Séjour sportif dans le massif des Vosges en hiver

En manque d’activités hivernales sportives depuis notre départ du Québec, nous avons profité de notre installation dans l’Est de la France pour découvrir un nouveau massif : les Vosges en hiver.
Pendant 6 jours début mars, nous avons arpenté la région de La Bresse et ses alentours. Au programme ski de fond, randonnées en raquette et nouveautés culinaires. On est arrivé malheureusement après 2 semaines de magnifiques temps et il nous restait principalement que du brouillard et de la grisaille. Heureusement que la neige s’est invitée pour nous fournir de jolis flocons. #riplesoleilvosgien

La Bresse, centre névralgique des Vosges en hiver

Notre premier arrêt fut la ville de La Bresse. Cette station de montagne propose un large choix en termes de services. Suivant votre budget, vous trouverez des logements et des restaurants à votre besoin. Pour notre part, nous avons passé 3 nuits au camping Le Haut des Bûches. Ne prenez pas peur, en plus de terrains de camping, ils proposent aussi d’autres formules d’hébergement comme des chambres, cabanons. On vous l’avait dit qu’il y a du choix. 😉

Une foret typique des vosges en hiver

Nos conseils pratiques

Où s’informer :

C’est une évidence, mais c’est toujours mieux de la rappeler, un passage à l’Office de tourisme de la Bresse est le bienvenu. Que cela soit pour vous informer des activités ouvertes, de l’enneigement, etc..

Un restaurant où très bien manger :

  • La table d’Angèle : notre coup de cœur sur place. Un réel travail dans la cuisine qui vous fera passer un très bon moment culinaire. À tester absolument surtout qu’ils possèdent un très beau menu végétarien !

Une activité si le temps est moisi :

  • La piscine municipale : le pack « bien-être » vous permet d’accéder en plus à une partie sauna/hammam. À l’intérieur est aussi présent un bain à bulles, mais attention celui-ci est payant en supplément de votre pass. Parfait après vos sessions sportives pour soulager vos petits muscles !

Objectif : devenir un fondeur !

Notre venue sur place était surtout pour pouvoir pratiquer le ski de fond et découvrir le massif des Vosges en hiver sous un angle nature. On a ainsi fait un saut (deux en vrai) sur le domaine de Lispach pour nous amuser sur les pistes locales.

Pour quel niveau ?

Il existe plusieurs pistes de ski de fond qui vont s’adresser à différents niveaux. Que l’on soit pro ou amateur, on peut donc s’aiguiller sur des profils plus ou moins dénivelés et longs.

Même les pistes cataloguées comme rouge sont à la portée de beaucoup de monde.

Nous avons découvert les parcours suivants :

notre ressenti

En termes de paysage, on progresse dans la forêt à admirer des cascades naturelles et des arbres plus hauts les uns que les autres. On y retrouve des personnes seules, des couples et des familles. Le cadre s’y prête bien, car il n’est pas très exigeant physiquement parlant.

Vous l’aurez compris donc, ce sont des ballades dans un environnement relaxant et oxygénant.

Cela nous a vraiment fait plaisir de rechausser des skis ! Les parcours sont bien abrités et balisés, il est rare de se retrouver au milieu de rafales de vent (exceptés en haut des champis). Les pistes rouges ne sont pas si techniques que ça. Si vous avez déjà pratiqué et que vous avez un minimum de conditions physiques alors vous y arriverez sans trop de soucis. Autrement, ce peut-être l’occasion pour vous de découvrir une nouvelle pratique sportive à votre rythme.

Domaine Lispach

Lapoutroie

Lapou-quoi ? Pourquoi vous êtes allés là-bas ?

Tout simplement, car on avait trouvé un hébergement qui nous a tapé dans l’œil !

Hotel résidence etang devin dans les Vosges en hiver

En effet, l’hôtel résidence de l’Étang du Devin possède plusieurs cordes à son arc qui ont attiré notre attention. Comme on est sympa, on va vous en parler un peu plus en détail.

notre hébergement

le label Hôteliers randonneurs

Bon déjà si je vous explique que l’on se trouve juste sur le sentier du GR5, vous comprendrez facilement que l’on aime marcher dans ce coin, non ?

Si je continue en vous disant que cet hôtel possède le label Hôteliers Randonneurs, vous me faites encore plus confiance ?

Thérèse, la patronne, propose en plus de l’hébergement, des activités de plein air comme la randonnée pédestre ou en raquettes.

Guide résidence etang devin

Il existe plusieurs possibilités suivant la durée de votre séjour et de vos envies. Vous trouverez les différents séjours réservables sur cette page. C’est le seul établissement dans la région qui possède ce label. Un moyen parfait de découvrir le massif des Vosges en hiver, tout comme en été.

respectueux de l'Environnement

Thérèse connaît la chance qu’elle a de vivre dans ce magnifique cadre et sait très bien le transmettre. La protection et le respect de la nature est une composante forte chez cette pile électrique (ses journées sont bien remplies). C’est pourquoi elle applique ses principes dans la gestion de son hébergement. Quelques exemples de ce qui vous attend :

  • produits locaux pour la cuisine du restaurant
  • très peu de déchet durant vos pique-niques grâce à l’usage de tupperwares et d’ustensiles réutilisables
  • tri des déchets et compostage
  • récupération de l’eau de pluie pour l’eau non bue (toilette, etc…)
  • source privée pour l’eau potable

Allier culture et sport : hands up !

Nous avons profité de nos 2 jours sur place pour effectuer des belles randonnées, on vous les explique en détail. Impossible de vous embêter dans les Vosges, même en hiver !

La tête des faux

Notre journée a commencé au départ du gîte. On prépare nos raquettes sur nos sacs et on se dirige en direction de l’Étang du Devin. C’est lui d’ailleurs qui donne son nom à l’hébergement.

Tete des faux en raquette dans les vosges en hiver

On monte tranquillement sans nos raquettes pour prendre un peu plus d’altitude et la magie s’opère avec la neige qui commence à tomber. On est dans un superbe environnement avec de plus en plus de neige au sol, entouré de conifères et de traces d’animaux que Thérèse nous décrypte.

Paysage tete des faux durant l'hiver

En raquette !

Arrivés à un bâtiment qui s’avérera être un ancien funiculaire, nous mettons nos raquettes pour avancer plus facilement. La montée se poursuit tranquillement et on découvre encore des nouveaux abris de la 1ère guerre mondiale. En effet, on se trouve en plein sur l’ancien front et on imagine très difficilement la dureté que cela devait être de se terrer à cet endroit sans équipement adéquat en espérant survivre à cette boucherie…

Paysage tete des faux durant l'hiver

Un lieu chargé d’histoire

Notre descente s’amorce et on reste en ligne, car il y aurait encore des risques d’obus enfouis dans cette zone. Plus bas, nous retrouvons les pistes de ski de fond de la station du Lac Blanc et très rapidement se dresse face à nous, recouverte de neige fraîche : une nécropole. Chaque stigmate de l’Histoire nous rappelle l’importance du devoir de mémoire.

Après notre pause déjeuner, à l’abri du vent et de la pluie qui se sont malheureusement invités, nous repartons pour le chemin du retour. On longe un chemin où l’on retrouve des abris de protection et de soins réservés aux soldats de la Grande Guerre.

Notre marche se termine dans la grisaille et nous sommes heureux de rentrer pour nous reposer, nous doucher et surtout nous restaurer.

Bonus : Trace GPS de la randonnée de 10,9 km et de 580 m de D+.

Raquettes sur les crêtes du lac blanc et du lac noir

Le lendemain nous chargeons les raquettes dans la voiture, car nous allons en direction de la station du Lac Blanc. La journée sera placée sous le signe des crêtes, en effet nous allons explorer celles autour du lac éponyme en raquette !

Raquette sur les cretes du lac blanc dans les vosges en hiver

Le Lac est encastré dans une vallée glaciaire. Du sentier, nous surplombons cette étendue d’eau gelée, mais aussi les alentours à des centaines de kilomètres à la ronde. Thérèse nous pointe du doigt la plus proche chaîne de montagnes allemandes d’un côté, puis suisses de l’autre. Quelques pas plus loin, on observe les flancs de la vallée que nous dominons. Notre guide à l’œil aiguisé entrevoit rapidement un animal local que tout le groupe espérait croiser aujourd’hui : le chamois ! Enfin, ce sont trois spécimens de l’espèce que nous avons pu apercevoir ce jour-là. La vue est douce, le soleil scintille sur la neige fraîche et en contrebas nous avons le lac blanc. Que demander de plus ?

Après cet interlude observation, notre route se poursuit sur les crêtes à travers une belle couche de neige et avec un panorama sur les différentes vallées environnantes. Thérèse continue de nous alimenter en anecdotes et explications sur la région avec le Rocher Hans ou la réserve biologique des Deux Lacs.

Les Vosges en hiver : une nature exigeante

Arrivé sur une sorte de plateau (Gazon du faing), nous marchons un peu jusqu’à apercevoir un refuge, mais celui-ci ne fonctionne que durant l’été. C’est là où nous découvrons ce paysage si particulier qui ressemble partiellement à ce que nous avons vu sur des hauts plateaux. C’est à dire avec une végétation basse et peu d’arbres. En effet, ici le vent dépote pas mal. Nous sommes contents d’avoir sur nous un équipement de qualité qui nous protège des bourrasques de mère nature. Notre descente s’amorcera ensuite tranquillement pour rejoindre la station de ski où nous avons garé la voiture et on retrouve les forêts classiques.

Des alentours alléchants

L’Alsace et le massif des Vosges regorgent de possibilités de visites, voici quelques pistes pour parfaire votre séjour sur place !

À la chasse aux villages de charmes

Comment venir en Alsace et ne pas visiter ces lieux mondialement connus de par leur architecture si typiques ! Riquewihr, Ribeauvillé, Kaysersberg ou Colmar ne sont qu’à quelques minutes de voiture. À vous les marches dans ces villages où règnent les maisons colorées à colombages.

Dégustation de vin et de produits du terroir

Les vignobles alsaciens sont situés dans la vallée. Vous pouvez donc pendant votre journée de récupération visiter ce bijou de la viticulture française.

On pensera aussi à faire un tour du côté de 3 magasins pour découvrir de nouvelles saveurs :

Amer bière mirabelle

Si avec cela vous ne faites pas le plein de bons produits pour votre retour, on ne peut plus rien faire pour vous !

Une belle expérience chez un Hôtelier Randonneur

Pour nous, le gros intérêt de ce genre de séjour est que vous n’avez à vous préoccuper de rien, et seulement vous laissez guider dans votre expérience visiteur.

Entre les parcours et explications que Thérèse maîtrise parfaitement, la cuisine exquise et la convivialité des participants, on est pleinement satisfait de ce séjour ! Cela nous pousse à découvrir d’autres régions par ce biais. 🙂

le massif des vosges en hiver : validé !

Découvrir les Vosges durant l’hiver nous faisait de l’œil depuis un moment à cause de notre manque de neige. Nous avions une forte attente dans ce séjour et tous les ingrédients étaient finalement présents pour nous satisfaire. La prochaine étape sera de découvrir ces paysages sous un soleil éclatant et avec la belle végétation vosgienne durant l’été.

Coucher de soleil sur les Vosges

Cet article a 2 commentaires

  1. Top cette petite balade dans les Vosges, cette région fait rêver. Denni a été un très bon skieur de fond quand il était jeune. Du coup, j’espère qu’un jour, il m’apprendra. Ça donne envie en voyant vos photos 😀

    1. Yes c’était bien cool 🙂
      On ne savait pas que Denni était un ancien fondeur en plus d’être un cycliste ! Le ski de fond est un super moyen pour profiter de la nature, depuis que l’on a découvert ce sport on adore en faire : D

Et toi, tu en penses quoi de ce que tu viens de lire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu