Jasper, entre glaciers et lacs

Premier arrêt dans les rocheuses Canadiennes avec le non moins fameux parc national de Jasper. Après avoir quitté ceux de l’ouest des États-Unis depuis plus d’un mois, le manque de camping et de nature abondante se faisait sentir. Cette nouvelle étape dans le parc de Jasper a permit de réparer tout ça. Ses hautes montagnes et ses lacs bleu glacier font sa force, tout comme sa faune sauvage.

Si comme nous vous êtes sensibles par le charme des montagnes, il ne sera pas difficile de vous convaincre ! Mais même les plus réticents pourront se laisser envoûter par les lieux inoubliables de Jasper. Incontournable de l’Ouest canadien, nous avons passé 6 nuits et 5 jours dans ce magnifique parc pour en profiter au maximum. 

Tenez votre répulsif à moustique dans une main, celui pour ours dans l’autre et embarquez avec nous pour une des plus belles régions qui nous ait été donné de voir durant notre voyage.

Miette hotsprings

Les sources thermales

Les sources Miettes sont reconnues dans toute la région de Jasper. Elles ouvrirent 1932 puis ont été refaites en 1961. Maintenant, ce sont des piscines classiques qui sont pour certaines alimentées directement par l’eau des montagnes.

Sources MiettesSources Miettes

Il y a plusieurs bassins avec des températures différentes. Pour information, elles sortent de la montagne à 54 degrés et sont refroidies à 40 degrés. En complément de cela, il y a des piscines classiques avec de l’eau non-chauffée qui permet de faire des cycles thermiques chaud-froid.

C’est à l’ouverture qu’il est le plus possible de profiter du lieu et d’éviter les foules. Comme nous savions que nous allions revenir après notre randonnée nous avons pris l’entrée à la journée qui coûte 8,55 $.

Quelle randonnée choisir

Nous avons opté pour la randonnée Sulphur Skyline qui permet d’avoir un bon panorama en haut.

Vue du haut depuis Sulphur Skyline

Cette randonnée est assez raide, mais surtout nécessite de prendre un équipement coupe-vent. En effet, durant l’ascension finale le vent était sacrément costaud !

Mais le jeu en vaut la chandelle et puis rappelez-vous que vous vous baignerez en rentrant.

Des animaux

Arrivés de la randonnée, on a eu la surprise de croiser un troupeau de mouflons d’Amérique qui se promenait tranquillement sur le parking. Il y avait des femelles ainsi que quelques petits.

Mouflonne aux Sources Miette Mouflonnes aux Sources Miette

Durant la randonnée, on a pu apercevoir un grizzli au loin sur l’autre versant d’une colline. Bien que gros, il fallait avoir des jumelles pour l’observer.

Au moins au retour on a eu le droit à voir un ours brun sur le bord de la route en train de chercher à manger. Il faisait tranquillement son travail, à 5 m de nous, pour notre plus grand bonheur.

Ours noir sur le bord de route

Lake Maligne

Le lac Maligne est réputé comme étant l’un des plus magnifiques du parc de Jasper.

Un lac qui fait le yoyo

Pour arriver à celui-ci, il faut contourner le lac Medicine. Ce lac est très particulier, car il se vide ou se remplit suivant les périodes de l’année.

Lac Medicine

Le fonctionnement de ce lac est très atypique et fait office d’anomalie naturelle.

Pendant les mois d’été, période durant laquelle la fonte des glaces s’accélère, le lac se remplit. Lorsqu’il atteint un certain niveau, il commence à se déverser. Et en hiver, il se vide et ne devient qu’une rivière gelée pour ensuite recommencer au prochain été.

Lac Medicine

Le lac Maligne

On voit rapidement un ours sur le bord de la route. Il traverse, mais on est quelques voitures derrière.

Le lac est sans aucun doute magnifique. Un paysage de carte postale avec des sapins verts qui entourent l’eau turquoise parsemée par les reflets des montagnes. Tout simplement sublime !

Lac Maligne

On s’était donc dit pourquoi ne pas prendre un canot ou un kayak pour se promener sur le lac. Bonne idée si les prix exorbitants de la location ne vous font pas peur. Pour une heure de canoë, c’est 55 $ et pour un kayak double c’est 65 $. Horriblement cher, on cherche par conséquent une autre activité qui nous plaît et à moindre coût.

Après recul, les locations sont clairement moins chers que Lake Louise ou Moraine sur Banff.

Sur les hauteurs du lac

Chassez le naturel et il revient au galop : on va randonner sur les hauteurs du lac 😉 La randonnée Bald Hills trail fait dans les 13 km pour 600 m de dénivelé.

Il s’agit d’un sentier de deux boucles. Attention, car lorsque vous arrivez à la première embouchure si vous choisissez le chemin de gauche cela monte sévère dans les bois. Ne vous attardez pas trop, les moustiques ne vous louperont pas sinon ! Au sommet vous aurez une vue imprenable sur le lac.

Lac Maligne

En continuant, vous entamez la deuxième boucle qui vous fera passer sur les crêtes pour vous donner encore un peu plus de hauteur.

Randonnée Lac Maligne Randonnée Lac Maligne

À vous la vue de l’autre côté sur la vallée

Sentier Bald Hills Vue sur la vallée depuis le sentier Bald Hills

Durant la descente, nous avons aperçu une marmotte qui courait. Elle n’avait malheureusement pas de chocolat sur elle. 😉

En somme une bien belle randonnée, parmi les plus sympathiques que nous avons faites sur Jasper.

Mont Edith Cavell et chutes d’Athabasca

Ayant dormi 3 nuits au camping Wabasso, nous étions parfaitement placés pour aller visiter le Mont Edith Cavell et les chutes d’Athabasca.

Edith Cavell, un mont glacé

Flash Info année 2017 : Il y a des travaux sur le stationnement du Mont Edith Cavell. Des permis d’accès sont requis pour y accéder. Vous pourrez les récupérer gratuitement au centre des visiteurs dans la ville de Jasper. À récupérée entre 8 h et 10 h, il est possible de les prendre pour la journée en cours ou pour les 2 jours suivant. Attention à anticiper, car il y a une bonne file qui peut vous retarder dans vos visites.

Une infirmière ?

Le Mont Edith Cavell porte ce nom en hommage à une infirmière britannique. Elle fut fusillée par les Allemands pour avoir permis l’évasion de centaines de soldats alliés depuis la Belgique, alors occupée, pendant la Première Guerre mondiale.

Toujours est-il que ce mont est situé à 3367 m d’altitude et est reconnu par les alpinistes comme un beau spot à faire.

Mont Edith Cavell

Nous n’avons malheureusement pas pu faire la grande randonnée, car elle était fermée indéfiniment à cause d’une maman grizzli un peu trop agressive.

Sentier fermé au Mont Edith Cavell

Cependant, nous avons pu faire une courte randonnée menant au point de vue principal sur le glacier et le Mont.

Mont Edith Cavell

C’était notre premier glacier dans les Rocheuses et nous avons trouvé cela impressionnant. Par la suite, on en verra d’autres tout aussi beaux ! 😉

Chutes d’Athabasca

Nous avons visité les chutes d’Athabasca vers 18 h 30 en espérant que cela soit plus tranquille. Cela n’était pas vraiment le cas, mais on a compris pourquoi. C’est tout simplement un des symboles du parc.

Chuttes d'Athabasca Chuttes d'Athabasca

Vous l’aurez deviné aisément, elles sont vraiment spectaculaires. La puissance qui se dégage de certains endroits où l’on peut se rapprocher est assez unique.

Chuttes d'Athabasca

 

De plus, il est aussi possible de descendre visiter le canyon creusé par les chutes et d’arriver sur la plage où se déverse l’eau.

Canyon des chuttes d'AthabascaPlage des chuttes d'Athabasca

Compter 30-45 minutes suivant vos propensions à prendre des photos !

En rentrant, on croise un ours qui traverse la route devant nous. On s’arrête dans la voiture 5 bonnes minutes pour le regarder chercher à manger et se gratter. Il était balaise l’animal !

Ours noir des chuttes d'Athabasca

Icefield parkway

La route reliant Jasper et Banff est considérée par beaucoup comme l’une des plus belles routes panoramiques du monde.

La promenade des glaciers en est ornée comme de majestueuses montagnes visibles directement de l’habitacle de la voiture.

Une petite virée avec nous ?

Ce secteur est vraiment chronophage. Bien sûr, dans le sens positif du terme, car il existe tellement de choses à faire dans le coin !

C’est d’ailleurs ici que vous trouverez le deuxième centre des visiteurs de Jasper.

Centre des visiteurs champ de glace

Vous pourrez récupérer des informations, visiter une petite exposition, visionner un film avec des images sublimes et aussi vous restaurer ! Un incontournable donc pour bien commencer la découverte de ce secteur. 😉

On va marcher !

Pour admirer les magnifiques paysages et éviter les foules, il est évident que randonner est la meilleure option.

Voici les marches que nous avons effectuées et pourquoi nous les avons adorés.

On a vu une dizaine de Big Horn Ship dont certains très près. On a aussi observé des chèvres de montagnes avec notamment un bébé. Arrivé en haut, la vue offre un superbe panorama sur le glacier Athabasca.

Wilcox Pass Trail

Wilcox Pass Trail - Glacier Athabasca

Wilcox Pass Trail - Big Horn Sheep

Cette randonnée de moins de 4 km vous permettra d’accéder au pied du glacier d’Athabasca. Il y a plusieurs panneaux qui abordent les glaciers et fournissent des informations sur eux.

À la fin de la marche, on arrive devant le glacier ce qui est fort impressionnant !

Marche du glacier Athabasca

Le tourisme de masse

Malheureusement, ce magnifique parc de Japser n’échappe pas à la problématique du tourisme de masse. Nous parlons de ces fameux cars remplis de touristes ou de ces activités qui pour nous sont irrespectueuses de l’environnement.

Parcs Canada a beau vouloir protéger les Rocheuses, on ne comprend pas sa schizophrénie concernant la gestion du glacier Athabasca. En effet, il est possible de prendre un bus qui vous amène à un stationnement où vous pourrez monter dans un énorme engin pour rouler sur le glacier.

Plusieurs choses à cela :

  • Le glacier est défiguré avec ce ballet incessant et des traces de « routes » pourrissent sa majestuosité
  • Les engins et les bus génèrent des gaz à effet de serre qui détruisent le glacier à petit feu

Pourquoi donc parler du réchauffement climatique et de la fonte des glaciers sur deux pancartes que nous avons vu durant une randonnée et autoriser cette activité si destructrice ? Parcs Canada ne devrait il pas montrer l’exemple et rester cohérent sur ce sujet ?

Parcs Canada si vous nous entendez on aimerait bien comprendre ! 🙁

Autour de Jasper

Il y a bien sûr quelques endroits tout aussi sympathiques à visiter autour de Jasper. Nous nous sommes intéressés au Lac Pyramide, à 10 minutes du centre de Jasper, et au canyon Maligne.

Lac Pyramide

Ce lac possède une aire de pique-nique et sera donc propice à une pause déjeuner.

Lac Pyramide

Partez à la découverte de l’île Pyramide. Celles-ci se visite très rapidement et permet de s’évader un peu sur le lac pour être encore plus proche des montagnes.

Ile Lac Pyramide

Canyon Maligne

Bien que pouvant être traité dans la zone du Lac Maligne, nous le positionnons ici de par de localisation. Il existe différents accès via des ponts positionnés le long du canyon.

Ainsi vous pourrez moduler vos randonnées suivant le temps que vous souhaitez y consacrer. Le canyon et les vues proposés sont spectaculaires et méritent bien la visite.

Canyon Maligne

Retour sur notre itinéraire

Au niveau des journées de visites, nous avons été très satisfaits de notre découpage :

  • Arrivé le soir à la gare de Jasper et récupération de la voiture. Nuit au camping de Whistler.
  • Jour 1 : visite du secteur Miette. Nuit au camping Wabasso.
  • Jour 2 : visite du secteur Lac Maligne. Nuit au camping Wabasso.
  • Jour 3 : visite du Mont Edith Cavell et des chutes d’Athabasca. Nuit au camping Wabasso.
  • Jour 4 : visite de Icefield Parkway avec le glacier Athabasca notamment. Nuit au camping Wilcox
  • Jour 5 : visite et randonnée dans Icefield Parkway. Nuit au camping Wilcox.
  • Jour 6 au matin : départ pour Banff, voir l’article sur Banff.

Pour les nuits, on aurait plutôt dû faire une nuit supplémentaire à Whistler et enlever une à Wabasso pour optimiser notre trajet pour le Lac Maligne.

Quelques conseils pratiques

Comment s’y rendre

Nous sommes arrivés en train depuis Vancouver via la compagnie ViaRail. Cela nous a pris 19 h.

Les sociétés de locations de voiture sont en plein centre-ville. Avis par exemple se situe à 5 minutes à pied depuis la gare.

Pour ceux venant en voiture ou en avion, la grande ville la plus proche est Edmonton.

Les campings

Vous ne croyez quand même pas qu’on allait dormir à Jasper autrement qu’en camping ?!?!

Nous avons fait toutes nos nuits en camping :

  • 1 nuit à Whistler (réservation par Internet)
  • 3 nuits à Wabasso (réservation par Internet)
  • 2 nuits à Wilcox (non réservable par Internet)

Attention, car certains campings n’ont pas de douche. Notamment les premiers arrivés premiers servis

Camping « premiers arrivés premiers servis »

Venez avant 10 h et de préférence avant 9 h pour augmenter vos chances d’avoir des places. Vous pouvez tenter plus tard, mais les possibilités diminuent.

À votre arrivé trouvez un emplacement, installez votre tente et ensuite allez payer via de l’argent liquide dans une enveloppe ou grâce à votre carte de crédit.

Voici la liste des campings et vous saurez ainsi lesquels sont sur ce principe.

Se doucher à l’eau froide devant les montagnes !

Parfois certains campings ne proposent pas de douches. Plusieurs alternatives à cela sur Jasper : laverie Coin Clean et la piscine municipale.

Sur la promenade des glaciers, il n’y en a pas. On s’est adressé à toutes les auberges ou hôtels et c’était impossible de s’y doucher dans être clients. Dans ce cas, on le fait à l’ancienne avec une bassine d’eau… ou au jet d’eau de remplissage des réservoirs de VR. À l’eau froid oui, on est des fous 😉

S’alimenter correctement

À Jasper nous avons trouvé 3 endroits où acheter des vivres.

  • Nutter’s est une boutique bio et de vrac, mais assez cher. Certains produits peuvent valoir le coup.
  • Super A Food ne propose pas une sélection extraordinaire, mais vous pourrez trouver tout de même de quoi préparer à manger.
  • Robinsons Foods est mieux pour les fruits et légumes et offre pour nous des meilleurs produits.

Si vous pouvez, on vous conseille de faire vos courses en dehors du parc dans des villes comme Calgary ou Edmonton.

Les nuisibles aka les moustiques

Prévoyez de l’anti moustique local et puissant, car vous en aurez besoin.

De la même manière, les manches longues et les pantalons seront vos amis. La plupart du temps nous attendons de voir en randonnée comment le niveau de nuisance est avant de s’asperger. Ces produits sont très nocifs donc on essaye de les utiliser avec parcimonie. Bien sûr, on privilégiera les tissus techniques léger et respirant pour ne pas souffrir de la chaleur. 😉

Observation d’animaux

Tous les animaux que nous avons vus ont été aperçus lorsqu’il faisait moins chaud. Entre 7 h et 9 h ou après 18 h. Les ours traversent souvent la route, attention !

En 5 jours à Jasper, on a vu un total de 7 ours noirs, dont certains, très près de la voiture. On a observé de plus 6 chèvres sauvages, une dizaine de mouflons et une autre dizaine de wapitis.

Dernière chose : ne jamais nourrir les animaux, quels qu’ils soient. Ils risquent de devenir agressifs avec l’humain et cela les rend notamment dépendants. De votre côté, vous pourrez vous prendre une sacrée amende.

Amende pour nourrir des animaux

Avez vous autant apprécié Jasper que nous ? Quels ont été vos coins préférés ?

Deux Evades à Jasper

6 responses to “Jasper, entre glaciers et lacs”

  1. Votre article est super intéressant et vous avez du vous régaler dépasser plusieurs jours dans ce parc et de voir autant de beaux endroits naturels.
    Je me pose en l’occurrence la même question que vous par rapport au tourisme de masse et la protection de l’environnement. Il y a bien des endroits comme ça qui sont incohérents dans leur fonctionnement.

  2. Camille dit :

    Nous avons fait Jasper mi/novembre et à cette époque beaucoup de bus touristique s’arrêtent à Lake Louise, nous étions plutôt bien ! Et Jasper sous la neige est vraiment différente et incroyable même si nous n’avons pas pu tout faire en raison des routes/randonnées fermées !

  3. Belle balade! J’apprécié toujours autant de vous suivre sur tous ces sentiers de randonnées, je fais mon sport par procuration en ce moment! Et les photos sont magnifiques, comme d’hab!

    J’espère aussi que le Parc de Jasper vous écoutera quant à l’inadéquation entre leurs recommandations et leurs actions et y remédiera…

    • Deux Évadés Deux Évadés dit :

      On aimerait ça qu’ils nous écoutent ! On va peut-être leur envoyer l’article directement
      Merci de continuer à nous suivre ! Tu es une de nos plus fidèles lectrices et on prend plaisir à lire tes commentaires

Discutons ensemble !