2 jours pour visiter Francfort-sur-le-Main

Notre première rencontre avec le sol allemand fut la ville de Francfort. Après 2 jours et 3 nuits sur place, nous vous livrons notre ressenti et nos conseils pour visiter Francfort.

Que cela soit Laura ou Pierre, aucun des Deux Évadés n’avait visité l’Allemagne. Dans l’optique d’un voyage jusqu’à Berlin en train, nous avons assez rapidement planifié une escale dans la capitale financière de nos cousins teutons et bien nous en a pris !

Visiter Francfort

Francfort la contrastée

Francfort est la 4e ville d’Allemagne en termes de population. Ce qui nous a vraiment frappés est clairement le contraste qui s’impose entre les différents quartiers. Si vous vous posiez la question de pourquoi visiter Francfort, voici nos plus beaux arguments. 🙂

La cité dorée…

Que représente une ville qui abrite le siège de la banque européenne pour vous ? Je vous le donne dans le mille : une des capitales financières européennes, voire mondiales.

The place to be…

Francfort est le symbole de la réussite financière allemande avec un centre-ville qui loge notamment la Banque Européenne. L’argent ici est omniprésent et articule le développement de la ville. Entre constructions de tours gigantesques pour des sièges sociaux ou l’implémentation de marque, vous serez aux avant-postes en vous plaçant stratégiquement dans cette ville. Par exemple, le premier Apple Store en Allemagne a été implanté ici.

Grattes ciel de Francfort

… qui ne date pas d’hier

Mais la réussite francfortoise n’est pas une nouveauté. Son expansion avait déjà commencé à la révolution industrielle. Un des témoins de ce passé économique glorieux est la statue surplombant la gare Centrale. Représentant Atlas portant le poids du monde aidé de deux acolytes. Ces allégories évoquent le charbon et la vapeur. Deux symboles du développement de Francfort au XIXÈME siècle.

Gare de Francfort

Un coût de vie important

Vive à Francfort n’est pas donné à tout le monde au vu du coût de la vie. Ce n’est pas pour rien que bon nombre de personnes travaillant dans la ville n’y vivent pas. On nous a parlé d’une population de 750 000 habitants qui montent à 1 000 000 pendant les journées de travail.

Les loyers et le coût de la vie sont nettement supérieurs à la moyenne allemande.

… la cité brisée

Il y a bien un truc sur lequel on n’aurait pas parié un seul sou sur Francfort : c’était le nombre de drogués. Et tristement nous avons découvert tout le contraire !

Durant notre trajet entre la gare et notre auberge, nous avons dû en voir plus que sur la totalité de nos précédents voyages.

Une raison, des conséquences

Suite à la Seconde Guerre mondiale, Francfort s’est retrouvée sous administration des États-Unis. Pendant de nombreuses années, les Américains possédaient leur base ici. C’était notamment le cas pendant le conflit du Vietnam. Durant cette période, des soldats américains ramenaient de la drogue d’Asie pour la consommer ou la revendre sur place. C’est ainsi que l’histoire moderne de Francfort a pris un nouveau tournant…

Des mesures prises par la ville

Reconnaissant le souci comme un problème de santé publique, l’État a étudié des mesures pour contrer ce fléau.

Francfort est une des premières villes en Allemagne à avoir mis en place des « salles de shoot » afin que la prise de stupéfiants soit encadrée. Cela a permis en 25 ans de passer de 1 200 morts dans la rue à cause de la drogue à 21… Ces mesures coûtent 9 millions d’impôts par an et sont source de critiques dans la ville, mais ont clairement porté leurs fruits.

Une ambiance particulière

Ces personnes sont concentrées principalement autour de la gare et dans le quartier rouge (celui de la prostitution). Forcément, l’atmosphère dans cette zone est complètement en décalage avec le reste de la ville touristique. Après avoir voyagé dans plusieurs types de pays et nous être égaré dans certains coins peu recommandables, notre ressenti est très mitigé. Le sentiment d’insécurité n’est pas celui qui prime, mais plutôt de stupéfaction et d’empathie. Voir à n’importe quelle heure de la journée des personnes fumer du crack ou rencontrer des seringues de sang dans la rue ne sont pas des expériences que l’on recherche dans nos découvertes. Les locaux n’y font plus attention et la police est fortement présente dans ces rues. Finalement, cela semble naturel et normal donc ne vous bloquez pas par rapport à cela !

Nos conseils pour visiter Francfort sur 2 jours

La ville n’est pas que gratte-ciels et quartiers mal famés. L’histoire de l’Allemagne est largement liée à la cité sur la Main. Visiter Francfort est très intéressant d’un point de vue culturel et historique. C’est donc avec un certain intérêt que nous avons découvert les lieux et monuments centraux de Francfort.

En mode Free Tour

Nous faisons rarement des free tours et nous nous sommes dit pourquoi pas ! Surtout que Francfort est une ville plus mystérieuse que d’autres destinations que nous avons déjà visitée. Le fait d’être dans un endroit moins touristique est aussi un point qui nous a semblé opportun pour visiter Francfort via un free tour.

Grâce à ce format, nous avons découvert différentes choses sur l’histoire que des guides papier ne nous auraient pas apprises. Et bien sûr nous avons eu des informations très pertinentes sur les différents quartiers de la ville.

Un mix d’architecture

Francfort est une montre à trois têtes en termes d’architecture. Comprendre que vous pouvez lever les yeux et être entouré par des buildings de verre des tours financières. Marchez 2 rues plus tard et vous revoilà parmi des bâtiments traditionnels à pan de bois.

Free Tour pour visiter Francfort

L’église Saint Paul

Un des plus importants édifices de Francfort est l’église Saint-Paul où a été rédigée la première constitution allemande par le premier parlement élu du pays entre 1848 et 1849. C’est un lieu majeur de l’histoire contemporaine allemande et les Francfortois en sont très fiers. Pendant notre séjour, c’était l’anniversaire de la première constitution allemande justement et les locaux n’ont pas manqué de nous le rappeler !Eglise Saint Paul Francfort

Le quartier de Saschsenhausen

Il s’agit du quartier le plus traditionnel où pullulent des bars à vin de pomme locaux (Apfelwein en allemand). Cette boisson un peu aigre/amère ne nous a pas du tout convaincus donc nous ne sommes pas vraiment arrêtés ici. Juste le temps de le traverser et de profiter de l’architecture agréable de quelques rues.

Saschsenhausen visiter Francfort

La place Romerberg

La place centrale Romerberg est un lieu symbolique de la ville. Elle fut copieusement bombardée lors de la Seconde Guerre mondiale et détruite à 80 %. Cela lui a valu des reconstructions de bâtiment. C’est pour cette raison que les édifices sont peu accordés les uns avec les autres. Une partie a été rebâtie selon des normes et goûts architecturaux de l’époque et le reste à l’identique d’avant la guerre. Le résultat est un mélange de styles surprenant.

Hôtel de ville visiter Francfort

En rapport avec cette sombre partie de l’histoire, il existe une plaque commémorative pour un autodafé nazi. Elle est souligné par une citation d’Heinrich Heine, auteur allemand du XIXe siècle, « Où on brûle des livres, un jour on finit par brûler aussi des hommes ». Une phrase retentissante aux vues des crimes perpétrés par le régime national-socialiste allemand.

Plaque commémorative Romerberg visite Francfort

Le marché couvert de Kleinmarkthalle

Si comme nous vous aimez découvrir les marchés des villes alors celui de Kleinmarkthalle vous ravira. Entre ses produits frais et artisanaux ou ses stands de bouffe, vous trouverez de quoi ramener des souvenirs gourmands ou faire des emplettes pour vos repas sur place.

À la recherche de Spiderman

Oui vous avez bien lu, on a bien écrit Spiderman ! En effet, il existe plusieurs sculptures Spiderman cachées dans les recoins des immeubles de la ville.

La skyline de Francfort étant appelée la Mainhattan, 7 figures décoratives du super héros de Marvel ont été dissimulées dans la ville. Pour notre part, nous en avons vu 2 et les plus curieux pourront s’amuser à débusquer les autres !

Quelques infos pratiques sur ce free tour

Vous trouverez des informations plus précises sur les points de rendez-vous et le programme de visite sur la page internet de Alternative Walking Tour.

Il existe des sessions en anglais et en espagnole. Elles durent approximativement 2 h.

Même si cela reste un tour gratuit (comprendre le guide non rémunéré), il est conseillé de fournir un pourboire. À titre informatif, nous avons donné 10 € par personne. Les visites sont effectuées par les étudiants de Francfort bénévoles de cette association.

Sur les bords de la Main et le pont Eiserner Steg

Comme toute grande ville qui se trouve traversée par un cours d’eau, Francfort possède son pont d’exception. Le pont Eiserner Steg est le plus symbolique et on comprend pourquoi au vu de son architecture et de la vue que l’on observe lorsqu’on le traverse.

Pont Eiserberg visite Francfort

Au-dessus de la ville avec la Cathédrale Sainte-Barthélemy

Il est toujours intéressant de prendre de la hauteur n’est-ce pas ? Surtout lorsque l’on visite Francfort qui est si verticale. Bien que possédant un certain nombre d’immeubles flirtant avec le ciel, nous avons préféré monter dans la cathédrale Sainte-Barthélemy pour observer la vue qui nous était offerte.

Après avoir vaincu l’escalier en colimaçon et ses 324 marches, vous profiterez d’une vue à 360 ° sur la ville. Que cela soit sur le quartier des affaires ou sur le Main à vous de vous positionner sur la plateforme pour admirer cette ville.

Le prix pour accéder à ce point de vue est de 3 euros.

Un autre point de vue

Si vous souhaitez profiter d’une vue au milieu des immeubles modernes alors vous pouvez monter au dernier étage du centre commercial Hauptwache. En haut se trouve une terrasse et évidemment une vue panoramique sur la skyline.

place Haupwatche visiter Francfort

Pas besoin de payer l’entrée pour y accéder, car il s’agit d’un centre commercial. À vous de choisir si vous souhaitez prendre un verre sur place ou alors juste profiter rapidement de la vue et vaquer à d’autres occupations.

Nos conseils pratiques pour visiter Francfort

Comment aller à Francfort ?

Le train est une solution très efficace depuis la France. Depuis Strasbourg vous serez en 2 h à Francfort, nous avons dépensé 62 € par personne pour l’aller-retour.

Des TGV partent de Paris et relient Francfort en 3 h 30 environ.

Gare pour visiter Francfort

où dormir à Francfort ?

Très bonne question, car comme la ville est chère il faut trouver des petits plans des familles !

Nous avons logé pour notre part au 5 Elements Hostel. Ce n’est pas un hostel cheap de backpackers, mais en même temps ce n’est pas la destination la plus cheap d’Allemagne. Au bout de 3 nuits de réservation, le petit déjeuner est offert. Sinon vous paierez 6 € pour vous servir autant que vous le voulez.

Ils organisent presque tous les soirs des activités : dégustation de nourriture et/ou de bière, cours de cuisine… Ces activités sont gratuites en plus !

où manger à Francfort ?

Nous avons profité de cet interlude francfortienne pour découvrir des offres véganes. Voici nos coups de cœur :
  • Good guys: des burgers de qualité avec des frites de différents types (classique, à l’ail, patates douces)
  • Frittenwerk : des poutines aux différents goûts
  • Falafel 1818 : des pitas, du houmous et des falafels !
  • Roseli Cafe : un café sympathique où nous avons mangé un cheesecake de qualité extra.

Découvrir Francfort via d’autres blogs ou médias

Si on ne devait vous parler que d’un blog pour l’Allemagne et demander des conseils pour visiter Francfort, faites un tour sur le blog de Miryam : Nuage Nomade !

Nous avons utilisé le guide vert Michelin sur Francfort pour aussi préparer notre visite. Il s’agit apparemment de l’unique document touristique pour cette destination écrit en français.

Cet article a 4 commentaires

  1. Quelle ville étonnante ! J’adore ce mélange d’architectures, le mélange doit être fascinant en vrai. Cela semble incroyable qu’il n’y ait aucune ressource touristique en français hormis le guide vert, la ville a l’air si belle… Oh et vous avez bien fait de prendre part à une visite gratuite. J’adore ce système et c’est aussi un excellent moyen pour rencontrer des habitants ou d’autres voyageurs.

    PS vous avez oublié un « u » aux cousins teutons 😀

    1. Ah ! On est content que ça t’ait plu. Effectivement, c’est assez étonnant que la ville ne soit pas plus prisée que ça part les français malgré sa proximité avec la frontière. Mais espérons que ça change !

      Et merci pour la correction 😉

  2. La double faute d’orthographe sur le nom de Heinrich Heine pique un peu les yeux, mais je l’ai rapidement oubliée car j’ai trouvé cette page intéressante. Merci pour le partage !

Et toi, tu en penses quoi de ce que tu viens de lire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu