Test du sac à dos Patagonia Black Hole Backpack 25L

Le sac Patagonia Black Hole Backpack 25L a été un fidèle allié durant 6 mois en Amérique du Sud entre la Patagonie, le désert d’Atacama, l’Altiplano à plus de 4 000 m d’altitude, sur le Salar de Uyuni ou en exploration urbaine ! Voici notre verdict après l’avoir trimballé sur des milliers de kilomètres et quotidiennement pendant plusieurs mois. 🙂

Patagonia Black Hole Backpack 25L : Sur l'altiplano bolivien

Un sac d’opportunité

Suite à notre mésaventure de vol au Chili, nous avons dû nous résoudre à racheter un sac pour randonner. En effet, ayant été délesté de notre très bon Deuter Futura 28l qui était le sac de randonnée à la journée de Pierre, il fallait trouver son digne héritier.

Nous n’avons pas procédé de la manière classique pour choisir notre nouvel équipement. En effet, on est très minutieux et on se renseigne beaucoup sur les alternatives lors de nos achats. Mais là on était proche de la Carretera australe et on se devait de le remplacer rapidement, car on n’avait rien trouvé en amont. Nous sautâmes sur l’occasion d’une vente spéciale Patagonia à Puerto Montt pour nous emparer du Patagonia Black Hole Backpack 25 L.

Patagonia Black Hole Backpack 25L

Quelques infos

Avant de rentrer dans notre test terrain, voici des infos techniques sur le sac.

Nous passerons sur la présentation de la marque mondialement reconnue qu’est Patagonia. Une belle renommée dans le milieu du plein air, mais cela ne suffit pas toujours. La suite du test nous le dira… 😉

Un membre certifié de la Black Hole® Team

La gamme Black Hole® est prévue pour vous fournir des sacs solides et fonctionnels. Pour cela le sac est construit en polyester léger et résistant avec un film TPU laminé qui offre une protection efficace contre les intempéries. De plus, il traité avec un apprêt déperlant durable (DWR), il résiste donc à l’eau, mais ce n’est pas du Gore-Tex® non plus !

Voici les mensurations de la taille unique :

  • Volume : 25 L
  • Poids : 680 g (1 lb 8 oz)
  • 53 cm (Hauteur) x 28cm (Largeur) x 15cm (Profondeur)

Le polyester est 100 % ripstop avec 450 deniers, c’est solide comme matériau et cela ne bouge clairement pas !

Pour quel usage plutôt ?

Au premier abord, on part sur un usage global de par ses fonctionnalités. Son look urbain en fait un bel étrier pour la navigation en ville avec son rangement intérieur pour stocker veste, course et ordinateur portable. Mais il n’est pas en reste si on veut explorer la nature avec un compartiment pour une poche d’hydratation et un matériau résistant à l’eau. L’avenir nous dira si nous avons raison et quelles sont ses limites.

Voici la vidéo officielle du Patagonia Black Hole Backpack 25L pour vous donner une idée globale de l’agencement du sac :

Nos tests en différentes conditions

Lorsqu’on l’a acquis, notre sac ne s’attendait sûrement pas à tant voyager et autant de sollicitations. Il a eu sa dose d’aventure sous un paquet de climats et de latitudes. Voici un décorticage des différentes situations d’utilisation.

Exploration urbaine

On a utilisé plusieurs fois le Patagonia Black Hole Backpack 25L pour découvrir des environnements urbains ou faire nos courses, dans des villes comme Santiago du Chili, La Paz ou Ushuaïa.

Patagonia Black Hole Backpack 25L : Marché de Potosi

On peut notamment se prévaloir de deux bouteilles réutilisables sur les côtés afin de partir avec sa dose d’eau ou alors mettre un trépied au besoin. Les poches sont bien extensibles et s’étirent suffisamment sans perdre en élasticité. Jamais quelque chose n’est tombé de celles-ci.

Patagonia Black Hole Backpack 25L : Exploration urbaine

Le volume intérieur permet de glisser des vestes imperméables/doudoune pour se prévenir des changements météo pour 2 personnes sans soucis avec vos tupperwares.

La poche de devant « invisible » permet de glisser des documents plus sensibles. On y mettait notre pochette avec passeport et argent.

Patagonia Black Hole Backpack 25L : Poche secrete

Un compartiment intérieur est prévu pour ranger un ordinateur portable de 15 pouces avec un côté matelassé pour plus de sécurité.

Une fois le volume rempli, le sac n’est pas si encombrant pour se faufiler dans la foule ou les transports en commun. Concrètement, on passe sans soucis une journée dehors avec tout ce qu’il faut comme vêtements et nourriture si comme nous vous êtes du genre à préparer vos repas du midi.

Par contre cela nous est arrivé d’avoir chaud lors des visites à La Paz où le dénivelé de la ville est sanglant. Son manque d’aération dorsale peut vous faire transpirer si vous êtes sujet à le cela.

Verdict pour l’exploration urbaine :

  • Point + : volume idéal pour une journée en autonomie en ville (apporter sa nourriture et eau + vêtement), designé pour la ville en termes de style et de fonctionnalités
  • Point – : manque d’aération dans le dos si journée chaude

Son design sobre et sympa se fond bien en milieu urbain ! Nous nous imaginons bien l’utiliser à notre retour pour aller au travail avec et profiter de son volume pour nos courses du soir et/ou ranger nos affaires de sport.

Découvrir dame nature

Ce fut notre plus grande utilisation et celle pour laquelle nous avons acheté le Patagonia Black Hole Backpack 25L. Cependant on s’est rendu compte de deux gros points négatifs.

Patagonia Black Hole Backpack 25L : Au parc des manchots rois

Le premier est que l’aération dans le dos n’est pas assez importante. Malgré un dos profilé, cela nous a fait transpirer lors d’efforts poussés.

Le deuxième est que bien que possédant une sangle pectorale, la sangle abdominale manque. La charge du sac n’est donc pas portée sur les hanches lors de la marche. Si vous partez léger, cela peut le faire. Mais sur des sorties de plus de 15 km avec du dénivelé cela peut devenir gênant. Cependant, les bretelles sont confortables et font le travail.

Patagonia Black Hole Backpack 25L : Pas de sangle abdominale

On notera par contre la place pour une poche à eau de 2 L et le passage du tuyau d’hydratation par le haut. Son matériau plastique du dessus protège de la pluie, mais ne le rend cependant pas imperméable. Cela permet de résister aux intempéries gentillettes, mais sous grosse pluie il vous faudra une vraie raincover !

Patagonia Black Hole Backpack 25L : Resistance eau

Un autre point qui ne nous a pas gênés, mais qui le rend moins fonctionnel en randonnée est son manque d’attache pour des bâtons de trekking.

Patagonia Black Hole Backpack 25L : En terre de feu chilienne

Verdict en mode aventurier :

  • Point + : volume suffisant pour des sorties à la journée, emplacement pour poche d’eau jusqu’à 2 L, sangle pectorale, résistant aux intempéries
  • Point – : pas de sangle abdominale, manque d’aération dans le dos pour les personnes sujettes à la transpiration, pas de fixation pour les bâtons de marche

C’est pour nous un sac pour les marches occasionnelles, courtes et qui ne demandent pas un matériel poussé. L’exploration en milieu hostile ne sera donc pas sa tasse de thé. Plutôt à conseiller pour un public moins habitué à des sacs plus performants.

Dans les transports

Après avoir vendu notre van, nous avons passé plus de temps dans les gares et transport en commun.

On a choisi ce sac pour trimballer nos effets les plus précieux avec nos deux ordinateurs portables, nos passeports et argent liquide, la caméra d’action de Pierre, la liseuse et nos différents chargeurs d’appareils électroniques. Vous comprendrez donc que le volume permet de remplir considérablement le sac.

Et avec tout cela le sac était lourd ! Il n’a pas du tout bougé durant nos déplacements, les matériaux sont résistants tout comme les coutures des bretelles. On est face à de la bonne came ! Mais encore une fois la sangle abdominale manque si le sac est vraiment chargé…

Verdict lorsqu’on voyage avec en bus, trains et avions :

  • Point + : dimension ok pour le passage en cabine d’avion, volume permettant de bien le remplir, solide pour se prendre les coups durant les déplacements
  • Point – : la sangle abdominale qui manque si on le charge beaucoup

Notre verdict du Patagonia Black Hole Backpack 25L

Ce sac Patagonia Black Hole Backpack 25L a été une très bonne alternative lors de notre voyage. Sa polyvalence est parfaite pour un voyage oscillant entre ville et nature. Cependant il ne s’agit pas de la solution la plus efficace pour des randonnées exigeantes où le sac trouve ses limites. Son absence de sangle abdominale et sa faible aération dorsale sont ses plus gros défauts en plein air.

Mais son volume et ses fonctionnalités en feront votre allié pour des sorties à la journée et une utilisation urbaine.

Patagonia Black Hole Backpack 25L : Au parc national pan de azucar

En conclusion, on dira donc que le Patagonia Black Hole Backpack 25L est un sac plus orienté urbain/voyage/randonnée courte !

Cet article a 2 commentaires

  1. Intéressant ce test. Et c’est marrant qu’il ne soit pas vraiment imperméable. Quand on voit sa matière, on pourrait croire qu’il l’est.

    1. Merci 🙂 On n’a pas testé sous des conditions extrêmes, mais j’ai du mal à y croire au premier abord… Surtout que les côtés ne sont pas tous avec cette matière donc cela n’est pas prévu pour à mon avis ! Pierre

Et toi, tu en penses quoi de ce que tu viens de lire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :