Découvrir le parc national des glaciers, entre le Perito Moreno et le Fitz Roy

Vous commencez à connaître notre passion pour les glaciers. Depuis le début de notre voyage, nous sautons sur toutes les occasions pour en observer. Ainsi quand le parc national des glaciers en Argentine nous tend les bras nous ne pouvons que le visiter.

Glacier + Patagonie Argentine = bonheur avec des belles randonnées.

C’est notre créneau, mais comme on ne veut pas vous influencer alors on vous laisse découvrir nos expériences ! 😉

Panneau d'entrée du parc des glaciers

2 fois plus de plaisir

Le parc national des glaciers est scindé en deux parties avec la visite du Perito Moreno proche de El Calafate et celle de El Chaltén. Les activités sont différentes donc il est important de les distinguer pour mieux les préparer et choisir si votre temps/budget est compté.

El Calafate et son chef d’œuvre

El Calafate est le parfait exemple de ville touristique. À savoir une importante offre de logement, de restaurants, de bars et des agences de voyages. La rue principale est florissante de lieux qui de l’extérieur semblent cosy et avec une belle décoration intérieure. Si vous en avez les moyens alors vous pouvez sûrement passer votre séjour à plein d’endroits différents.

De notre côté, on ne vient pas ici pour ça… C’est le Perito Moreno qui nous attire. Il est le roi du coin et c’est lui qui sera abordé dans les prochaines lignes. Let’s the show begin!

L’accès au parc, un coût certain

On le sait pertinemment que voir une attraction unique à un coût. Surtout lorsqu’on est une star et l’épicentre touristique de la région. Alors voilà, si tu n’as pas de papiers argentins tu auras le droit de sortir un billet de 500 ARS par adulte pour entrer. En février 2018, cela équivaut à 20 €.

Cher. Oui, mais l’expérience en vaut-elle vraiment le coût ?

Une claque d’entrée de jeu

Tout le monde sait que la première impression compte dans le ressenti d’une rencontre. La route qui vous mènera entre la guérite et le stationnement vous donnera déjà des vues plutôt sympathiques. Commencer à apercevoir la masse blanche et bleu de glace vous ravira sans conteste et l’envie d’arriver n’en sera que décuplée. En tout cas, on avait sacrément hâte !

Glacier Perito Moreno derrière les arbres

Quoi et comment visiter ?

Il existe deux stationnements pour les visites. Un des deux est plus près du glacier, mais sachez qu’il existe des navettes gratuites entre donc ne vous stressez pas pour vous garer. 😉

Celui du haut vous donnera accès au réseau de passerelles principales.

Ce sont celles qui sont les plus courues, ainsi on vous conseille d’arriver le plus tôt possible pour être plus tranquille. Le parc ouvre à 8 h en haute saison.

En naviguant parmi les passerelles, vous aurez des points de vue du glacier.

Vue sur les passerelles Perito MorenoGlacier Perito Moreno

Les effondrements et les icebergs

En plus d’être un glacier sacrément photogénique et imposant, le Perito Moreno est un glacier qui grandit. Et cela donne lieu tous les 4 ans à des grosses chutes du front. Les derniers en 2016 étaient spectaculaires et vous pouvez voir les images à l’intérieur des bâtiments ou sur internet. Durant l’été, de nombreuses parties se détachent et le glacier craque régulièrement. C’est un spectacle assez impressionnant et hypnotisant. On joue à essayer de deviner où les morceaux vont tomber pour anticiper le prochain démembrement.

Ceux-ci vont ensuite flotter tranquillement dans les lagunes et former des icebergs (Tempanos en espagnol). Ainsi vous pourrez observer plusieurs d’entre eux voguer au grès des vagues. À vous d’imaginer l’histoire qui les a conduits jusqu’à leurs positions. 🙂

Icebergs Perito MorenoIcebergs Perito Moreno

Mise à jour : le dimanche 11 mars, le pont de glace s’est détaché et a laissé un beau trou. Vous aurez plus d’infos et une vidéo içi !

Pont glacier Perito Moreno

Une petite marche, ça vous tente?

Il est aussi possible d’emprunter un sentier le long du canal de los Tempanos pour s’approcher du glacier au fur et à mesure de votre avancée. Dans ce cas-là, il est préférable de commencer depuis le stationnement du bas et ainsi de remonter le chemin. Toujours mieux d’avoir le glacier devant soi en marchant que de l’avoir dans le dos non ?

Voici de quoi vous donner une idée du paysage en vue.

Vue du glacier Perito Moreno depuis la randonnée

Vue du glacier Perito Moreno depuis la randonnée

La marche est tout à fait accessible et fait 1,3 km pour de 95 D+. Si vous aimez les escaliers, alors vous serez servis. Sinon prenez sur vous, car ça en vaut vraiment la peine 😀

Glacier Perito Moreno

Une expérience unique

Il est certain que nous n’oublierons pas notre expérience du glacier Perito Moreno. Nous ne regrettons absolument pas les frais d’entrée payés, car nous considérons cette visite comme unique. Désormais c’est à vous de vous faire votre avis en allant le visiter ! 🙂

Voici la vidéo de notre visite au Perito Moreno :


Le parc national des glaciers ne se résume pas qu’au glacier du Perito Moreno.
Il est temps d’aborder la deuxième partie de notre visite !


El Chaltén et son patron

El Chaltén se situe à 215 km de El Calafate. Cette ville, ou plutôt village, a été créé en 1985. Elle est désormais considérée comme la capitale nationale du trekking argentine. Ni plus ni moins… ! C’est donc avec une envie non dissimulée que nous avons fait la route jusqu’à elle.

Une multitude de possibilités

Les sentiers du parc national des glaciers peuvent se recouper à plusieurs endroits. Vous pouvez ainsi vous créer votre propre itinéraire à travers les lagunes pour vous occuper des jours durant.

Sincèrement, si vous êtes des petits fous de randonnée ou de course en sentier, alors bloquez-vous 7-10 J sur place, car vous ne le regretterez pas. Satisfait ou remboursé !

Ce qui nous a fait rester bien moins longtemps est clairement le fait de ne plus avoir de matériel de camping malheureusement… Si un jour on repasse dans le coin, autant vous dire que l’on sera paré comme jamais. 😀

Où randonner à la journée ?

Il existe plusieurs sentiers à la journée. On a effectué les deux plus connues et on a vraiment aimé. On vous en parle plus en détail tout de suite !

Laguna de los tres et le Fitz Roy

Il s’agit sans doute de la référence. Et on le comprend, car le résultat final est à la hauteur de l’attente des marcheurs qui s’aventurent sur le sentier : colossal !

Car ici vous avez bien rendez-vous avec le boss du coin qui vous défiera avec une dernière montée pentue.

Mais avant vous passerez dans des paysages changeant et qui vous ne lasseront pas.

Vue depuis la randonnée laguna de los tres

C’est d’ailleurs en avançant progressivement que vous pourrez espérer que le ciel se dégage ou alors que vous aurez une partie de la vue finale.

Vue sur le Mont Fitz Roy depuis la randonnée laguna de los tres

Vue depuis la randonnée laguna de los tres

Et puis arrive le dernier kilomètre de montée. Suivant votre niveau de randonnée, vous allez l’appréhender comme un défi de vitesse ou de résistance. Pierre a sauté sur le premier type de défi quand c’était marqué qu’il fallait 1 h pour faire 1 km. Laura a elle relevé avec brio celui de la résistance. Quoi qu’il arrive, sachez que vous risquez de transpirer un peu, car cela grimpe beaucoup ce sentier accidenté.

27 minutes pour l’un et le temps estimé pour l’autre, et au final le Fitz Roy qui reçoit ses invités avec en guest star quelques condors et beaucoup de randonneurs.

Le Mont Fitz Roy et la laguna de los tres

Certaines mauvaises langues diront que la vue finale est très similaire à la randonnée de Base Torres de Torres del Paine. Mais clairement la beauté du sentier est un cran au-dessus.

En somme un bel effort de 21,6 km pour 1000 m de D+.

Le Mont Fitz Roylogo parque nacional de los glaciaresLe Mont Fitz Roy

Voici la vidéo de notre expérience sur la randonnée de la Laguna de los Tres :

Laguna Torre

Cette randonnée est moins dure que celle que nous avions effectuée la veille. Ne la prenez tout de même pas pour acquise et respectez-la, car l’effort est bien présent.

Au bout de quelques minutes de marche, vous pourrez commencer à avoir une image plus claire de votre rencontre de la journée. En effet, le mirador Cerro Torre vous donne rapidement les noms de vos objectifs et de leurs copains des alentours !

Le sentier vous emmènera à travers des bois, au bord de la rivière Fitz Roy pour finalement arriver à la lagune. Et bizarrement cette lagune n’est pas turquoise comme nous avons eu l’habitude d’observer en Patagonie. Cela a le mérite de changer, de plus on aperçoit des icebergs du glacier flottés tranquillement au gré du vent.

Laguna Torre

Arrivés au pied de la lagune, et afin d’agrémenter votre expérience, nous vous conseillons de continuer un peu en haut et de pousser jusqu’au mirador Maestri. Car c’est en prenant ce sentier que vous aurez un aperçu plus directe et sans vis-à-vis du glacier Grande. Nous ne sommes pas allés jusqu’au bout, mais on a déjà vu la différence en s’approchant plus.

Laguna Torre

Bien que moins compliqué que la randonnée de la laguna de los tres, nous avons marché 18.1km pour 535 m de D+. Retrouvez notre retour d’expérience dans la vidéo ci-dessous :

Bonus track randonnée : Mirador de los cóndores y de las águilas

Afin de combler une petite demi-journée dans notre séjour sur El Chaltén, nous avons visité le mirador Condor et celui des Águilas.

Il s’agit d’une balade tout niveau, parfait si vous restez peu de temps sur place et que vous portez peu d’intérêt à la rando.

Par temps dégagé, ce sentier offre de beaux points de vue sur le mont Fitz Roy qui domine la région.

La vue sur la ville nous permet de nous rendre compte de la petitesse d’El Chaltén depuis le mirador Condor.

Mirador condor

Un condor veillant sur son mirador

Le mirador de los Águilas nous offre lui une vue sur la vallée.

Mirador aguilas

En résumé à faire si vous avez le temps, mais pas non plus indispensable.

Bonus track trail : Glacier de las Piedras blancas

Pierre a profité d’un coup de moins bien de Laura pour aller se faire une session trail de 8 km et 250 m de D+. Il est parti du stationnement proche de l’hôtel El Pilar et a remonté la rivière jusqu’à arriver au mirador.

Par contre il n’avait pas d’appareil photo pour vous montrer la beauté du paysage, mais cela vaut le coup. Les curieux iront chercher sur Google. Tout ça pour dire que beaucoup de sentiers peuvent se faire en courant et on vous le conseille.

Le paradis des amoureux de la nature

Que cela soit à El Calafate avec le Perito Moreno ou à El Chaltén nous avons pleinement profité de notre séjour dans le parc national des glaciers.

De l’observation de ces mastodontes de glace, à la marche ou au camping, vous aurez de quoi vous occuper dans cette région. De plus, El Chaltén est à priori un endroit parfait pour pratiquer l’escalade.

En conclusion, le parc national des glaciers est pour nous un très bel endroit qui se doit d’être mis dans son planning de visite en Patagonie Argentine.

Racontez-nous votre expérience à El Chalten
et au Perito Moreno en commentaire. 🙂

8 responses to “Découvrir le parc national des glaciers, entre le Perito Moreno et le Fitz Roy”

  1. Michèle CLERC dit :

    voyager devant nos écran d’ordi grâce à nos deux évadés . » le rêve « .

  2. ROLLAND PATRICK dit :

    superbes photos Laura !

  3. Majestueux décors qui sont tellement photogéniques. Merci pour ce retour d’expérience avec ces magnifiques images

  4. Tout à fait d’accord avec vous: entre El Calafate et le superbe Perito Moreno et El Chaltén avec le Fitz Roy et toutes les randonnées locales, il y a de quoi rêver et se faire du bien aux pattes!

    J’adore les petites vidéos qui ponctuent votre récit, elles sont super rigolotes et j’aime bien vous voir en vrai!

    Belles balades!
    Jul’

    • Deux Évadés Deux Évadés dit :

      Merci Julie 🙂
      Content que nos vidéos aient une valeur ajoutée dans nos articles 😉 C’est vrai qu’on en met plus, car cela rend « plus humain » les articles. C’est toujours sympa de découvrir la voix des personnes, car le blog est un support écrit finalement !
      Pierre filme et monte les vidéos randos/sport et Laura les vidéos vlog/visuelles. Mais cette fois ce fut moi pour le Perito Moreno 😀
      Pierre

Discutons ensemble !