Culture et bouffe à Vancouver !

Que savez-vous de Vancouver ? Que la ville se trouve au Canada ? Au bord de l’océan Pacifique ? Qu’est-ce qu’on y fait/mange ?

Ces questions qu’on vous expose sont celles que l’on s’est posées en débarquant à Vancouver fin juin. Une cité dont ne nous connaissions rien ou peu. Une ville moins touristique que celles qu’on a pu visiter sur notre parcours comme San Francisco ou La Nouvelle-Orléans. On avait hâte d’arriver, mais surtout de s’y reposer. Après 3 mois de périple et de découvertes, une pause s’imposait et c’est à Vancouver qu’on l’a faite.

Vancouver n’a pas été un coup de cœur dans notre voyage, mais elle n’a pas été une déception. C’est une ville Nord-Américaine un peu comme les autres, dont le charme ne nous a peut-être pas séduits. Une ville où il fait bon vivre, mais où ne sommes pas dit, ça pourrait être là notre prochaine maison. Bref, le voyage est une question de ressenti, parfois il faut savoir s’écouter et être honnête. Vancouver est un passage privilégié pendant un tour dans l’Ouest canadien. Cependant, si vous n’êtes pas sensibles aux grandes villes d’Amérique du Nord, elle peut ne pas vous séduire.Vue sur le centre-cille de Vancouver

Trouver la nature en ville

Se mettre au vert dans les parcs

Comme toute grande ville d’Amérique du Nord qui se respecte, Vancouver possède un immense parc très central. J’ai nommé le Stanley Park. Celui-ci se trouve au bout du centre-ville, bordant l’English Bay d’un côté et le Burrard Inlet de l’autre. Il est imposant, mais principalement connu pour le Seawall. Cette promenade de 28km en fait le tour en longeant l’eau. Elle est prisée en vélo et patin à roulette comme à pied ! Que vous la fassiez par l’un ou l’autre, prévoyez le temps qu’il faut.

 

Sewall parc Stanley Sewall parc Stanley

Certains parcs moins connus sont tout aussi attractifs, surtout si vous ne logez pas en centre-ville, comme cela a été notre cas. Le parc Queen Élisabeth en est le parfait exemple. Très facilement accessible, il est possible d’y passer au moins 1 ou 2 heures. Deux jardins (large et small Quarry Garden) sont aménagés et gratuits dans le nord du parc, donc autant en profiter. Vous aurez peut-être l’occasion, comme nous, d’assister à une séance de Tai-Chi matinale devant le conservatoire Boedel !

Parc Queen Elizabeth Jardins du parc Queen Elizabeth

Si vous avez envie de vous balader dans un des quartiers les plus chics de Vancouver, il faut faire un tour du côté du parc Shaugnessy. Les plus grandes maisons de la ville s’y trouvent et sont habitées notamment par des diplomates ou personnalités importantes.  

Maison Hycroft à Vancouver

Se mettre au bleu sur les plages

La position de Vancouver au bord de l’océan lui confère de nombreuses plages. Certes, ce n’est pas la Méditerranée et vous n’aurez sûrement pas envie de vous y tremper (même si on est certain qu’il y a des courageux parmi vous). Mais c’est l’occasion de sortir de la torpeur de la ville et de profiter d’une marche sereine au fil de l’eau. Nous les avons aussi adorés, car c’est là où les Vancouvérois viennent promener leurs chiens. Et des canidés, il y en a beaucoup dans cette ville. Et nous, on apprécie les regarder s’amuser au bord de la plage. Non, en fait, on a adoré observer les chiens tout court !

Chiens sur la plage

Bref, les plages de Kitsilano et English Bay sont particulièrement agréables et bien situées pour une marche. Si vous allez dans le coin de l’Université de Colombie-Britannique dans l’ouest de la ville, vous pouvez aussi tenter l’expérience de la plage Wreck. Elle est accessible par de très nombreux escaliers. C’est à prendre en grande considération, car il faut les remonter ensuite. Autre détail, elle a la particularité d’être ouverte aux nudistes. Des personnes habillées et nues s’y côtoient dans une harmonie parfaite !

Plage de Kitsilano English Bay Inukshuk

Les rues commerçantes

N’étant pas amateurs de shopping ou magasinage, nous avons peu apprécié le centre-ville de Vancouver. Les rues commerçantes sont très touristiques et quasi exclusivement composées de grandes enseignes.

Centre-ville de Vancouver

Par contre, plusieurs rues proposent des petites pépites intéressantes. Nous avons particulièrement apprécié Main St et ses boutiques mignonnes en tout genre. Sur cette rue se tient aussi le Festival Mural de Vancouver. Un pendant de l’événement dédié à ce style d’art que nous aimions tant à Montréal. Chaque année des artistes sont sélectionnés pour participer à ce festival. Que ce soit l’avenue Saint-Laurent à Montréal ou sur Main St à Vancouver, ces œuvres égayent les visites du quartier et les transforme en chasse à la murale ! Vous pourrez trouver sur cette carte les différentes fresques.

Murales de Vancouver Murales de Vancouver

Murales de Vancouver Murales de Vancouver

La rue Kitsilano permet aussi la flânerie. Coupler-là avec une marche sur la plage non loin, et vous aurez une joyeuse après-midi d’assurée.

Boutique Main

Parlons peu, parlons bien. Parlons bouffe !

De par la diversité culturelle présente à Vancouver, la nourriture est un point de rencontre et de découverte.

Que cela soit en termes de marchés ou de restaurants, vous pourrez manger selon vos goûts.

Les marchés fermiers

Vous commencez à nous connaître. C’est notre péché mignon. À chaque fois que l’on découvre une nouvelle ville, on part à la recherche de ces petites perles remplies de fruits locaux et d’autres gourmandises ! Vancouver n’a pas dérogé à la règle. Parmi nos coups de cœur, il y a eu le sublime tempeh Tempea et le chocolat « bean to bar » Kasama. C’est pour nous un moment privilégié pour discuter avec les producteurs !

Il existe plusieurs marchés fermiers dans différents quartiers et à différents jours/heures de la semaine surtout du printemps à l’automne. Nous y étions fin juin donc la période parfaite pour profiter des fruits qui poussent en abondance en Colombie-Britannique. Notre conseil est de regarder à l’avance sur ce site internet et pourquoi pas inclure un de ces marchés dans votre programme de visite.

Marché fermier Marché fermier

Granville Public Market

Situé sur l’île Granville, en dessous du centre-ville, ce marché public vaut bien 1 h d’exploration. Hormis les étals de fruits et légumes, vous y trouverez aussi des pâtes fraîches en vrac, du café, et de quoi dîner. Des tables sont disponibles dedans et dehors pour permettre aux visiteurs de manger ce qu’ils ont acheté en profitant de la vue sur Vancouver.

L’île en elle-même recèle de nombreuses boutiques et restaurants ainsi que de l’école d’art de la ville. C’est un lieu sympathique à découvrir dans son ensemble !

Île Granville Marché fermier à Granville

Où manger à Vancouver ?

Les poutines de l’irrespect total

Ce n’est pas nouveau pour vous si vous avez lu d’autres de nos articles : on aime manger local. Que cela soit chez nous ou dehors, c’est un principe que nous essayons d’appliquer autant que faire se peut.

On regardait la carte d’un restaurant qui faisait de la poutine et le patron (un québécois) est sorti pour nous parler. Après discussion avec lui, il se targuait de faire venir son fromage en grains et toute sa charcuterie de Montréal. On ne vous explique pas le bilan carbone de cette pauvre poutine… La sauce n’était même pas faite maison, mais elle aussi importé de Montréal. Nous avons vite déguerpi de cet endroit, mais cela donne tout de même à réfléchir. Pour faire court un plat sans aucune fraîcheur et au bilan carbone atroce

Svp manger local, c’est tellement plus frais et meilleur 🙂

Les restaurants asiatiques

Vancouver se trouvant sur la côte Ouest, la population asiatique est très fortement présente. Cela implique donc une offre très importante pour ce type de cuisine.

On a ainsi profité de ce contexte pour manger un maximum dans ces restaurants vietnamiens notamment. Ceux que nous vous conseillons sont :

Donuts véganes

Notre amour des donuts (il y en a-t-il qui n’apprécie pas ça ?!?!) nous a poussés à aller tester ceux de Cartem Donuterie. C’est avant tout son offre diversifiée qui est intéressante chez eux. Trois boutiques existent dans Vancouver.

Et cerise sur le beignet, il y a des options véganes tout aussi originales et bonnes.

Donuts Végane de Cartem

Boire des bières

Comme dans les différentes provinces du Canada, la bière de microbrasserie est de légion. À Vancouver vous pourrez trouver évidemment des  bars ou brasseries. On a de plus bu des breuvages achetés dans des liquor store, mais aussi au bar The Blind Sparrow qui offre une très bonne sélection locale.

Fûts de bière

Envie d’une sortie culturelle ?

À Vancouver, il pleut vraiment beaucoup ! On a été chanceux pendant notre séjour, car nous n’avons pas eu un seul jour de pluie. Si jamais cela vous arrive, sachez que de nombreux musées de qualité sont à votre disposition. Et puis, même s’il fait beau, c’est toujours intéressant de visiter un musée non ?

Notre dévolu s’est jeté sur celui d’Anthropologie. Situé à l’extrême ouest de la ville, juste à côté de l’Université de Colombie-Britannique, il est accessible par plusieurs bus grâce à l’échangeur présent non loin. Comptez quand même 40 mins pour vous y rendre.

Rencontre en terre inconnue

Forcément, un musée d’Anthropologie à Vancouver possède une collection importante d’objets liés aux premières nations d’Amérique. L’extérieur des lieux expose même plusieurs totems et des maisons traditionnelles ont été reconstituées. Cette partie est très agréable à explorer. De là, une belle vue sur l’intérieur du musée s’offre aux visiteurs grâce à une immense baie vitrée donnant sur d’autres totems.

Musée Anthropologie Vancouver - ExtérieurMusée Anthropologie Vancouver

Mais le lieu n’est pas dédié seulement aux cultures des Premières nations d’Amérique du Nord, et traite aussi celles d’Amérique du Sud comme des peuples asiatiques et océaniques. Une exposition intéressante est consacrée à l’Amazonie reliant environnement et anthropologie. Elle aborde l’impact de l’homme occidental sur cette immense forêt, les autochtones qui l’habitent et ce qu’ils mettent en œuvre pour la sauver.

Musée Anthropologie Vancouver - Exposition Amazonie Musée Anthropologie Vancouver - Exposition Amazonie

Découvrez la passion de Laura

Si vous avez toujours rêvé de visiter des réserves de musées (comment ça, ce n’est pas un rêve?), celui-ci est fait pour vous. Une immense salle a été transformé en réserve ouverte. Ici pas d’explications sur les artefacts, mais l’ensemble est bel et bien scénographié. Une dizaine de millier d’objets sont présentés par types et origines ce qui permet ainsi de voir les variations de création importante d’une culture ou d’une pratique. Pas moins de 10 000 artefacts sont visibles dans cette salle ce qui donnera lieu à des réflexions aux visiteurs de la quantité astronomique de matériel que les musées protègent.

Musée Anthropologie Vancouver - Réserves visitables Musée Anthropologie Vancouver - Réserves visitables

Conseils

Où loger

Le centre-ville est aussi onéreux que bruyant et dépendamment du nombre de jours où vous y resterez cela n’aura pas un grand intérêt d’y loger. Les quartiers Kitsilano ou North Cambie St sont de très bons choix pour dormir. Beaucoup moins chers, mais avec une belle qualité de vie, vous y trouverez de nombreux commerces et restaurants ainsi qu’un accès aux transports en commun facilité.

Nous avions séjourné dans ce AirBnB, un coin un peu plus excentré, mais très sympa.

Système de transport

Vancouver est doté d’un système de transport fiable et efficace. Nous avons pu rejoindre le ferry en provenance de Victoria vers notre premier couchsurfing sans problème. Et ensuite, nous nous sommes déplacés exclusivement par transport en commun, bus et métro !
Attention, car les tarifs sont excessifs. 10 $ le titre à la journée est bien trop cher selon nous. Aucune offre n’existe sur trois jours ou une semaine non plus. Ainsi c’est clairement un budget à considérer sur plusieurs jours de visite.

De plus, vous ne pouvez pas acheter ce titre de transport dans le bus, seulement dans le métro. Le ticket unitaire coûte 2,75 $ et si vous le prenez dans le bus il n’est pas utilisable dans le métro. Par contre, l’inverse fonctionne. Un sacré casse-tête non ? Un conducteur de bus nous a dit que c’était un système récent et on espère vraiment que ceci sera remis en question.

Feu artifice de la 150ème fête du Canada

Qu’avez-vous retenu de votre visite à Vancouver ? Que souhaiteriez-vous découvrir ?

 

 

Discutons ensemble !