Los Angeles, la géante californienne

Étape obligée en Californie et lors d’un voyage dans l’ouest des États-Unis, Los Angeles est souvent dénigrée par les visiteurs qui y passent pour voir ses attractions principales sans en être charmé. La majorité de nos amis et familles qui l’ont visité n’ont pas jugé cette ville intéressante. Souvent, l’autre belle dame de Californie, San Francisco, est mise sur un pied d’estale par rapport à sa voisine du sud. On a voulu en avoir le cœur net et nous y avons passé 3 jours et demi dans notre voyage.

Peu avant notre arrivée en ville Candie, du blogue Geonautrices, a publié un article sur L.A. puisqu’elle y a passé 10 mois en 2016. Sa ferveur à défendre cette ville nous a intrigués et nous avons décidé de suivre ses bons plans de visite.

Downtown Los Angeles

Los Angeles

Echo District

Los Angeles n’est pas que paillette et personnes bodybuildées (même si on ne juge pas ceux qui y viennent pour ça). C’est une ville d’histoire et de nature qui ne demande qu’à se dévoiler aux yeux de ses visiteurs. Nous avons commencé notre visite de L.A. par Echo district. Attention si vous y accéder à pied, ça grimpe dans ce quartier. Arrivés dans le coin Angelino Heights, profitez-en pour flâner dans les différentes rues, notamment des avenues Caroll et Calumet. Et partez à la découverte des demeures de style victorien.

Une partie de ces rues sont classées au patrimoine (Historic Preservation Overlay Zone) et vous aurez l’impression de vous retrouver dans un décor de cinéma. On en a profité pour aller voir la maison des sœurs Hallywell. Eh oui, elle ne se trouve pas à San Francisco où l’action est censée se situer, mais à Los Angeles. Merci à Candie de Geonautrice pour cette information. Bien sûr, aucune des scènes de Charmed n’a été tournée ici, mais ça reste assez sympa de pouvoir la voir en vraie. Pour les non-fans de cette série, on est sûr que vous trouverez d’autres maisons à votre goût.

Maison Echo park Angelino Heights Maison Echo park Angelino Heights Maison Echo park Angelino Heights

Après cette petite marche, vous pourrez passer à Echo Park qui est plus un lac avec un sentier autour. Mais très agréable, dans la chaleur étouffante de la ville. Vous pourrez y faire un tour de Pédalo ou simplement observer les tortues et poissons qui se prélassent.

Echo park

L’observatoire Griffith

Le lieu est connu pour offrir une belle vue sur la ville et la colline d’Hollywood et ses célèbres lettres. Il est situé dans le parc éponyme et accessible en voiture, bus ou à pied. De nombreux sentiers de randonnées permettent d’y accéder et d’aller explorer les collines de L.A. pour aller au plus près des lettres Hollywood par exemple. Nous y sommes allés en bus et nous avions l’intention de nous balader un peu dans le parc, mais finalement nous sommes restés à l’Observatoire pour deux raisons. La vue sur la ville et les collines était très chouette déjà d’ici et nous avons été captivés par les parties d’exposition gratuites du planétarium (dans l’Observatoire).

Griffith Observatory Griffith Observatory Griffith Observatory Griffith Observatory Griffith Observatory Intérieur

Et puis, on était fatigués donc on a décidé de se ménager un peu. 😉 Finalement, nous sommes restés pour observer le soleil se coucher sur les collines et c’était un très beau spectacle.

Coucher de soleil L.A.

Le centre-ville de L. A.

À la base, nous avions prévu de suivre une visite guidée proposée par une personne sur le site couchsurfing. Finalement, Laura s’étant trompée de jour, nous avons décidé de partir seuls à la découverte de ce quartier. En fait, non, de ces quartiers. Car le centre-ville de L.A., en plus d’être très étendu, est aussi multiple. Nous sommes passés par El Pueblo, Chinatown, Bunker Hill, Civic Center, Little Tokyo, Historic Distric… . On avait regardé sur internet les différents points intéressants et pendant notre errance nous sommes tombés sur des panneaux de visites auto guidées (Angels Walk LA) que nous avons décidé de suivre.

Et ça a été un gros plus, sans ça on aurait pu passer à côté de lieux originaux, comme le Bradbury building (ou des scènes de Blade Runner avec Harrison Ford ont été tournées) ou le funiculaire (malheureusement hors service depuis 2014) qui emmène en bas des gratte-ciel de L. A. C’est vrai que depuis l’Observatoire Griffith, ces immeubles nous semblaient petits. Mais une fois à leurs pieds, l’impression est toute différente. On vous conseille vivement de suivre cet itinéraire. Si vous faites tous les points indiqués, cela peut vous prendre au moins 2 h. Vous pouvez faire un arrêt repos au Grand Central Market, les prix sont un peu chers étant donné la localisation, mais vous y serez au frais. 🙂

Grand Central Market Bradbury BuildingGrand Central Market

Allez faire un tour sur leur site internet et explorez les différents trajets que l’organisme propose. Vous pourrez même télécharger les itinéraires en PDF sur votre téléphone. Cela permet de découvrir des pépites urbaines de Los Angeles.

Downtown Los Angeles Downtown Los Angeles Downtown Los Angeles

Santa Monica et Venice Beach

Nous avons consacré une grosse journée à la visite de ces deux lieux et finalement on aurait même pu rester plus longtemps, car nous n’avons pas eu le temps d’aller dans le centre de Santa Monica. Son Pier, sa longue plage ainsi que la marche jusqu’à Venise Beach nous ont largement occupés plusieurs heures. L’ambiance est agréable et cette petite brise d’air venant de l’océan permet de procurer de la fraîcheur à votre marche.
Santa Monica Pier

L’attrait de Venice Beach, mythe ou réalité ?

Venice Beach est une sacrée inconnue lorsque l’on débarque la première fois. Une atmosphère survoltée se dégage de cet endroit. En tant qu’étranger, nous avons été bercés par l’image des films/séries hollywoodiens. Et bien, nous avons retrouvé cet environnement lors de notre arrivée à Santa Monica. La jetée vous amène directement vers la grande roue légendaire et le panneau de fin de la route 66. Vous pourrez profiter de la vue panoramique sur les plages et l’océan.

 

Santa Monica - Sous la jetée Santa Monica - Sous la jetée

En marchant le long de la plage, vous retrouverez des dizaines de skateurs, rollers, cyclistes et coureurs. À certains endroits, vous pourrez observer notamment des personnes s’adonnant à la musculation ou au yoga.

Santa Monica - Venice Beach Skate Park

Les boutiques le long de Venice sont remplies de souvenirs typiquement américains.

Bien sûr que serait Venise sans ses excentricités ? On est passé devant un cabaret de spectacle mettant en scène des personnes « particulières ». Nous avons dehors croisé la femme à barbe, l’homme le plus petit des USA, l’homme loup ou encore des animaux à plusieurs têtes…

Santa Monica - Venice Beach

Nous vous conseillons fortement de visiter les canaux de Venice. Eh oui Venice = canaux 😉 C’est très agréable de s’y promener, et très apaisant contrairement à l’euphorie de la plage.

Santa Monica - Venice Beach Canaux Santa Monica - Venice Beach Canaux Santa Monica - Venice Beach Canaux

Certaines maisons sont tout simplement magnifiques. On rêverait de posséder un de ces palaces et ainsi de pouvoir prolonger notre séjour dans ce beau coin de la cité des anges.

Santa Monica - Venice Beach Canaux Santa Monica - Venice Beach Canaux Santa Monica - Venice Beach Canaux

Où manger dans cette cohue ?

Nous vous conseillons de passer par le marché fermier de Santa Monica (ouvert seulement le dimanche) qui, en plus des habituels fruits et légumes, propose des stands de nourriture. On essaye toujours de dénicher ces marchés dans les villes que nous visitons, car ils sont souvent de bonnes options repas, à des prix plus abordables que les restaurants environnants et de qualité). Vous aurez le choix entre différents plats et saveurs. La très grande majorité des produits sont biologiques et tous sont cultivés localement. On a réussi à faire un pique-nique impliquant peu de déchets grâce à nos contenants.

Pique-nique marché Santa Monica Pique-nique marché Santa Monica

 

Ce marché est très axé sur l’environnement. En effet, tous les déchets que l’on peut faire sont soit composables, soit recyclables. On retrouve à plusieurs endroits des poubelles pour les différents cas de figure.

Santa Monica - Marché fernier ZeroDechet Santa Monica - Marché fernier ZeroDechet

Hollywood désenchanté

Ce n’était pas une de nos priorités en venant à L.A. et sincèrement, c’est mieux comme cela. Nous avons marché sur Hollywood et Sunset boulevard entre les avenues Highland et La Brea pendant environs 1h30. Vous pourrez y voir de nombreuses étoiles et quelques théâtres majeurs, dont le célèbre Chinese Theater où les empreintes dans le ciment sont l’attraction. Il y a sûrement d’autres activités à faire dans ce coin, et ceux qui s’intéressent au monde du cinéma, plus que nous, auront certainement l’envie de visiter les Studios Universal.

Hollywood Hollywood

Hollywood Hollywood

Visiter LOS ANGELES en transport en commun : pour ou contre ?

Si vous choisissez, comme nous, de découvrir L. A. en bus ou métro, notre conseil sera de visiter par zones. Bien sûr, les habitués nous diront que c’est évident. Mais, cela s’applique à la lettre pour cette ville. Ne vous mettez pas en tête d’aller à l’Observatoire Griffith et Santa Monica dans la même journée. Tout ce que vous gagnerez sera une bonne crise de nerfs et beaucoup de haine envers la cité des anges.

Nous avons été satisfaits du réseau de bus et de métro de la ville. Ponctuel, propre et efficace. Nous avons cependant dû faire des choix, car certains points qui nous intéressaient nous auraient pris trop de temps en transport (Getty Museum, presque 2 h aller). Pour 7 $ par jour (+1 $ carte tap réutilisable), vous aurez accès à tout le réseau. Bien entendu, cela dépend aussi où vous séjournez. Nous étions à 5 min à pied de la ligne Expo et à 15 min en métro d’un terminal qui est un nœud des principales lignes. C’est un bon coin où loger si vous comptez visiter la ville en transport.

Quitte à mettre quelques dizaines de dollars de plus, qui de toute façon seraient passés dans des stationnements payants. Aussi vu que nous sommes arrivés par train à Los Angeles, la gare étant en plein centre-ville. Cela a été très facile de rejoindre notre location AirBnB. Au départ de l’aéroport, il semble qu’il y ait des navettes, mais nous ne pouvons pas en dire plus sans avoir testé.

Santa Monica - Venice Beach

Pour !

Finalement, l’expérience L.A. en transport en commun a été approuvée par Deux Évadés, mais c’est à adapter en fonction de votre lieu de séjour et de votre voyage. Par exemple, si vous arrivez à Los Angeles et que vous prévoyez de partir ensuite dans les parcs de l’Ouest c’est différent. Vous pouvez louer la voiture un peu avant votre départ vers les parcs pour visiter des attractions dans les alentours de L.A. trop éloignés en transport en commun. L’avantage de découvrir la ville sans auto est selon nous avant tout économique (location + essence + stationnement), mais pas que. Même si ça peut nous faire perdre du temps à certains moments pour les changements ou autres, ça évite aussi la crise de nerfs des embouteillages et du stationnement.

Des écarts sociaux énormes

Los Angeles est une ville immense et cela implique donc son lot d’inégalités sociales. En effet, on retrouve dans certains quartiers des personnes très pauvres et très riches se côtoyant. Beaucoup d’hommes et de femmes en proie à des troubles de comportement errent dans les rues. C’est vraiment un point qui nous a interpellés dans nos visites. Ces personnes ne sont pas dangereuses à priori, mais c’est tellement inhabituel pour nous deux que cela nous a marqués.

Dans certains quartiers, il y a une concentration de tentes plantées dans les rues impressionnantes. On en vient à douter que l’on est dans la, soi-disant, première puissance mondiale…

Si nous étions restés plus longtemps à Los Angeles

Finalement, 3 jours et demi c’est plutôt court pour découvrir pleinement la ville. Même si nous avons fait les principales activités que nous souhaitions, nous aurions aimé pouvoir explorer le Getty Museum et aller faire une randonnée dans les collines environnantes. Pouvoir passer plus de temps à visiter Santa Monica et rester sur la plage aurait été agréable. On aurait aussi voulu avoir une journée de plus pour aller à Catalina Island.

Plusieurs personnes dans les premières semaines de notre voyage nous en ont parlé et cet endroit à l’air extraordinaire. Cette île proche des côtes de Los Angeles est accessible en ferry (73USD aller-retour) et semble être le lieu idéal pour des activités aquatiques. Des Groupon sont souvent disponibles à priori et proposent des forfaits à des prix attractifs pour l’accès + des activités sur place.

Santa Monica - Plage

Quelques conseils pratiques sur Los Angeles

Transport

Le billet unitaire coûte 1,75 $ et le pass à la journée 7 $.

Déposer ses consignes de 21 h à 7 h à la gare Amtrak est gratuit pour la journée si vous êtes en correspondance et que vous avez encore le coupon de transport sur votre bagage.

Logement

Privilégier des logements autour de la gare Union ou du Metro Center pour un accès facile en transport en commun.

Pour info notre AirBnB

Restauration et course

Nous vous conseillons les endroits suivants :

  • Marché fermier de Baldwin Hills Crenshaw Plaza pour manger des pupusas salvadoriennes et boire des jus naturels frais chez Delmy Pupusas
  • Marché fermier de Santa Monica pour le midi (seulement le dimanche), mais il y en a plusieurs à d’autres moments à Santa Monica et dans le reste de la ville.

Supermarché Adlong pour acheter des produits de bonne qualité. Fruits et légumes non emballés et vraiment moins chers qu’ailleurs.

Avez-vous des expériences ou bons plans à nous partager sur Los Angeles ?

Avez-vous aimé la cité des anges ?

Deux Évadés à LA

One response to “Los Angeles, la géante californienne”

  1. Candie dit :

    Hello !
    Il est super votre article. Vous avez eu peu de temps, mais il semble que vous ayez quand même réussi à rentabiliser ce temps et à profiter un maximum, c’est cool ! 🙂
    En tout cas, je suis contente d’avoir pu vous apporter quelques infos qui vous a aidé pour votre séjour.

Discutons ensemble !