[Journal de bord au Chili] #02 Un nouveau départ

*Voici notre second journal de bord au Chili, vous retrouverez le premier ici!*

Après notre départ de l’auberge dans lequel nous avons travaillé, plusieurs choses ont changé! En bien évidemment 🙂

La classe à Vitacura (s)

Un de nos points de chute après le quartier Providencia a été celui de Vitacura. Et autant vous dire que cela change pas mal. En effet le quartier est assez huppé et est connu pour son côté bourgeois. On a passé plusieurs jours dans la maison d’un compagnon de Pierre d’école d’ingénieur.

Ce quartier rappelle à Pierre l’époque où il vivait à Buenos Aires dans le coin de Palermo. Les rues sont assez larges et fournies généreusement en espace vert. Cela tranche de ce que l’on voyait à Providencia. On remarque aussi que la population locale n’est pas la même. Un quartier de Santiago définitivement à part!

Le parc bicentenario le longe complètement. Un endroit parfait pour promener les chiens de la collocation. Le petit c’est Larry un Jack Russel (il dormait avec nous dans le lit la bestiole), le bagarreur c’est Frijol un Boxer (son nom veut dire fève/haricot en espagnol) et le barbu vous l’avez reconnu : D

Larry et Frijol au bicentenario Larry et Frijol au bicentenario

Le Graal de l’immigré

ALELUIA!!! Nous avons finalement récupéré notre cédula (carte d’identité chilienne) et nous sommes maintenant quelqu’un dans ce pays. À nous la possibilité d’acheter un véhicule, d’ouvrir un compte bancaire, de connaitre par cœur notre RUT (identifiant administratif chilien)… 3 semaines après la demande nous voici finalement en sa possession ainsi que d’un compte bancaire Chilien!

Cedula y cuenta RUT

Pour les futurs PVTistes, voici comment gérer les démarches administratives de départ.

Toujours de la culture

Nous avons visité de nouveaux musées avec un coup de cœur particulier pour celui de la mode !

Moins connu que ses illustres confrères des beaux arts, du MAC… Il n’en est pas moins très bien fait. Pour preuve, ces photos prises par Laura !

Vous pourrez aussi observer des belles locomotives du musée ferroviaire et quelques clichés du musée d’histoire naturelle. 😉

El VAN

Celui que nous attendions depuis 1 mois est arrivé dans notre vie. Il est plus grand que les deux parents, bien plus lourd que nous deux réunis et consomme plus au 100 km en diesel que nous en vin. Et oui, on a finalement trouvé notre van qui sera maintenant notre maison principale durant nos pérégrinations. Il s’agit d’un Hyundai H100 2.5L Diesel de 2004.

Notre Van !

Il était déjà aménagé par le précédent propriétaire, mais on l’a encore un peu plus amélioré pour en faire notre cocon durant les journées fraîches et pluvieuses de Patagonie. Une vidéo de son intérieur viendra bientôt avec notamment les modifications faites par nos soins.

Dans le van

Pour l’instant, on vous propose de revoir notre live Facebook où on le présente rapidement. Comme vous pouvez le remarquer, c’est déjà plutôt bueno comme confort.

D’ailleurs dans cette vidéo on aborde aussi rapidement notre programme pour les prochaines semaines 😉

De plus, vous pouvez retrouver notre article « comment acheter un véhicule au Chili » pour ceux que cela intéresse 😉

En tout cas, on est vraiment content d’avoir pu trouver le van qui nous correspond. Après avoir échangé avec plusieurs personnes, on est tombé sur celui-ci et on a flashé dessus.

Sur la route

À la publication de ce Journal de bord, cela fera deux semaines que nous aurons pris la route avec La Furgoneta. Après avoir passé trois jours à la préparer, nous avons quitté Santiago avec hâte. En direction du sud du Chili, notre premier arrêt a été la région de San José de Maipo. Nous avons pu y découvrir les paysages de la Pré Cordillère.

Cajon de Maipo

Le vin chilien

Après cela, nous amorçons la descente vers le Sud. Et en passant par la VI région nous avons traversé beaucoup de vignes. Il ne nous en fallait pas plus pour sauter sur l’occasion et de faire un arrêt d’une nuit dans un domaine. Celui-ci a accepté que l’on stationne ici en échange d’un achat chez eux.

Viu Manent est un vignoble sublime. Sincèrement, c’est l’un des plus beaux qui nous a été donné de voir dans notre expérience d’amoureux du vin. Les bâtiments sont magnifiques et le sens de la décoration est parfait.

Viu Manent

Les dégustations sont chères au Chili, du moins pour nous habitués aux équivalents français gratuits, 13000 pesos par personne pour 7 vins alors que le premier vin de la gamme est à moins de 5000. Et bien sûr, nous savons déjà que nous n’achèterons pas les plus onéreux donc cela perd encore plus de l’intérêt.

Nous optons donc pour l’achat d’une bouteille qui se boira rapidement avec un Malbec Reserve 2016.

Surfing in Chile

Comment descendre et ne pas faire un arrêt à Pichilemu ? Sympathique ville sur la côte, elle est connue des surfeurs pour le spot de Punta de lobos.

Surfers à Punta de lobos

Le décor est magnifique. Entre les vagues, les falaises et les cactus, on est aux anges.

Punta de lobos

On avait aussi hâte de passer là-bas pour s’acheter une bouteille de sauce piquante qu’on avait découverte chez l’ami de Pierre à Vitacura. À base d’aji (piment), elle est délicieuse et même Laura, qui est plus réticente que Pierre, l’approuve totalement !

Sauce piquante à l'aji de Pichilemu

La chaleur s’installe à Santiago… mais on a la solution !

On finit ce journal de bord au Chili #02 avec notre deuxième vidéo de la série «Cavale gustative». Après avoir observé des Chiliens s’abreuver avec une boisson inconnue au bataillon, nous avons décidé de les imiter. Avec un nom très mystérieux qui plus est : Por favor, un Mote con Huesillos helado! 🙂

Pierre en raffole maintenant …

À bientôt pour un nouveau journal de bord!

Abonnez-vous à notre blog

Ainsi vous recevrez un e-mail à chaque nouvel article (maximum 2 fois par semaine, promis sans spam)

 

One response to “[Journal de bord au Chili] #02 Un nouveau départ”

  1. J’adore! Aaaaah revoir le Chili à travers vos yeux… c’est bon! Ca me rappelle combien ce pays me manque et combien j’ai envie d’y retourner encore… peut-être un plan/un rêve de 2018 à réaliser..
    Belle route à vous, profitez de chaque instant de bonheur!
    Jul’

Discutons ensemble !