Les parcs nationaux du Québec et nos activités coups de coeur

Le Québec est la plus grande province du Canada en matière de superficie et grâce à sa magnifique nature, elle est effectivement le terrain de jeu parfait pour le plein air.

Il existe de nombreux parcs à visiter et les activités de plein air sont ancrées dans la culture québécoise. Ils sont très achalandés, notamment les fins de semaine et pendant les vacances. Ainsi ils sont donc parfaitement agencés et préparés pour répondre aux demandes des visiteurs. 🙂

Nous allons justement aborder l’organisation dans ces parcs, les activités proposées et notamment nos coups de cœur !

Gérance des parcs

Il existe plusieurs organismes qui gèrent les parcs de la province du Québec. Le plus présent est celui de la SEPAQ qui est une institution provinciale. Il existe aussi des parcs administrés par le réseau national de Parcs Canada. Nous n’aborderons pas dans cet article les parcs privés, les parcs régionaux et municipaux, mais ils existent et sont nombreux.

SEPAQ

27 parcs sont gérés par le réseau SEPAQ au Québec. Il est possible de se procurer une carte annuelle qui vous donne accès à l’entrée gratuite. Le prix par personne et par journée dans un parc est de 8,5 $, tandis que la carte annuelle coûte 76,5 $. Elle est rentabilisée au bout de la dixième entrée. Mais, il faut aussi prendre en compte qu’elle vous donne des avantages sur les entrées de ski de fond, le camping ou la boutique des parcs.

Parcs Canada

Parcs Canada possède quelques parcs (ainsi que plusieurs lieux historiques) au Québec, les plus connus sont Forillon et la Mauricie. Pour le 150e anniversaire du Canada en 2017, le gouvernement propose gratuitement la carte annuelle d’entrée. Il suffit de le commander. Elle vous sera demandée à l’entrée des parcs.

Pour la recevoir, cliquez ici 🙂

Comment sont organisés les parcs ?

L’organisation des parcs est très bien huilée et il est important d’avoir quelques notions lorsque l’on vient pour la première fois.

Centre de service

Le centre de service est un point de passage obligatoire avant le début de vos activités. Que vous connaissiez le parc ou non, nous vous conseillons fortement d’y faire un tour. Il est fondamental de comprendre les conditions dans les parcs, si des animaux peuvent être présents, les sentiers ouverts, etc. Ce lieu vous offrira les réponses à toutes vos questions.

Les parcs nationaux du Québec et nos activités coups de coeur Mont-Tremblant

Vous pourrez discuter avec des agents d’accueil qui vous conseilleront parfaitement pour vos activités suivant vos envies et vos capacités. C'est aussi ici que vous trouverez les cartes des sentiers du parc pour vous orienter. Les centres de services sont aussi des lieux où vous pourrez :

  • Louer des équipements
  • Acheter ou récupérer vos emplacements de camping
  • Acheter de la nourriture pour le camping
  • Manger entre deux activités
  • Vous reposer
  • Utiliser le wi-fi pour planifier vos activités

En résumé, ce sont des lieux centraux dans les parcs en matière de logistique et des sources d’infos inépuisables.

Droit d’entrée

Comme nous l’avons déjà un peu évoqué, il faut s’acquitter de droits d’entrée dans les parcs. Ces droits d’entrée sont à payer par jour et par personne. Cela n’inclut pas l’emplacement de camping.

Suivant leur organisation et les saisons, ils seront demandés soit à l’entrée du parc dans une guérite, soit au fameux centre de service.

Camping

Le prix du camping n'est pas compris dans celui de l’entrée. Il faut bien le prendre en compte dans votre budget. Les prix commencent souvent à 20 $ et augmentent en fonction de ce que vous choisissez comme type d’emplacement.

Les campings des parcs que nous avons testés étaient très bien équipés. Les emplacements sont grands et vous pouvez venir avec plusieurs tentes étant donné qu'ils sont prévus jusqu’à 6 personnes. Ils sont très souvent équipés d’un trou pour y faire du feu et d’une table de camping en bois : parfait pour se concocter des petits repas au chaud. 🙂

Les parcs nationaux du Québec et nos activités coups de cœur Deux évadés

Des toilettes sont présentes à divers endroits stratégiques pour se recharger en eau, nettoyer sa vaisselle ou se laver. Dans certains campements, les douches sont payantes pour sensibiliser les usagers à une utilisation économe de cette ressource. Au camping du parc de la Gaspésie, des machines à laver étaient même disponibles.

Pour ce qui est de l’intimité, les emplacements sont isolés les uns des autres et souvent entourés d’arbres et buisson. On se sent vraiment au calme et non nos voisins.

Les parcs nationaux du Québec et nos activités coups de cœur Bic

Les activités

Il existe une multitude d’activités envisageables dans les parcs. Bien sûr, certains sont plus propices que d’autres, suivant le relief ou la végétation, pour certains sports. Si vous ciblez donc des activités précises, il est important de vous renseigner avant de choisir votre destination afin de ne pas être déçu. 🙂

Voici une liste non exhaustive de ce qui est proposé selon les saisons :

Printemps/Été/Automne

Camping

Randonnée pédestre

Course en sentier

Pêche

Vélo de montagne

Kayak en lac ou de mer

Canoë de descente de rivière

Canoë-camping : on se déplace de lac en lac pour camper en portant son canoë

Nage en eau libre dans des lacs

Via ferrata/Tyrolienne

Animation dans les centres de service par des guides sur la faune et la flore des parcs

Hiver

Camping d’hiver

Randonnée pédestre avec ou sans raquettes

Course en sentier

Fatbike (vélo tout terrain avec de gros pneus)

Ski alpin, de fond ou nordique

Nos visites et coups de cœur !

Nous avons eu la chance d'expérimenter plusieurs parcs et jusqu’à présent nous n’avons jamais été déçus. Chacun possède ses qualités et ses charmes. Il y en a clairement pour tous les goûts et toutes les activités. Voici ce que nous avons déjà visité et nos coups de cœur, en espérant que cela vous inspire :

Mont-Tremblant (SEPAQ) : ski de fond et randonnée en raquette

Les parcs nationaux du Québec et nos activités coups de cœur Deux évadés Les parcs nationaux du Québec et nos activités coups de coeur

Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie (SEPAQ) : faire la randonnée de l’acropole des draveurs, top 3 de nos randonnées au Québec

Les parcs nationaux du Québec et nos activités coups de coeur Les parcs nationaux du Québec et nos activités coups de coeur

Le Bic (SEPAQ) : monter en courant au pic Champlain, savourer son repos avec une belle vue sur le fleuve et le parc

Les parcs nationaux du Québec et nos activités coups de coeur

Parc de la Gaspésie (SEPAQ) : profiter de l’entrée du parc en voiture grâce à la route vallonnée qui met en relief les montagnes derrière, faire la boucle du Mont-Albert

Les parcs nationaux du Québec et nos activités coups de coeur

La Jacques-Cartier (SEPAQ) : descente de la Jacques-Cartier en canoë

Les parcs nationaux du Québec et nos activités coups de coeur

Mont-Orford (SEPAQ) : on vous conseille de venir durant la saison des couleurs début octobre, pousser jusqu’à Magog et son lac si vous avez le temps.

Les parcs nationaux du Québec et nos activités coups de cœur automne

Oka (SEPAQ) : se promener le long de la plage et se baigner si la température le permet

Les parcs nationaux du Québec et nos activités coups de coeur

Forillon (Parcs Canada) : aller jusqu’au bout du monde, sentier avec vue sur les falaises

Les parcs nationaux du Québec et nos activités coups de coeur

La Mauricie (Parcs Canada) : l’activité phare de ce parc qui est le canoë-camping, les nombreux lacs en font le lieu idéal pour faire du kayak.

Les parcs nationaux du Québec et nos activités coups de coeur

Quels sont vos parcs préférés du Québec ?
Quel est le prochain que vous souhaitez découvrir au Québec ?

3 responses to “Les parcs nationaux du Québec et nos activités coups de coeur”

  1. ROLLAND PATRICK dit :

    Fanny se souviendra de la descente en canoé sur la Jacques Cartier ! 🙂

  2. hashtagvoyage dit :

    Nous avons passé une journée dans le parc de la Mauricie en 2014. Ce parc est magnifique.
    J’ajouterai un élément indispensable quand on s’y rend l’été : un répulsif anti-moustique… Nous n’avions pas prévu le coup et clairement on l’a regretté 😉

    • Deux Évadés Deux Évadés dit :

      Effectivement, c’est un très bon point! Un séjour au parc de la Mauricie en période de moustique peut vite devenir une mauvaise expérience sans équipement adéquat. Le pic de moustiques particulièrement important en juin mais il déborde aussi sur les mois d’été.

Discutons ensemble !