[Journal de bord au Chili] #07 Le changement c’est maintenant !

*Voici notre septième journal de bord au Chili, vous retrouverez le sixième ici !*

Le mois d’avril 2018 a été un tournant dans notre voyage en Amérique du Sud. Nous vous racontons en détail les tenants et aboutissants dans ce journal de bord qui cette fois-ci se déroule entièrement au Chili !

Retour au Chili

Après notre mois et demi en Argentine, nous avons retraversé la frontière pour revenir en terre chilienne. Le retour nous remet encore plus en relief les différences entre les Chiliens et les Argentins. Chacun à ses avantages et ses inconvénients, à vous de visiter les deux pays pour les découvrir.

Réadaptation avez-vous dit ?

Finis donc les facturas des boulangeries, mais retour des pans amasados. Finis de manger du Dulce de leche et place au manjar. Un point qui peut faire sourire est aussi de revenir à une autre monnaie. Et oui mine de rien on réfléchissait en pesos argentins depuis le temps ! Enfin bref, on se remémore donc nos anciennes habitudes chiliennes et nous revoici revenus comme au départ du voyage 🙂

Kékidit ?

Par contre, il y a un truc qui ne nous a pas manqué c’est bien la façon de parler des Chiliens. On avait apprécié l’accent argentin et le retour a été un peu dire pour nous de ce point de vue là. On avait déjà abordé la partie communication dans le journal de bord #06. Même Pierre avait l’impression de ne plus rien comprendre…

Finito la Furgoneta

Oui, oui, vous avez bien lu. Nous avons décidé de nous départir de la Furgoneta. Avec elle, c’était pour le meilleur et pour le pire. Après 15 000 km de bons et loyaux services, elle roulera vers d’autres chemins de ripios. Elle restera comme notre premier van aménagé et comme chacun le sait, on n’oublie jamais sa première fois. Nous avons choisi de ne pas faire le nord avec et avons préféré la vendre sur Santiago. Déjà il nous semblait beaucoup plus facile de la vendre dans la capitale que dans le nord du pays. La demande y est bien moindre et sinon on ne se voyait clairement pas faire la route de l’extrême nord pour revenir sur Santiago (2000 kms). Et puis nos plans de voyage ont par ailleurs changé. 😉

Bilan de la « vanlife » patagonienne !

Clairement, nous ne regrettons absolument pas l’achat et le voyage en van en Patagonie. En effet cela reste pour nous réellement le meilleur moyen de visiter cette superbe région. Tout est propice à un voyage en van entre l’immensité et le recul de certains lieux. Cela favorise la découverte d’endroits parfaits où dormir en toute tranquillité. Nous avons notamment nombre d’anecdotes que nous pourrons nous remémorer dans le futur et qui n’ont pas de prix ! Il y a bien sûr eu des galères parfois (vol de nos affaires ou soucis techniques) et pour Pierre ce fut une relation ponctuée d’énervement en tout genre. Cela nous a aussi appris plusieurs choses en mécanique et en débrouillardise. Mais le confort d’être à l’intérieur le soir au chaud, protégé des intempéries, autour d’un bon repas après une journée de visite valait bien ces peines. Une page se tourne, mais c’est pour mieux repartir !

Un nouvel itinéraire

Nous avions en effet commencé à regarder vers le nord. Entre les échos que nous avons eus et des témoignages récents, on a décidé de ne pas aller à San Pedro d’Atacama. On est tout à fait conscient que le nord ce n’est pas que cette ville et ce qu’il y a autour. Mais voilà après s’être renseignés, on s’est dit que cela ne correspondait pas à ce que nous cherchions en voyage. Ce coin, aussi magnifique soit-il, est progressivement détruit par le tourisme. En effet, cet article des Raines du Voyage nous avait déjà mis la puce à l’oreille. Puis une discussion avec un passionné du désert d’Atacama a confirmé la transformation de cette région dans les dernières années et par la même occasion nos inquiétudes sur le type de tourisme proposé. Ne voulant pas cautionner ces pratiques, on a décidé de tout simplement ne pas visiter cette partie, et ce sans aucun regret.

Et la suite ?

Nous avons choisi de réduire notre passage dans le nord du Chili en ciblant des coins plus attrayants à notre sens :
  • Copiapo
  • La côte chilienne avec le parc Pan de Azucar
  • Iquique
  • Arica et le parc Lauca
Puis surtout de miser la fin du voyage sur un pays que nous n’avions pas envisagé au début : la Bolivie ! Les paysages n’ont rien à envier au nord du Chili et l’Altiplano semble réserver des surprises hors du commun. Nous avons donc choisi cette destination pour clore notre chapitre sud-américain qui est de surcroît une destination peu chère. Il est temps d’utiliser pleinement tout le budget alloué au voyage pour quitter le continent sans regret. 🙂

Retour du plaisir des sens sur Santiago

Dans notre article sur Santiago, nous avions abordé la partie culinaire de la ville. Ainsi, de retour dans la capitale, nous sommes retournés aux fameuses dégustations de la Vinoteca. Que de plaisir de retrouver ces événements du samedi de début de soirée. Nos papilles les regrettent déjà. C’est parti pour la partie gastronomie de ce journal de bord:) Au programme :
  • Découverte de fromage de chèvre de la marque Pichasca
  • Atelier de cocktail sur un distillé unique et authentique patagonien : le Trä-Kál
  • Dégustation des vins du domaine Ventisquero avec l’œnologue de la maison
  • Découverte des succulents produits de ByMaria
  • Dégustation des vins biodynamiques du domaine Koyle avec l’œnologue de la maison

Dégustation Koyle La Vinoteca - Journal de bord 07

Ainsi se termine notre journal de bord #07 !

Cet article a 10 commentaires

  1. Merci pour le petit clin d’œil. Vous faites bien de ne pas passer par San Pedro étant donné vos valeurs. C’est certain qu’elles ne correspondent pas avec ce qu’on y trouve sur place.
    Bonne route ! Bastien & Justine

    1. Deux Évadés

      Merci nos petits Raine 🙂 On pense effectivement bien se passer un passage à SPA ! Bonne route à vous aussi

  2. Que de changements ! Je suis sûre que la furgoneta est entre de bonnes mains désormais. J’ai hâte de lire la suite !!

    1. Deux Évadés

      Merci Audrey ! Elle va continuer à explorer les routes d’Amérique du sud pendant encore quelques temps 🙂

  3. Surprise de lire que vous n’irez pas à Atacama mais je comprends la démarche… Heureuse que vous ajoutiez à votre voyage ce sublime pays qu’est la Bolivie, vous allez en tomber raides dingues! J’attends donc de vos nouvelles de là-bas avec impatience!
    Profitez bien des beautés chiliennes qu’il reste sur votre liste avant de partir et prenez-en toujours plein la vue!

    1. Deux Évadés

      Merci Julie ! On fait des choix un peu à contre courant parfois mais nos dernières semaines à Chili risquent d’être très fortes en découvertes malgré tout 🙂 Et on a hâte de découvrir la Bolivie.

  4. Après avoir passé 10 jours avec Vous, j’étais persuadé que vous étiez restés un petit peu plus longtemps en Argentine. Allez savoir pourquoi !
    Sympa la lecture de votre journal de bord en tout cas ! Bonne continuation pour la suite. On reviendra vers vous car ça fait assez longtemps que je voudrais aller à Iquique et on aura votre avis avant tout !!

    1. Deux Évadés

      Merci Candie ! C’est rare les personnes qui souhaitent aller à Iquique, ce sont les mines abandonnées qui t’intéresse là-bas?

      1. Ah non, ce ne sont pas les mines abandonnées, je ne savais même pas qu’il y en avait ! Pour moi C’est plutôt sport que culturel pour ce lieu, C’est pour faire du sandboard que je suis intéressée par ce coin de pays.

Et toi, tu en penses quoi de ce que tu viens de lire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :