Randonnée dans les Monts du Lyonnais sur 3 jours sans voiture

La région lyonnaise regorge de sentiers de randonnée à proximité de Lyon. Mont d’or, Mont du Lyonnais ou autres coins nature sont des endroits propices pour s’évader le temps d’un ou plusieurs jours. Nous avons choisi de faire une randonnée dans les Monts du Lyonnais pour notre part sans utiliser de voiture ! On vous explique pourquoi, comment et nos conseils pour en profiter un maximum !

Village randonnée dans les monts du lyonnais

Challenge du jour : une randonnée dans les Monts du Lyonnais sans voiture

Afin de nous préparer pour le GR20, nous sommes partis effectuer une randonnée itinérante de 3 jours dans les monts du Lyonnais. Qui dit itinérance dit qu’on bouge tout le temps : le point d’arrivée est différent de celui du départ !

un critère important

Nous souhaitions pouvoir aller et rentrer de cette randonnée dans les monts du Lyonnais en transport en commun. Le parcours que nous vous présentons se prête bien à cela grâce à des liaisons en TER pour Lyon. C’était un des rares itinéraires qui remplissent ce critère sur une durée de 3 jours dans ce coin de pays. En conclusion, pas besoin de logistique supplémentaire pour revenir sur Lyon, juste vérifier les horaires de train 😉

Gare l'Arbresle

partir en condition réelle

Le but de cette sortie de 3 jours était de se placer dans les conditions d’équipement et d’alimentation les plus proches de notre défi de cette année 2019 : le GR20 ! Afin de se conditionner dans des situations concrètes de charge et de matériel, nous sommes partis avec exactement ce que nous avions prévu d’amener durant le GR20. Cela nous a permis de valider ou remettre en question quelques détails.

Pour résumer, on était en autonomie totale en nourriture, en tente et avec des sacs pesant dans les 10-12 kg.

Notre itinéraire de 3 Jours de randonnée dans les monts du Lyonnais

Cet itinéraire de randonnée dans les monts du Lyonnais vous fera passer par le GR Pays des Monts du Lyonnais et ensuite bifurquer sur le GR7. Cette jonction se fait naturellement durant l’étape 2, les indications sont précises et faciles à repérer pendant votre marche. Si vous possédez le topo guide des randonnées des monts du Lyonnais, vous n’aurez aucun souci pour préparer sereinement ces 3 jours.

Jour 1 : L’Arbresle — Yzeron

Arrivé à la gare de L’Arbresle, nous commençons notre parcours en cherchant le GR Pays. Dès lors que nous sommes sur sa trace, nous atteignons Sain-Bel. Ce n’est clairement pas le passage le plus sympa de notre marche. En effet, on traverse des zones industrielles, mais assez vite on se retrouve à longer une rivière et on commence à sortir du béton.

les monts du lyonnais

Finalement, on rentre dans le sujet en trouvant ce que nous étions venus chercher : les paysages vallonnés des monts du Lyonnais avec le bois de Charnay et le bois de Malatray.

À partir de là, on commence les choses sérieuses avec plusieurs montées et descentes et qui nous font traverser les 3 cols locaux : col de la Croix du Ban, le col de la Luère et le col de Malval. Les sentiers ne sont pas très techniques, cela permet d’avancer assez facilement et d’être accessible pour les moins expérimentés.

Paysage Jour 1 randonnée dans les monts du lyonnais

une étape longue

Cette première étape était la plus compliquée physiquement parlant. Sûrement dû à un manque d’habitude de randonnée avec 10 kg sur le dos, mais aussi par sa longueur et son dénivelé. La fin de la journée se fait attendre avec impatience !

nuit au camping d'yzeron

Notre arrivée au camping Hacienda nous remonte le moral après cette longue journée de marche de 24 km et 900 m de D+. On plante la tente, on prépare le matériel du dodo, on prend un minuscule apéro et on cuisine nos super plats maison. Une douche et on se couche dans la foulée pour récupérer !

Voici notre trace GPS pour cette première journée : 24 km et 900m de D+

Jour 2 : Yzeron — Saint-André-la-Côte

Cette journée sera plus courte que la précédente et ce n’est pas plus mal. En effet, le premier jour a laissé des petites traces !

Si comme nous vous faites une halte à Yzeron, vous aurez le choix de revenir sur vos pas pour reprendre le GR7 ou alors de couper et de le rejoindre plus loin. Nous avons opté pour la deuxième solution. Cela nous fera donc une journée plus courte en abrégeant notre marche de 5-6 km par rapport à ce qui est prévu dans le topo guide.

rochefort, une pépite médiévale

Rochefort sera la découverte architecturale de la journée. On est tout de suite tombé sur le charme de ce village avec ses belles maisons en pierre et ses fortifications médiévales.

Bien que tout petit, Rochefort dégage beaucoup de charme et de sérénitude. Cette pause nous permettra de recharger nos batteries pour finir notre journée de marche.

Couchsurfing à Saint-André-La-Cote : improbable, mais vrai

Nous arrivons chez Christelle qui nous accueille avec plaisir sur son terrain pour que nous puissions poser notre tente. Une très sympathique famille qui nous invite à partager leur repas. Ils possèdent une belle maison avec une splendide vue panoramique.

Vue depuis Saint André la Côte randonnée dans les monts du lyonnais

On se sent comme à la maison et c’est un plaisir de pouvoir partager avec des « inconnus » après ces 2 journées de marche. Nous sommes chanceux d’avoir trouvé un couchsurfer dans un si petit village. 🙂

Voici notre trace GPS pour cette deuxième journée : 15km et 500 de D+

Jour 3 : Saint-André-la-Côte — Saint-Chamond

Pendant les 2 premiers jours de cette randonnée dans les monts du Lyonnais, nous avions eu une température parfaite pour marcher, approximativement 20 °C avec un ensoleillement clément. Cependant, cela ne nous a pas empêchés de récupérer des coups de soleil dû à notre négligence et au soleil qui se cachait derrière les nuages…

Sous les sunlight des tropiques

Cela ne sera pas le cas ce dernier jour avec un thermomètre pointant à 30 °C et un soleil piquant. Notre peau ayant déjà bien subi ses assauts le jour précédent, nous nous disons que la journée sous des vifs rayons pendant 25 km ne va pas arranger notre situation. 

Panneau indicatif randonnée dans les monts du lyonnais GR

Que de la descente ? Pas vraiment !

A priori la différence d’altitude entre le départ et l’arrivée de notre journée devrait nous proposer un profil plutôt orienté sur la descente. Pas vraiment, car nous sommes encore assaillis par des terrains bien vallonnés.

Destination Saint-Chamond

Bien que nous apercevons Saint-Chamond depuis les hauteurs de la Croix du Bicouri, il nous reste encore quelques kilomètres pour atteindre le but final. 

Point de vue randonnée dans les monts du lyonnais

Cette descente sera la plus attendue de toutes, mais peut paraître longue suivant votre état d’esprit du moment. Une partie est un peu technique avec des grosses pierres et des marches. Misez tout sur vos bâtons et cela passera, car il ne reste que quelques minutes d’effort avant votre repos bien mérité. 😉

Voici notre trace GPS pour cette troisième journée : 24,5km et 450 de D+.

Nos conseils d’organisation

L’organisation de ces 3 jours de randonnée dans les monts du Lyonnais sera assez simple du moment que vous possédez le topo guide et que vous avez choisi précisément vos étapes. Voici quelques infos et conseils supplémentaires pour vous aider.

Transport en commun depuis Lyon

Au départ de Lyon vous pouvez miser sur les TER. Voici les horaires des deux lignes pour cette randonnée : Si vous souhaitez partir ou arriver à d’autres endroits, vous pouvez aussi regarder si des bus passent. Nous avons vu plusieurs arrêts qui desservent Lyon dans certains villages.

Les logements sur place

Nous avons décidé de nous arrêter aux endroits définis ci-dessus, mais à vous de faire votre propre itinéraire si vous préférez d’autres types d’hébergement. Le seul conseil que nous pouvons vous donner et de ne pas trop vous éloigner du GR. Il y en a pour tous les prix en termes d’hébergement.

S’approvisionner en nourriture

Nous sommes partis en autonomie alimentaire, mais nous avons acheté des petits bonus notamment durant la 2e étape. Dans le village de Saint Martin en Haut, il existe une supérette non loin de la place centrale. On y retrouve aussi à côté une fontaine d’eau potable. 

Comme c’est à la moitié des 3 jours de marche, cela permet de faire l’appoint si vous avez trop tapé dans vos réserves.

Nos conseils d’organisation

Cette randonnée dans les monts du Lyonnais de 3 jours en autonomie, sans prendre la voiture au départ de Lyon a été un vrai plaisir. On ne peut que vous la conseiller.

C’est une réelle alternative pour un tourisme local avec un très faible impact environnemental puisque l’on utilise des trains et nos jambes pour se véhiculer 🙂

Cet article a 7 commentaires

  1. J’adore!
    Ça me donne envie de prendre quelques jours près de Lyon pour m’évader sur ces chemins de traverse!
    Ou alors de trouver le même genre près de Paris pour m’évader aussi par ici pendant que j’y suis pour le boulot… Il y a toujours de superbes endroits et des randos insoupçonnées près des grandes villes françaises… Il ne tient qu’à nous de les trouver et d’en profiter!

    Merci de l’inspiration, comme d’habitude!
    Bon chemin à vous!

    Jul’

    1. Je ne sais pas si tu connais Chilowé? C’est un groupe de micro aventuriers qui existe dans pleins de villes de France. Ils ont même sortis un guide sur la ville de Paris et travaillent sur celle de Lyon en ce moment ! Ils ont des groupes Facebook, pleins d’idées sorties et conseils à découvrir !
      A bientôt Jul’ !

      Laura

  2. Hello, vous êtes passés à quelques mètres de chez nous! Vers le col de la croix du ban. Bravo pour ce parcours, c’est déjà un bon entrainement! Et bon courage pour le GR20 😉

    1. Bonjour ! Merci pour votre commentaire, vous habitez dans un coin bien sympathique de la région lyonnaise 🙂
      Notre GR20 est déjà fini, le récit est en cours sur notre compte Instagram et bientôt ici sur le blog !

Et toi, tu en penses quoi de ce que tu viens de lire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu