le Grand Canyon reçoit 6 millions de visiteurs par an soit le 3ème parc le plus en vu aux États-Unis. On s’attendait donc à voir beaucoup de monde sans grande joie. Allions-nous être autant enthousiastes sur notre séjour ?

Initialement, le plan était de camper en bas du canyon, mais notre demande de permis ayant été refusée, nous avons écourté notre excursion d’un jour. Nous sommes restés 2 jours et 3 nuits au Grand Canyon.

Voici notre retour sur le parc national du Grand Canyon 🙂

Comment s’organise le parc du Grand Canyon ?

Hébergement et services proposés

Il existe une quantité non négligeable d’offres d’hébergement dans le parc. Cela va du lodge au camping.

Camping

Pour notre part, nous avons logé à Mather. Il s’agit du principal camping du Grand Canyon. Il est à la hauteur de la grandeur du parc avec 327 emplacements. Certains sont plus adaptés aux tentes et d’autres au camping-car.

Sur cette page, vous pourrez les réserver et directement les choisir.

Les sites sont spacieux avec une table en béton et une grille pour faire des feux le soir et au besoin faire cuire de la nourriture.

Emplacement Mather Campground

Les toilettes sont nombreuses et propres.

Dormir propre comme un sou neuf !

Il est possible de laver ses habits et d’utiliser des sèche-linges dans la buanderie du camping. Préparez vos quarters pour cela, ne vous inquiétez pas si vous n’en avez pas, car une machine peut vous en fournir. 😉

C’est aussi ici que vous vous doucherez. Il doit y en avoir une dizaine par genre. Cela fait clairement peu pour la population du camping… De plus, cela coûte 2 $ pour 8 minutes. On ne peut pas mettre moins, par exemple 1 $ pour 4 minutes. On ne va pas vous le cacher, on a trouvé ça archi nul !

Pour contourner ça, on utilisait la même douche et on finissait bien avant les 8 minutes. En plus, cela permettait à Laura de ne pas faire la file dans celles pour femme où il y avait beaucoup d’attente.

Recyclage et don

Au magasin général (Market Plaza), il y a de quoi faire du compost, ce qui est vraiment cool pour les déchets ménagers de nos repas de camping.

Compost et recyclage Market Plaza

Vous trouverez à certains endroits des poubelles de recyclage en plus des classiques.

À l’entrée du camping, il y a un emplacement à dons. Cela permet de donner une seconde vie à ce que vous avez acheté et que vous ne souhaitez pas ramener. On pense notamment aux personnes partant en avion. 😉

Il y a une benne prévue pour cela, mais pour les gros objets et les bouteilles de gaz, ils sont stockés au pied et vous pouvez donc vous servir ! On a ainsi pu récupérer une glacière, une bouteille de gaz, des ustensiles pour BBQ, du liquide vaisselle le matin de notre départ…

Market Plaza, le centre névralgique des achats

Sur la market plaza, vous trouverez différents commerces dont le General store. Et comme son nom l’indique, il vend plusieurs types d’articles.

Une partie est consacrée à de l’équipement qui vous permettra d’acheter tout le nécessaire (vraiment presque tout) pour partir randonner. Que cela soit du sac à dos, aux habits ou alors pour préparer votre nourriture…

Boutique d'équipement Market plaza Boutique d'équipement Market plaza Boutique d'équipement Market plaza Boutique d'équipement Market plaza

Vous trouverez bien évidemment un supermarché assez complet pour faire vos courses après-randonnée.

Bizarrement, les prix sont dans la norme et cela permet donc de s’offrir des suppléments sans se ruiner.

Nous voyons 2 intérêts à cela :

  • Vous n’avez pas besoin d’avoir de glacière pour avoir des produits réfrigérés. Il suffit de les acheter et de les cuisiner dans la foulée.
  • Vous pouvez vous procurer le strict minimum avant de venir dans le parc et vous prendre le complément suivant vos envies.

Ainsi on a pu s’acheter de quoi se faire des petits apéros le soir avec de la bière fraîche et locale 🙂

Rester connecté en Wi-Fi

Vous trouverez du Wi-Fi principalement au Market Plaza. Que cela soit dans le General store (on n’a jamais réussi à se connecter) ou dans l’hôtel taverne juste à côté.

Ce dernier est plus facile d’accès donc nous vous le conseillons. Ça sera vraiment histoire de consulter rapidement internet, car beaucoup de monde se retrouve ici. Par conséquent, la vitesse est assez lente.

Se déplacer avec les navettes

Afin de désengorger les différents points d’intérêt, le parc a mis en place un système de navettes gratuites. Ainsi, vous pourrez naviguer facilement depuis le centre des visiteurs ou même encore le camping.

Il existe plusieurs lignes de bus et celles-ci passent régulièrement dans une plage horaire assez large. Vous pouvez trouver plus d’information en suivant ce lien.

Dans ces navettes, les conducteurs vous fourniront des précisions sur les points d’intérêt qui sont sur le trajet. De la même manière, des conseils seront prodigués sur les randonnées.

C’est donc un très bon moyen de parcourir le parc sans avoir besoin de prendre sa voiture et de perdre du temps à se garer. 🙂

Quoi faire au Grand Canyon ?

Les activités ne manquent pas et satisferont toutes les attentes. Voici celles que nous avons effectuées et que nous conseillons.

Randonnées dans le canyon

Avec un parc de cette ampleur, vous pourrez vous adonner à des randonnées pour tous les niveaux.

En effet, les différents chemins sont segmentés en plusieurs points de vue. Ainsi suivant le temps que vous avez à consacrer, votre envie à transpirer ou votre condition physique vous serez comblé !

Nous avons fait les deux sentiers principaux qui sont Bright Angel et South Kaibab. Ces deux randonnées descendent jusqu’à la rivière Colorado, mais nous ne sommes pas allés au bout. En effet ce que l’on descend, il faut le remonter. 😉

Précaution pour randonner plus confortablement

Voici nos conseils pratiques, car l’environnement du Canyon peut être dur durant un effort

  • Amener des collations
  • Prévoir 3 litres minimum par personne au départ et plus sur certaines randonnées non alimentées en eau (South Kaibab)
  • Crème solaire obligatoire
  • Lunettes de soleil et casquette/chapeau
  • Bâtons de marche TRÈS fortement recommandés

Des rangers parcourent les randonnées. Ainsi, n’hésitez pas à les consulter si besoin.

Bright Angel Trail

Le sentier de Bright Angel est un peu plus long que celui de South Kaibab et donc moins pentu.

Départ Bright Angel trail

Cette randonnée va vous donner des points de vue magnifiques sur le canyon.

Bright Angel trailBright Angel trail

Bright Angel trail Bright Angel trail

Bright Angel trail Bright Angel trail

Il est possible de camper à Indian Garden qui se situe à 6,4 km du début. Nous sommes allés jusqu’à Plateau Point qui offre une belle vue sur la vallée avec la rivière.

Bright Angel trailBright Angel trail

Bright Angel trailBright Angel trail

Cela représente dans les 19.5km pour 920m de dénivelé positif aller-retour. Voici la trace GPS jusqu’à Plateau Point. Attendez-vous donc à le faire en plusieurs heures ce qui risque de vous faire randonner à des heures chaudes de la journée.

Vos efforts seront récompensés cependant par des paysages de toute beauté. Les rangers conseillent de partir tôt le matin et de commencer à remonter après 16 h pour éviter le gros du soleil. Ça fait beaucoup d’attente en bas, où il y a peu à faire (sauf des fois, des activités avec les rangers). De notre côté, nous avons démarré à 8 h puis avons fait une pause repas/repos à Indian Garden (après l’aller-retour à Plateau Point) d’une heure et demie. Nous avons commencé la remontée à 13 h, donc à un moment assez chaud. Mais nous avons fait des arrêts fréquents aux points d’ombre, pour boire et manger.

Bright Angel trail Bright Angel trailBright Angel trail

South Kaibab Trail

Pour une expédition à la journée, la plus grande randonnée de ce sentier est de 9,6 km pour 350m de dénivelé positifs jusqu’à Skeleton Point. Voici la trace GPS de notre marche.

Les paysages sont plus panoramiques que Bright Angel. Nous avons trouvé ces vues plus attrayantes.

South Kaibab trail South Kaibab trailSouth Kaibab trail

Vous descendrez jusqu’à Skeleton Point pour observer la rivière Colorado.

South Kaibab trail South Kaibab trail

South Kaibab trail

Au retour, cela grimpe un peu plus que Bright Angel. Prévoyez de l’eau, car il n’y a pas de point de ravitaillement sur ce sentier. Vous devrez donc être en autonomie !

Desert view

À l’extrémité Est du parc se situe la tour d’observation de Desert View. À 30 minutes en voiture du centre des visiteurs, ce lieu offre de nouveaux points de vue sur le canyon, mais aussi une immersion dans la culture autochtone locale. En effet, même si la tour n’a pas été mise en œuvre par les premières nations (mais par des Américains au début du 20e siècle), elle permet d’avoir une bonne idée du type de construction de la région. Bien sûr, son but premier est de donner une meilleure vue sur le canyon et la rivière Colorado, mais cela met en exergue un autre aspect du lieu. Les premières nations des Amériques ont longuement habité le Grand Canyon et c’est important de s’en souvenir lorsqu’on le visite selon nous.   

Desert ViewDesert View Desert View

Au pays des Rangers

On l’a vite compris, les rangers des parcs étatsuniens sont une attraction en soi ! Ceux du Grand Canyon n’ont pas dérogé à la règle. Plusieurs animations sont organisées pendant la journée et même le soir dans plusieurs amphithéâtres. On a pu profiter de différentes activités notamment sur la géologie et la faune du canyon. Si votre niveau d’anglais est suffisant, on vous conseille vraiment de suivre une ou plusieurs de ces visites. Elles durent le plus souvent 30 minutes, donc peuvent pleinement s’intégrer dans une journée de séjour.

Centre des visiteurs

Archéoastronomie

Nous avons participé à une petite conférence sur l’archéoastronomie un soir et ça a été un réel plaisir de découvrir cette discipline. Il faut savoir que le Grand Canyon est un lieu tout indiqué pour l’observation des étoiles et même de la Voie lactée.

Ciel étoilé à Mather Point

Cette conférence était en intérieur et montrait tous les éléments prouvant que les premiers peuples des Amériques étaient des fins observateurs des mouvements d’étoiles et de planètes. Des gravures et même des constructions en rapport à l’astronomie ont été découvertes. On ne peut que vous conseiller de venir sur l’esplanade Mather Point la nuit tombée. Peu de personnes sont présentes pour essayer d’apercevoir la Voie lactée, mais le soir où nous y sommes allés, la prédominance des étoiles nous a fascinés. Photographes amateurs ou non, à vos trépieds. Il y a de belles photos à y faire, en toute tranquillité !

Géologie, les secrets du Grand Canyon

Une autre activité intéressante à suivre pendant votre visite est « Geology Glimpse », où comment comprendre la formation de cette merveille naturelle visible de l’espace !

Plusieurs étapes ont été nécessaires pour arriver cette création géologique. Tout d’abord, différentes périodes (volcaniques, mers, ères glaciaires, etc.) qui ont données l’accumulation de nombreuses couches de sédiments. Elles-mêmes que l’on voit en observant le canyon. Ensuite, des mouvements de plaques tectoniques ont dessiné le plateau du Colorado en le surélevant de plusieurs milliers de mètres d’altitude. Les différentes strates sont restées intactes, juste surélevées au-dessus du niveau de la mer. Et la troisième étape est venue avec le développement d’un flux d’eau, le fleuve Colorado, qui a forgé son chemin à travers le plateau en creusant son lit plus profondément chaque jour. Le travail de l’érosion à fait son œuvre et 17 millions d’années plus tard nous pouvons admirer le Grand Canyon.

Ranger talk

Satisfait ou remboursé ?

Satisfaits, car nous avons réellement apprécié notre séjour au Grand Canyon.

On a pu s’immerger dans cet environnement si particulier grâce aux randonnées et aux activités culturelles des rangers.

Mather Point

On aurait bien aimé rester 2 jours de plus pour continuer à creuser ce lieu mythique, mais d’autres destinations nous attendaient.

Si vous le pouvez, on vous conseille vraiment de passer du temps au Grand Canyon et ne pas faire seulement les photos des points de vue. Un environnement si immense et riche requiert plus que de la visite rapide, entouré de dizaine de touristes avec des perches à selfie. 🙂

Deux Évadés à Desert View

Quelle fut votre activité préférée au Grand Canyon ?

Quelle est celle qui vous tente le plus ?

2 responses to “Grand Canyon, la quintessence de l’érosion”

  1. Ca donne envie d’y retourner! et, en effet, d’y rester plus longtemps pour arriver à profiter de davantage de points de vue et d’activités. Vous avez eu un temps superbe et franchement, ça me donne envie d’aller marcher encore plus!
    Bonne continuation!
    Jul’

Discutons ensemble !