La région de Bariloche ou la revanche des lacs argentins

2 mois après notre passage pluvieux dans la région des lacs au Chili, nous sommes arrivés à San Carlos de Bariloche, son pendant argentin. Le temps a radicalement changé depuis dans le coin. L’été bat son plein et le soleil avec. Il nous tardait de visiter cet endroit, surtout que nous venions de vivre plusieurs jours sur la Ruta 40 à seulement… rouler.

Avant Bariloche  

En remontant depuis El Chalten, nous avons trouvé de quoi nous arrêter sur la route. Comment résister à l’envie de se dégourdir les jambes après de longues sessions de route et de découvrir de nouveaux lieux verdoyants ?

Passage à Esquel au parc National los Alerces

N’ayant pas pu aller au Parc national du Perito Moreno nous avons décidé de faire celui des Alerces. Et bien ce fut une super idée !

Parc National Los Alerces

Nous sommes rentrés après 20 h lorsqu’il n’y avait pas de garde à la porte d’entrée… 500 ARS (250 ARS par personne étrangère) d’économisé pour nous.

Les paysages sont très beaux, la découverte a été décuplée par tant de splendeur. On ne s’y attendait pas. Il est possible de faire plusieurs balades. La plupart ne sont pas très longues, mais sont très agréables. Combinez-les comme nous pour plus de plaisir !

Entre la végétation éclatante, le soleil rayonnant, l’eau turquoise et les passerelles, nous sommes tombés sous le charme de ce parc. Après coup, on se dit qu’il vaut bien son pesant de pesos.

Parc National Los Alerces

Le cas El Bolson

Cette petite ville à quelques heures au sud de Bariloche nous tendait avec sa culture alternative exacerbée et ses randonnées. Nous avions de plus de très bons échos des Geonautrices qui étaient restés en workaway pendant un mois dans le coin.

Cependant, après nous être renseignés sur les activités de ses environs, nous sommes tombés sur des infos peu reluisantes et qui nous ont pas mal refroidies.

Ces histoires sont connues de la police, mais cela ne semble pas faire bouger les choses pour des raisons qu’on ne s’explique pas. Nous nous sommes donc contentés de passer une petite matinée à nous balader dans le marché artisanal et manger un morceau.

San Carlos de Bariloche

La sécurité en van à Bariloche

San Carlos de Bariloche est malheureusement connu pour ses cambriolages de camping-car et de van. La région est plutôt riche, pourtant les voyageurs véhiculés comme nous sont souvent la cible de vols. Nous l’avons découvert en parcourant la carte de Bariloche sur l’application iOverlander.

Attention donc à vos affaires si vous êtes dans les parages. Redoublez de vigilance si vous souhaitez laisser votre voiture en ville et on vous conseille vraiment les parkings surveillés.

Dormir en van à Bariloche

Voici les 2 endroits où nous avons dormi autour de la ville et que nous vous conseillons :

Dormir en van à Bariloche

Dormir en van à Bariloche

Visiter la ville dans ces conditions ?

Difficile n’est-ce pas ?
Nous avions peu envie de laisser le van hors de notre vue pendant plusieurs heures. De plus, le stationnement est presque automatiquement payant et cher. Le choix a donc été assez rapide. La seule visite que nous avons effectuée était dans la chocolaterie Rapa Nui. Très connue à Bariloche, cette entreprise existe depuis 1948. Et propose des déclinaisons autour de chocolat, que ce soit sous forme de tablettes, de glaces ou encore de desserts. Un vrai paradis sur terre donc ! Ce jour-là nous avons craqué pour deux desserts décadents et deux tablettes de chocolat noir. Que nous avons dégusté par la suite.

Une des 7 plus belles vues du monde

Motivés pour une courte, mais intense randonnée ? Le Cerro Campanario est fait pour vous.
La montée est de seulement 1 kilomètre, mais avec un dénivelé assez raide. Par contre la vue vaut tous les efforts !
Le petit + : Vous avez une mobilité réduite (ou aucune motivation pour marcher) ? Pas grave, vous pourrez emprunter le téléphérique !

Cerro Campanario à Bariloche

Et « à priori » elle serait même l’une des 7 plus belles vues du monde.
On ne va pas vous mentir, c’est surement un des plus impressionnants panoramas rencontrés durant nos voyages. Après de là à la classer, nous ne pouvons dire ! 🙂

Cerro Campanario à Bariloche

Pour les fans de photos et de panorama, c’est à voir absolument.

Le parc Llao Llao

Prononcez ‘Chao Chao’ avec l’accent argentin afin de vous faire comprendre des locaux. 😉

Ce parc aux abords de la ville est facilement accessible que ce soit en voiture, en bus ou en vélo. Il est totalement gratuit et vous trouverez sans soucis des endroits pour vous garer.

La route depuis Bariloche est très agréable et vous fera passer aux abords de lacs et de forêts. On ne s’ennuie pas et cela nous donne un avant-goût des marches qui vous seront proposées pour votre plus grand plaisir !

Parc Llao Llao Parc Llao Llao

Le sentier des Arrayanes se fait très bien et n’est en aucun cas difficile.

Parc Llao Llao Arrayanes

Et puis il y en a plein d’autres que vous pourrez découvrir dans le parc. Il est définitivement un des poumons de la ville. Ce serait dommage de ne pas y aller si vous passez par Bariloche !

De lac en lac

La route des 7 lacs commence à Villa La Angostura et se termine à San Martin de Los Andes. Pour une fois, nous étions accompagnés des Géonautrices pour visiter !  

 Cachez ses miradors que je ne saurais voir

L’activité principale de la route des sept lacs demeure la contemplation. Ainsi, la route serpentant entre les étendues d’eau vert-émeraude est ponctuée de points de vue époustouflants.

Vous passerez auprès des 7 différents lacs qui bordent la ruta 40 : Nahuel Huapi, Correntoso, Espejo, Espejo Chico, Traful, Villarino et Falkner.

Soirée vanlife ruta de los siete lagos

Que vous preniez le temps de la parcourir en plusieurs jours ou rapidement en un seul, les miradors vous feront de l’œil. Il faut dire que la route, entre Villa La Angostura et San Martin de Los Andes, fait seulement 108 kilomètres donc elle peut se faire facilement en une journée si vous êtes pressés.

Cependant une voiture ou un vélo seront nécessaires pour vous permettre de faire des arrêts. En bus, le passage de cette courte portion serait bien trop rapide pour n’avoir ne serait ce qu’une brève idée de la beauté des lieux. Mais la ruta de los siete lagos a d’autres atouts à offrir hormis les superbes points de vue de bords de route.

Ruta de los siete lagos

Randonnées

Si vous aimez randonner alors vous serez aux anges, les sentiers sont légions tout son long. Entre des petites marches pour découvrir des cascades époustouflantes, comme celle de Ñivinco, ou pour gravir des Cerros, il y en a pour tous les goûts.

Cascade Ñivinco

Le Cerro Falkner a été un beau défi pour nous 4. Une ascension abrupte et surtout très technique sur la finale qui nous emmène en hauteur pour admirer la vue sur la route des 7 lacs et ses montagnes environnantes. Pas moins de 1030 m de D+ sur 9,2 km !

Vue du Cerro Falkner ruta siete lagos

Mais finalement, la vue n’était pas très dégagée à l’arrivée. Ce n’est pas grave, car il y avait de nombreux points de vue pendant la montée. Et l’avantage avec ce genre de randonnée, c’est qu’on peut encore mieux en profiter dans la descente.

À l’eau

Voir tous ces beaux lacs bleutés, l’appel du pied était trop fort sous la chaleur de l’été argentin. Nous n’avons pas pu résister à enfiler nos maillots de bain et se faire une petite trempette.
Enfin ‘nous’ : Laura accompagnée d’Enora et Candie, car Pierre n’a pas voulu se jeter à l’eau ! C’était rafraîchissant. Mais avec le vent qui s’est levé dans l’après-midi, ça l’était même un peu trop.

Baignade ruta de los siete lagos

Visiter la région des 7 lacs en van soulève aussi un avantage non négligeable. Non seulement nous avons dormi tous les soirs au bord de splendides lacs. Mais en plus, on pouvait en profiter pour se rincer en fin de journée, assez pour se coucher en ayant une impression de propreté !

Informations pratiques

Pour retrouver toutes les informations sur les randonnées à faire dans la région des lacs ou à Bariloche, rendez-vous aux bureaux des parcs nationaux à Bariloche. En effet, cette région est englobée dans le parc National Nahuel Huapi ! La route des 7 lacs que nous avons explorée se trouve dans sa partie nord et est totalement gratuite. Cependant, il y a aussi une partie sud qui a l’air tout aussi attrayante si vous avez l’occasion d’y aller.

Nous avons choisi de ne pas visiter le Parc los Arrayanes qui est une des attractions du coin. Son entrée est de 300 ARG par personne (soit 10 euros) ce qui nous apparaissait assez cher. Sachant qu’on avait eu l’occasion de voir ces beaux arbres pendant notre visite du parc Los Alerces et aussi à Llao Llao, on ne sentait pas la nécessité de payer ce prix.

En van avec les géonautrices sur la ruta de los siete lagos

D’ailleurs, de nombreuses aires de camping gratuites bordent la route. Ils sont sans services, mais permettent de profiter des lieux sur plusieurs jours sans casser son budget. Donc si vous êtes équipés d’une tente, réfléchissez à louer une voiture pour pouvoir profiter pleinement des paysages et activités de la région. Aussi, il vous faudra faire de bonnes courses en partant de Bariloche, car il n’y a rien entre Villa la Angostura et San Martin de los Andes.

Et après ?

Si, comme nous, vous êtes véhiculés, allez donc faire un saut dans le parc Lanin une fois arrivé à San Martin de los Andes.

Celui-ci permet, entre autres activités, d’admirer le volcan du même nom. Il ne nous restait que peu de temps pour rester dans la région. Mais nous avons décidé d’y faire un saut avant de monter vers le Nord.

Plusieurs entrées du parc existent comme vous pouvez le constater sur cette carte. Mais ce qui nous intéressait était d’observer le Volcan Lanin de plus près, alors nous sommes allés directement au lac Huechulafquen. Au lieu de prendre la route au nord arrivé au bord du lac, nous avons pris celle du sud. La route Nord mène à une portion payante du parc et sachant que nous ne pourrions pas y passer la nuit nous avons opté pour une solution gratuite. De toute façon, le ciel a commencé à se couvrir une fois notre arrivée au lac et Lanin n’a plus voulu pointer le bout de son nez. Heureusement qu’on avait faire une halte photo sur la route tant qu’il était encore temps.

Volcan Lanin Argentine

Les informations sur le parc Lanin sont notamment disponibles dans le bâtiment d’accueil des parcs nationaux sur la place de San Martin de los Andes.

Racontez-nous ce qui vous fait rêver dans cette belle région de Bariloche en commentaire !

Cet article a 2 commentaires

  1. Superbe article et j’adore vos photos ! C’est bizarre, j’ai vraiment une impression de déjà vu en lisant votre article par contre ! Attendez, c’est normal !!
    En tout cas ça a été une super expérience de faire ce bout de route avec vous et on espère vous revoir très vite !!

    1. Hahaha ! J’ai hâte de lire votre article 😀
      Nous aussi on espère recroiser votre route pour des petites sessions rando/plein air/bières locales !

Et toi, tu en penses quoi de ce que tu viens de lire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :