Mendoza, sous le signe du vin en biodynamie et des olives !

Mendoza est la quatrième ville la plus importante d’Argentine, mais c’est aussi le nom d’une province. Et pas de n’importe laquelle puisque c’est la plus grande productrice de vin du pays ! Cela serait bien dommage de réduire l’attrait de cette région à sa production viticole. Mais étant en mal du pays et de son abondance de vin nous avons bien exploré cette piste et axé nos recherches sur les vins biodynamiques. On espère que notre carnet de route va vous motiver à explorer des bodegas de ce type durant votre séjour dans le coin. 😉

San Rafael

Notre premier arrêt dans la région de Mendoza fut la ville de San Rafael.

Un Canyon ?

En arrivant à San Rafael, nous avons pris la route du Canyon Atuel. Situé à quelques dizaines de kilomètres de la ville c’est un bien bel endroit.

Canyon del Atuel dans la région de Mendoza

Il y a beaucoup d’offres de restauration, d’hébergement et d’activités en tout genre comme du rafting, de l’accrobranche, etc.  Si vous êtes adepte d’activités aquatiques, vous pouvez passer plusieurs jours dans le coin.

Canyon del Atuel et sa géologie dans la région de Mendoza

Dans le cas où vous venez depuis le sud de San Rafael, faites attention à la route qui est en gravier et qui serpente pas mal ! Mais les vues sont magnifiques et de nombreux espaces permettent de se garer sur le bord de la route pour apprécier les paysages. Comme dans tous canyons, on notera que les formes géologiques sont variées et impressionnantes.

Du vin…

San Rafael regorge de bodegas en tous genres. Pour notre part, nous avons visité deux vignobles.

L’histoire de la ville avec La Abeja

Cette première rencontre a été effectuée suite aux conseils d’un ami vivant sur place, car il s’agit de la plus vieille bodega du coin.

Bodega la abeja San Rafael dans la région de Mendoza

Le créateur de La Abeja, un Français, a fait développer beaucoup d’infrastructures de la ville de San Rafael. Il est considéré par beaucoup comme un des fondateurs de la ville. Son développement a notamment mis en œuvre les lignes ferroviaires permettant de peupler la région.

La visite gratuite est effectuée toutes les 30 minutes jusqu’à 19 h. Et bien sûr à la fin de la visite vous profiterez des produits grâce à une dégustation. 🙂

Plaisir des sens et respect de l’environnement

Voulant profiter d’un vin plus respectueux de l’environnement nous avons cherché des bodegas biodynamiques. La bio-quoi ??

La biodynamie est une méthode de travail agricole qui se base sur des principes de flux énergétiques. Afin de ne pas vous dire de bêtises, nous vous conseillons de découvrir les principes de l’agriculture en biodynamie sur cette page. 🙂

La Finca Dinamia

Après quelques recherches nous avons contacté la finca Dinamia et ils ont gentiment accepté de nous héberger une nuit afin de découvrir le vignoble et leur lodge.

Alejandro Bianchi a monté cette exploitation en 2005 après avoir travaillé dans la maison familiale.

La bodega est certifiée Demeter et travaille ainsi uniquement en biodynamie. Alejandro est un passionné et pourra vous parler durant des heures de son travail.

Bodega Finca Dinamia (© Finca Dinamia)

Les vins sont très propres et purs. Un beau fruit qui donne un breuvage accessible dans sa jeunesse. Une belle découverte qui peut s’ouvrir pour tout type d’occasion. Ne faites pas l’erreur de partir sans votre bouteille. 😉Bodega Finca Dinamia (© Finca Dinamia)

Le lodge est lui très beau et bien décoré. Il existe plusieurs suites et les espaces communs sont très chaleureux. Une belle alternative que nous vous recommandons pour loger dans la région !

Et des olives !

La région est parfaite pour faire pousser des oliviers. En effet, le climat chaud et le peu de précipitations sont des atouts pour la croissance des olives. Laura étant une fan inconditionnelle, nous avons sauté sur l’occasion pour visiter la fabrique Yan Canelo.

Yancanelo San Rafael dans la région de Mendoza

Le tour gratuit prend 30 minutes et vous apprend comment étaient produites les olives avant comparées aux actuelles. C’est très intéressant de voir les machines qui ont été utilisées aux prémisses de l’entreprise jusque dans les années 90 avant l’arrivée de machines basées sur des composants électroniques et automatisés. Ces premières machines étaient notamment importées d’Italie.

Des olives vertes chez Yancanelo à San Rafael dans la région de Mendoza

À la fin, vous aurez le droit à une dégustation de certains produits dans la boutique.

Mendoza

Nous avons profité des contacts glanés à San Rafael à la finca Dinamia pour découvrir deux nouveaux vignobles biodynamiques dans la ville de Mendoza.

Bodega Cecchin

Alberto Cecchin est un homme passionné et passionnant et il le prouve dans la bodega Cecchin. Ses explications sur la biodynamie nous ont vraiment permises de comprendre ses motivations. Les nombreux arbres fruitiers sur la plantation font partie de cet esprit qui promouvant des sols plus sains et variés. Cela nous a notamment rappelé les principes de la permaculture, mais à plus grande échelle.

Alberto Cecchin nous expliquant sa philosophie

Après avoir fait le tour du proprio avec lui des vignes et du processus de fabrication, nous avons goûté les vins.

Dégustation bodega Cecchin à Mendoza

Nous sommes repartis avec une bouteille de blanc qui fut réellement notre coup de cœur.

Les rouges ont souvent plus la côte dans cette région et donc découvrir un blanc travaillé est toujours un plaisir ! Pour les curieux, on a affaire à un chardonnay avec un peu plus de 10 % de pedro gimenez. Un nez très sucré au premier abord, mais une bouche totalement différente. Très fruité, mais sans ce côté sucré et qui le rend parfait pour un apéritif ou un blanc d’accompagnement. C’est ce type de vin qui nous plait : particulier et enchanteur.

Dégustation bodega Cecchin à Mendoza

On retiendra aussi un vin naturel au malbec qui était excellent. À visiter absolument sur Mendoza !

Et pour se restaurer !

Juste au croisement entre les rues Ozamis et Manuel.A.Saez vous trouverez un petit centre commercial. Mais ce ne sont que des petites boutiques, pas un gros mall tout moche, avec notamment une superbe boulangerie.

Les empanadas et les alfajores maisons étaient trop bonnes ! Les prix sont incroyablement bas pour la qualité. 120 ARS pour 12 empanadas végétariennes et 60 ARS pour 12 alfajores.

Des empanadas végé aux saveurs du soleil à Mendoza

Foncez-y, car en plus la proprio est adorable 🙂

Bodega Krontiras

Maricruz Antolin, chef d’exploitation, et Panos Zoumboulis, l’œnologue de la maison, nous ont fait visiter la bodega Krontiras. On a été chanceux, car ils étaient à ce moment-là en pleines vendanges.

Maricruz nous expliquant son travail

Chez Krontiras, la biodynamie est partout. En effet ce n’est clairement pas une notion commerciale pour vendre plus de bouteilles. La bodega a été ainsi construite sur beaucoup de principes :

  • La gravité est utilisée dans tout le processus, classique, mais important à préciser.
  • Les chiffres π et le nombre d’or sont présents dans l’architecture du bâtiment afin de favoriser l’harmonie et le transfert des flux énergétiques.
  • Il n’y a pas d’angle droit afin que ceux-ci circulent de manière fluide.

Dommage que l’architecte italien qui a érigé les plans n’était pas là, car Pierre était curieux d’échanger sur ce sujet. 🙂

Bodega Krontigas à Mendoza

Nous avons goûté leur malbec nature et là aussi ce fut un réel plaisir. Un vin savamment travaillé où le fruit ressort parfaitement grâce au travail du vigneron.

Comme vous l’avez compris, nous avons profité pleinement de notre passage dans la région de Mendoza pour nous refaire une santé gastronomique ! 😉

Les majestueuses Andes

Afin de revenir au Chili, il nous a fallu traverser la si fameuse cordillère des Andes en empruntant le paso Libertador à 3 200 m d’altitude.

Sur la route de l'Aconcagua dans la région de Mendoza

Avant, nous en avons profité pour explorer un peu le coin !

Un de nos premiers arrêts en sortant de Mendoza a été l’Embalse Portrerillos. Un lac artificiel au creux des collines sèches de la précordillère, où les Argentins viennent se prélasser ou effectuer toutes sortes de sports aquatiques les week-ends. Ce pourrait être l’occasion de vous adonner à la planche à voile ou au Kitsurf. 

Pas très sportif.ve ? Alors, amenez chaises, pique-nique et maté pour profiter de la vue, estilo argentino ! 

Embalse Potrerillos dans la région de Mendoza

Le mont des 7 couleurs

Il existe plusieurs monts aux 7 couleurs dans la partie nord-argentine. 

Cerro siete colores à Uspallata dans la région de Mendoza

Celui à Uspallata nous a enchantés par son caractère unique. Les photos ne rendent pas aussi bien qu’en vrai, mais les différentes couleurs en dégradé nous font l’impression d’être dans un dessin animé ! Il se mêle des teintes du vert, violet, jaune, brun…

Cerro siete colores à Uspallata dans la région de Mendoza

L’Aconcagua

Le géant des continents américains est visible depuis la route qui mène de Mendoza jusqu’à Santiago. Haut de ses 6 960 m il domine ainsi cette mythique chaîne de montagne. Un parc existe et peut vous amener plus près, mais nous avons juste fait une mini marche pour avoir une vue de la bête.

Pour les plus téméraires, et fortuné, il est possible de faire son ascension, mais cela représente un certain budget. Voici des informations de prix pour les motiver. 🙂

Quelles ont été vos découvertes gastronomiques/viticoles dans la région de Mendoza ?

Cet article a 2 commentaires

  1. On n’avait pas visité les mêmes bodegas que vous à Mendoza, mais on en avait fait un beau tour également; à vélo! et revenus pas très droits, comme vous pouvez l’imaginer, la besace remplie de bons vins, d’huile d’olive et autres délices de la région… 😉 On ne se refait pas! On est français ou on ne l’est pas! 😉

    Je me souviens très bien de l’Atuel, San Rafael, de Portrerillos… On a fait ces balades avec nos hôtes CS à San Rafael et Mendoza, de ceux que l’on retrouve avec plaisir à chaque fois qu’on est dans la région et on a adoré.

    Un plaisir pour le palais et les yeux que de revoir la région avec vous!

    1. Haha, on comprend le coup du « pas très droit » ! Pour notre part on restait sur place dormir pour ne pas conduire le van, tu peux facilement comprendre pourquoi 😀

Et toi, tu en penses quoi de ce que tu viens de lire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :