Arches, ou la délicatesse des formes

Il était une fois un parc naturel dont la star est devenu l’emblème de l’état de l’Utah. J’ai nommé Arches avec sa sublime Delicate Arch. On la retrouve sur les plaques d’immatriculation de l’état, c’est pour dire.

Plaque d'immatriculation Utah

Non loin de ce parc naquit une des capitales mondiales du plein-air avec Moab. Vous y retrouverez le paradis des personnes faisant du vélo, de la moto, du 4×4.

Ainsi vous comprendrez aisément que l’on ne s’est pas embêté durant nos 2 jours et 3 nuits à gambader entre des arches et des vélos. 😉

À vos crayons, voici nos impressions et bon plans sur ce magnifique coin de pays !

Arches

Malheureusement, nous sommes tombés sur une mauvaise période pour visiter complètement Arches. En effet, des travaux étaient en cours dans le nord du parc. Le camping de Devil Garden était donc fermé tout comme la partie nord du parc pour la réfection de la route. Ainsi certaines randonnées étaient inaccessibles…

Nous avons tout de même pu parcourir certains sentiers pour observer quelques arches.

Entrée Arches NPS

Windows Section via primitive trail

Dans cette partie, vous allez pouvoir observer différentes arches comme Turret Arch, Double Arch et les emblématiques South et North Window.

Le primitive trail vous fera passer devant l’arche Turret

Turret Arch

Devant la North Windows

North Window Arch

Devant la South Windows

South Window Arch South Window Arch

Et à certains endroits vous aurez une vue sur les deux fenêtres en simultanées.

North et South Window Arch

Si vous poussez de l’autre côté du stationnement vous pourrez aller voir Double Arch

Double Arch

Le sentier est simple d’accès et ne prend pas longtemps à parcourir. Nous avons mis dans les 40 minutes pour le faire tranquillement.

Delicate Arch, l’icône d’un état

Il s’agit de l’arche la plus connue du parc et on la retrouve sur la plaque d’immatriculation de l’Utah.

Delicate Arch

Attention, car qui dit symbole dit énorme concentration de personne. Il est donc conseillé de venir assez tôt pour la visiter, en effet le stationnement se remplit très vite !

Il vous faudra faire 5km sur un sentier ne présentant pas de difficulté majeure pour vous rendre à l’arche.

Une fois arrivés, vous vous rendrez compte de sa majestuosité avec une vue sur un beau panorama. Elle mesure dans les 20m de haut et pour vous donner une échelle de sa grandeur nous voici au milieu de l’arche.

Deux Évadés à Delicate Arch

Il parait que ce paysage est magnifique au coucher du soleil. Nous avons trouvé cela déjà très impressionnant en début de journée. Et malgré le nombre de personnes qui se bousculent pour se prendre en photo dessous, nous ne pouvons que vous la recommander.

Delicate Arch

Au bout de la route

Nous sommes montés à l’extrémité nord de la route ouverte et avons fait les sentiers encore accessibles pour observer différentes arches comme la Broken Arch, Tapestry Arch et Sand Dune Arch.

L’aller-retour pour ces trois arches nous a pris 2h pour 5km avec à peine 80m de dénivelé positif.

Sand Dune Arch a été notre favorite, car vous devez traverser un étroit passage pour accéder à une surface recouverte de sable et ainsi observer l’arche.

Sand Dune Arch Sand Dune Arch

Attention, car des morceaux de l’arche sont tombés il y a peu. Prenez vos précautions si vous voulez faire une photo en dessous !

La Broken arch possède la particularité d’être fendu au milieu. N’ayez crainte, car elle ne menace pas de s’effondrer sous peu, vous pouvez encore passer dessous. 😉

Broken Arch Broken Arch

Tapestry Arch est la dernière du sentier et fait vraiment office de tapisserie comme son nom l’indique.

Tapestry Arch

En définitive une ballade sympa pour découvrir ces trois arches.

Moab city !

Moab est la ville la plus importante à côté d’Arches.

Camping en tout genre

Dû à la fermeture du camping à l’intérieur du parc, nous avons dû nous loger dans Moab.

Néanmoins, il est possible de camper le long du fleuve Colorado, mais les places sont dures à voir (premier arrivé, premier servi) et de plus il n’y a pas d’eau potable. Nous avons donc décidé d’être dans un emplacement plus confortable sur un des nombreux terrains que propose Moab.

Que vous soyez en camping-car ou en tente, vous aurez le choix suivant votre budget et ce que vous recherchez en termes de localisation. Nous vous conseillons de réserver si vous connaissez vos dates et que vous préférez loger à Moab qu’à Arches.

Pour notre part nous n’en avions pas et nous y sommes allés à l’aventure. Et notre décision s’est portée sur Slickrock Campground où nous sommes restés trois nuits. Les prix sont plus abordables que d’autres, prospectés en ville, et pour 30 USD vous aurez un camping confortable avec les différentes commodités (laveuse, sécheuse, douches chaudes, wifi dans les emplacements, piscine, jacuzzi).

Nous avons été très satisfaits de notre expérience et nous vous le recommandons, car il est à 10 minutes du parc et autant du centre de Moab pour aller faire les courses et se restaurer.

Se nourrir

Il existe pléthore de choix dans Moab. Nous avons tenté deux restaurants qui avaient des bonnes critiques sur Yelp et avec des locaux qui nous l’avaient conseillé.

Suite à une envie de pizza nous sommes allés tester Paradox Pizza. Il existe une version végane et plusieurs options végétariennes. Cela nous convainc encore plus ! Malheureusement ce fut une petite déception sur plusieurs points. Voir notre avis pour plus de détail.

On se rattrape avec la visite de Moab brewery. De la bière locale avec de la nourriture de brasserie, c’est tout nous 🙂 et cette fois-ci on est content de notre choix avec des très bonnes bières et des choix végés de qualité en nourriture !

Faire des courses

Moonflower Coop vend du vrac pour des produits ménagers, des légumineuses, des céréales… Nous avons fait nos courses là-bas durant notre séjour.

On a testé pour vous faire du vélo de montagne à Moab :

Moab est la Mecque du vélo de montagne et il était impensable pour Pierre de ne pas venir lever de la poussière sur les sentiers ! Il a même réussi à embarquer Laura dans son escapade d’une demi-journée. Est-ce que cela en valait le coup ?

Quelle compagnie choisir ?

Nous avons pris un tour avec la société Rim Tour qui est située sur Moab. On ne peut que vous la recommander. L’expérience a dépassé nos attentes à tous les niveaux et on vous explique pourquoi ! Avant tout, mettons les choses en contexte : Laura n’aime pas particulièrement le vélo en mode exercice, surtout quand il faut forcer. Et elle ne se sent pas en confiance avec de la vitesse sur des terrains accidentés. Quant à Pierre, il adore le vélo surtout celui sur sentiers où il faut suer pour gravir les pentes. Mais il n’est pas trop adepte des sensations fortes en descente.

L’équipement

On a eu droit à des vélos de compétition. On avait chacun un Santa Cruz 5010. Cela ne veut sûrement rien dire pour le commun des mortels, mais après utilisation Pierre confirme que c’est une sacrée bête avec un dynamisme et une maniabilité à faire des envieux ! Clairement un modèle pour se faire plaisir et très polyvalent.

Vélo de montagne MoabVélo de montagne Santa Cruz 5010

On ne va pas vous mentir, Pierre regardait pour changer son VTT depuis quelque temps et a définitivement trouvé son nouveau modèle 😉

On a bien sûr eu des casques ainsi que des gourdes. De plus on nous fournissait aussi de snacks en veux-tu en voilà avec une sacrée quantité de barres granolas.

Le guide

On a eu droit à un guide de compétition. Par-là, j’entends une personne très sympathique et qui a l’habitude de travailler avec des étrangers. Il faisait donc beaucoup d’effort de compréhension par rapport à notre vocabulaire et notre accent pour discuter avec nous ! C’était la meilleure expérience de service de visite/activité que l’on a eue depuis le début du voyage (hello les guides nuls de surf et de kayak de Kauai !)

Sam est un passionné de vélo et il travaille 4 jours par semaine pour Rim Tours. Il pratique aussi l’escalade et la slack-line au-dessus du vide. Tout ça pour vous dire que c’est quelqu’un de très compétent et très inspirant dans son approche du dépassement mental. Cela nous a marqués et donné à réfléchir à tous les deux.

Le tour

On a avait décidé de prendre un tour pour débutant afin de ne pas dégouter Laura de l’expérience et cela a porté ses fruits, car le parcours était simple sans toujours l’être.

Par chance, on était que tous les deux avec le guide donc on a eu des conseils personnalisés. Laura a ainsi pu apprendre les bases du vélo de montagne pour monter, descendre des sections techniques. Cela a aussi été une bonne révision pour Pierre. Les explications étaient très claires et on a pu à différents passages les mettre en pratique.

Finalement, c’était tout autant un cours qu’un tour.

À différents endroits, on s’est arrêté pour prendre des photos et s’alimenter grâce à des snacks.

Vélo de montagne Moab Vélo de montagne Moab

Après être revenu au stationnement, Sam a proposé de continuer un peu sur un autre parcours, le Lazy EZ, afin de prolonger l’expérience. Laura a décidé de rester dans la voiture et Pierre a pu lâcher les chevaux avec le guide sur le sentier. 😉 Waouh quel pied, sur ce sentier parfait, pour finir le tour. Des jolies sections avec parfois un peu de technique pour faire monter le cardio et quelques virages tortueux.

En tout en 1 h 45 de vélo nous avons fait 22 km pour quelques 220 m de dénivelé positif.

Pierre Rolland
Diémoz Auvergne-Rhône-Alpes France

Moab - Mountain Bike de folie !

24/5/2017

Impression finale

  • Laura : J’avais beaucoup d’appréhension avant de commencer l’activité, car je ne suis pas très à l’aise avec la vitesse sur deux roues. Notamment sur des zones de montagnes avec montées et descentes, en effet c’était une première pour moi. Mais grâce à notre guide qui a prodigué de très bons conseils, j’ai adoré l’expérience. Ça a été un super exercice pour apprendre à dépasser ma peur de la vitesse et j’espère pouvoir pratiquer du VTT de nouvelles fois.
  • Pierre : Mon activité préférée depuis le début de notre voyage, avec le surf à Hawai’i. Le lieu est incontournable pour les amateurs de vélo de montagne et surtout l’expérience a été transcendée par notre guide. Cela a permis de découvrir des super sentiers et de reprendre les bases de la technique pour les prochaines sorties. Je recommande fortement cette expérience.

Nous avons donc goûté au meilleur des deux mondes avec la nature d’Arches et les commodités de Moab. Ainsi notre séjour ne fut que plus apprécié dans le désert de Moab !

Quelle est votre arche favorite ? Avez-vous déjà visité Moab ?

 

5 responses to “Arches, ou la délicatesse des formes”

  1. Superbe! Continuez d’en profiter à fond!

  2. Romain dit :

    En étant à Moab vous n’êtes pas allés à Canyonland NP ? Ca vaut vraiment le coup, j’ai trouvé ç-ce parc beaucoup plus beau et impressionnant que Arches.

Discutons ensemble !