La Louisiane, rencontre avec la Nouvelle-Orléans et le pays Cajun

Il semblait impossible pour Laura de quitter l’Amérique du Nord sans passer par La Nouvelle Orléans et la Louisiane. Ce fut donc une étape très attendue et la capitale du Jazz a su tenir ses promesses très rapidement dès notre arrivée ! Planifier cette partie du voyage a été quelque peu compliquée car nous trouvions peu d’informations en français sur internet (blogue et autres). Ou du moins, ce que nous voyons ne nous plaisait pas. Passage trop bref dans La Nouvelle-Orléans, des activités très (trop) touristiques et chères dans le reste de la Louisiane.

Nous avions dès le départ prévu d’y séjourner 10 jours, mais il fallait déterminer où. Finalement, nous avons choisi de partir une semaine à NOLA (pour les intimes) et deux jours à Lafayette. Après quelques recherches sur la capitale de la Louisiane, Bâton-Rouge, nous avons décidé de laisser cet arrêt de côté, car rien ne semblait nous attirer, mais c’est certainement une charmante ville.

La Nouvelle-Orléans - Quartier françaisLa Nouvelle-Orléans - Quartier françaisLa Nouvelle-Orléans - Quartier français

La Nouvelle-Orléans - Quartier françaisLa Nouvelle-Orléans - Quartier français

La Nouvelle-Orléans

Une semaine peut paraître beaucoup dans une seule ville, mais nous désirions vraiment nous immerger dans la culture néo-orléanaise et cela nous semblait le meilleur moyen de le faire. Autant vous le dire immédiatement, nous n’avons pas regretté et ce choix nous a permis de visiter la ville sans contrainte de temps et très tranquillement.  

Les quartiers de NOLA

Contrairement à Miami, nous avons pu facilement nous déplacer à pied et en transport en commun dans les différents quartiers dynamiques de la ville. Il faut dire que nous avons logé dans deux quartiers très bien situés : le CBD (quartier des affaires) et le Garden District. Le premier est à deux pas du Vieux Carré quant au second il fait partie des incontournables à visiter pendant un séjour à La Nouvelle-Orléans selon nous. 

La Nouvelle-Orléans - Centre des affaires La Nouvelle-Orléans - Centre des affairesLa Nouvelle-Orléans - CBD

Vous pourrez le traverser à pied ou en tramway d’époque en prenant la ligne St Charles et y voir de magnifiques maisons bordant les rues. On vous conseille notamment la rue Prytania où elles rivalisent de grandeurs et d’opulence.

La Nouvelle-Orléans - Garden District La Nouvelle-Orléans - Garden District La Nouvelle-Orléans - Garden District La Nouvelle-Orléans - Garden District

Un quartier un peu plus excentré dont nous avons apprécié la visite est le Bywater. Situé plus à l’est du French Quarter, il est accessible en bus ou alors à pied par le Crescent park. Cette balade commence à la fin du marché français (il faut prendre un pont en métal qui nous emmène sur le bord du fleuve) et remonte le Mississippi sur plusieurs kilomètres.

La Nouvelle Orléans - Bywater La Nouvelle-Orléans - Crescent Park La Nouvelle Orléans - Bywater La Nouvelle Orléans - Bywater

Un peu d’histoire et d’environnement

La Nouvelle-Orléans est une ville avec une histoire riche. Que cela soit durant sa construction ou au fil des années beaucoup d’événements ont pris part dans cette région ou lui sont intimement lié.

Musée de la Seconde Guerre mondiale

Par un concours de circonstances, nous avons pu entrer gratuitement dans le musée de la Seconde Guerre mondiale. Nous en avons profité pour faire le tour de cette grande institution.

Pourquoi un musée sur la Seconde Guerre mondiale à La Nouvelle-Orléans ? Car les navires ayant servi aux débarquements sur les côtes françaises ont été produits ici même. L’histoire dit que sans cela le débarquement n’aurait jamais été un succès !

Ceci étant dit, la visite est intéressante. Elle se fait en 2 voir 3 heures selon votre envie de lire les cartels mis à votre disposition. Lorsque vous la commencez, on vous fournit une carte (« dog tag ») qui permet de suivre la vie d’un soldat durant la guerre. Vous aurez des bornes dans lesquelles vous pourrez la scanner et qui vous donneront des informations. Bien pensé pour motiver les enfants, ainsi que les plus grands, à faire la visite entière 😉

La Nouvelle-Orléans - Musée WWII La Nouvelle-Orléans - Musée WWII

D’un côté, la visite était intéressante et les nombreux interactifs (dont de très belles cartes animées) nous ont passionné. Mais, le propos est très pro-États-Unis et prend peu de recul par rapport aux événements. De plus, on a eu un certain malaise autour de la monétisation intensive de cet événement tragique (26 USD l’entrée) et de l’aspect « attraction ». La guerre est toujours un sujet difficile à aborder. Il faut savoir ne pas trop verser dans le sentimentalisme, et s’en tenir à des faits objectifs. En plus, d’une boutique de musée « classique », une seconde était consacrée aux vêtements estampillés seconde guerre mondiale, de cette époque. On retrouvait des marques comme Levi’s notamment. « Vive » le capitalisme appliqué à la culture.

NPS Jean Lafitte

Le Parc national Jean Lafitte possède des bureaux dans le quartier français. On y retrouve une exposition sur l’histoire de la ville, mais surtout il est possible d’assister à des visites guidées gratuites.

Elles ont lieu du mardi au dimanche, sauf exception. Le jour choisi, il faut arriver avant 9 h pour s’enregistrer à l’ouverture des portes (9 h) afin de récupérer une place pour la session de 9 h 30. Pendant 1 h 30, la ranger nous a expliqué plusieurs faits sur la région et sur comment s’est développé la Nouvelle-Orléans, quels ont été ses différents acteurs.

La Nouvelle-Orléans - NPS Jean Lafitte

Ce fut un moment privilégié pour aborder avec un expert l’histoire complexe de cette ville.

Des explications sur la géologie locale ont été aussi très appréciées. On a beaucoup appris sur les sols, le rôle du fleuve Mississippi et les problématiques auxquels doit faire face NOLA par rapport à la montée des eaux.

Une visite à faire absolument à notre sens, mais seulement en anglais 🙂

La Nouvelle-Orléans - Dernier bateau à vapeur

Environnement

Comme nous l’avons rapidement abordé un peu plus haut, la région est touchée de près par les changements climatiques.

La ville étant sous le niveau de la mer, la montée des eaux lui sera fatale dans les prochaines décennies. De plus, La Nouvelle-Orléans perd l’équivalent d’un terrain de footballs américains de terre par jour et s’enfonce d’un pouce par an plus profondément sous le niveau de la mer. Les raisons sont multiples, mais une des principales causes est l’exploitation du sol. Chaque fois qu’on extrait des matériaux, le vide créé est comblé par la terre qui était au-dessus. Et malheureusement, l’État se situe sur des gisements de pétrole. Ceux-ci ne sont plus autant utilisés qu’avant (même si de nombreuses raffineries sont toujours présentes), mais les extractions ont laissé des séquelles importantes.

Ajoutez à cela que cette région est aussi tristement célèbre pour subir les assauts de tempêtes et d’ouragans, comme de désastres écologiques (fuite BP). Certaines personnes pensent que si une nouvelle tempête autant dévastatrice que Katrina arrivait, il n’y aurait pas de reconstruction. Car c’est l’état qui a absorbé le coût pour les particuliers qui n’avaient pas d’assurance.

Une ville festive et active

La réputation festive de La Nouvelle-Orléans n’est plus à faire. C’est aussi un lieu enclin au sport avec de nombreux événements comme des tours cyclistes, des triathlons ou des courses à pied. Pour notre part, voici comment nous avons profité de notre séjour dans ce domaine.

Kayak urbain

Il est possible de faire du kayak dans les bayous proches du City Park de La Nouvelle-Orléans, donc facilement accessibles. Laura avait trouvé cette activité via l’entreprise Kayak-iti-yat. Plusieurs tours sont proposés et nous avons choisi le plus long afin de profiter au maximum de cette expérience unique.

Nous voilà donc embarqués pour quatre heures de découverte de la ville, mais sur l’eau !

La Nouvelle-Orléans - Kayak dans le bayouLa Nouvelle-Orléans - Kayak dans le bayou

Sonny, notre guide, est le patron de cette entreprise familiale qu’il tient avec sa compagne, Sarah. Il nous raconte durant toute l’activité différentes anecdotes sur les maisons construites le bord de l’eau ou tout simplement sur la ville.

La Nouvelle-Orléans - Kayak dans le bayou La Nouvelle-Orléans - Kayak dans le bayou La Nouvelle-Orléans - Kayak dans le bayou La Nouvelle-Orléans - Kayak dans le bayou

Le tour a duré un peu plus de quatre heures et cela nous a fait un 10 km de kayak à une allure tout à fait raisonnable pour s’arrêter prendre des photos ou observer les animaux. Pour le trajet voici la trace.

Petite anecdote : La Louisiane est l’état qui recense le plus d’alligator par habitant, et ce devant la Floride. On compte en effet 1 alligator pour 2 humains !

La Nouvelle-Orléans - Kayak dans le bayou

French quarter fest

Par un heureux hasard, nous sommes arrivés le week-end du French Quarter Festival.

Quelle meilleure manière de s’immerger à La Nouvelle-Orléans que de vivre un festival dans le Vieux Carré. Durant quatre jours, les rues sont envahies de musiciens et d’animations mettant en exergue la vie festive de cette ville.

La Nouvelle-Orléans - musique live La Nouvelle-Orléans - musique live

Tout de suite, la magie a opéré, nous faisant naviguer entre les petites ruelles et jongler entre les spectacles proposés. On a découvert la Nouvelle-Orléans comme on l’imaginait : festive, musicale, parfois bruyante et joviale dans son quartier historique.

La Nouvelle-Orléans - musique live

Bref, cette semaine de voyage à La Nouvelle-Orléans a été largement remplie. On peut noter que nous avons principalement assisté à des concerts gratuits en extérieur grâce au French Quarter Fest, tout comme d’autres événements dans les parcs (Jazz in the Park Louis Armstrong). Mais, bien sûr, il y a aussi beaucoup de bars-restaurants où de la musique est jouée en direct. C’est un point de la culture néo-orléanaise important et ce serait dommage de le négliger pendant votre visite.

Un héritage culinaire

Réputé pour sa gastronomie vous pourrez vous faire définitivement plaisir dans ce melting pot culinaire et culturel.

NOLA brewing

La Nouvelle-Orléans possède, comme dans beaucoup d’endroits en Amérique du Nord, des microbrasseries artisanales.

Il est possible de visiter la NOLA brewing tap room les vendredis et samedi après-midi. C’est totalement gratuit et pendant une petite demi-heure vous aurez le droit à des explications sur comment est fabriquée la bière.

NOLA Brewery

Ce qui est vraiment cool, c’est que l’on va vous fournir aussi un petit jeton pour pouvoir profiter d’une bière gratuite. On parle bien d’un verre et non d’un galopin.

NOLA Brewery

Si vous souhaitez continuer l’expérience, vous pouvez aller au salon de dégustation qui propose toutes les bières disponibles.

Ajouté à cela que vous avez aussi la possibilité de commander à manger. Les assiettes semblaient appétissantes et on a même vu des options végétariennes. 😉

Gastronomie locale

La Nouvelle-Orléans est une ville particulièrement connue et appréciée des amateurs de nourriture. La culture du sud des États-Unis offre des plats basiques, mais si riches en saveurs et La Nouvelle-Orléans n’en démord pas !

On dénombre notamment plusieurs mets propres à la ville.

Po Boy

Impossible de parler de ces spécialités sans aborder la principale qui est le Po Boy. Il s’agit d’un sandwich, possédant des dizaines de déclinaisons possibles, vendues dans tous les Food truck ou bar. Nous l’avons testé au Killer Poboy qui proposait un choix végane. Pierre a apprécié le sien, mais Laura un peu moins !

Po Boy

Pralines

D’un point de vue plus sucré, nous avons mangé une quantité de pralines. Il ne s’agit pas des mêmes pralines dont nous avons l’habitude en France. Elles sont plates, bien plus grosses et tendres.

Faites à base d’eau, de sucre de canne et noix de pécans car ces dernières sont très cultivées dans la région d’où leur utilisation pour cette confiserie.

Il y en a bien sûr avec différents goûts.

Notre préféré restera celle de Laura’s Candies. Vous pouvez en goûter librement une bonne quantité avant de faire votre choix. Ils proposent aussi des chocolats divers et variés, dont certains sont accessibles en dégustations ! Situé dans le quartier français, cela vous donnera un coup de boost pendant votre balade.

Rolled ice cream

On voulait aussi aborder rapidement les rolled ice cream car découverts à La Nouvelle-Orléans. Il s’agit d’un procédé de glaces que l’on fait à la minute.

La personne dépose sur une plaque, qui est réfrigérée, les ingrédients et les mixent avec ses spatules jusqu’à que le mélange soit homogène. Ensuite, elle utilise les spatules pour créer des petits rouleaux de glaces et les dispose dans le contenant. Vous pouvez visionner notre vidéo pour que cela soit plus parlant 😉

Lorsque vous commandez des saveurs avec des fruits, la personne va directement prendre des morceaux de fruits pour les mélanger avec la préparation.

Nous avions choisis mangue et c’était vraiment très bon ! En plus, pour 5 $ la portion est conséquente.

Dat ice roll Dat ice roll

Finalement, c’est un bon plan d’aller chez Dat Iceroll qui en plus est tenu par un français.

Législation sur l’alcool

Un dernier point et pas des moindres est le fait de pouvoir boire librement de l’alcool dans la rue. En effet, la législation de La Nouvelle-Orléans le permet. On peut donc commencer l’apéro à la maison et finir son verre en allant au restaurant ou au bar. Par contre, il ne faut jamais rentrer dans un établissement avec une boisson venant de l’extérieur.

Il est possible de pouvoir encore plus développer le côté festif de la ville et d’alimenter le commerce des bars ! Durant notre séjour, on a ainsi pu constater que NOLA est une destination attractive pour les fêtes, les enterrements de vie de garçons/jeune fille.

Il est important de préciser que cela n’est pas possible dans d’autres villes de Louisiane ! Vive NOLA 🙂

Voyage en pays Cajun

Bien sûr, nous ne voulions pas quitter la Louisiane sans percevoir le reste de cet état, car les grandes villes ne sont pas toujours représentatives du reste, en Amérique du Nord comme ailleurs. Pour cette excursion de 2 jours, nous avons jeté notre dévolu sur Lafayette et ses alentours. Comme mentionné en introduction, nous avons décidé de ne pas passer par Bâton Rouge, les activités qui y sont proposées tournent principalement autour de visites historiques de maisons de plantation. Bien que cela puisse être intéressant, ce n’était pas forcément ce que nous recherchions. Nous avions plus envie de découvrir les richesses culturelles et naturelles du pays cajun.

Lafayette Université

Pourquoi Cajun ?

Une visite au centre Acadien de Lafayette vous permettra très vite de connaître la réponse à cette question. Mais vu qu’on est gentil, on va vous expliquer un peu. 😉

Pour les Québécois, vous connaissez sûrement cette histoire. Pour les autres, elle commence à l’époque de la Nouvelle-France, mais concerne actuellement des territoires des provinces de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick et de l’île du Prince Édouard. La France a perdu ces territoires au profit de l’Angleterre en 1713. Mais c’est après 40 plus tard que les problèmes des Acadiens vont naitre. Ils seront déplacés, car jugés nuisibles par la couronne d’Angleterre. Surtout, que de plus en plus de ses sujets viennent commencer une nouvelle vie outre-Atlantique et convoitent ces terres.

La déportation des populations vaincues après la prise de pouvoir sur un territoire est monnaie courante à l’époque. Mais cette fois, les Acadiens seront déplacés en terres hostiles (dans les états britanniques), où ils seront méprisés et malmenés. D’autres seront faits prisonniers et envoyé en Angleterre. Certains parviendront à rejoindre l’Acadie française (actuelle Nouvelle-Écosse), d’autres la colonie de Saint-Domingue (actuelles Haïti et République Dominicaine). Et finalement, une partie arrivera en Louisiane, ancienne colonie française occupée par les Espagnols, qui seront ouverts à leur installation.

Lafayette

Le centre culturel Acadien de Lafayette

Si cette partie de l’histoire vous intéresse, nous vous conseillons fortement de passer visiter le centre culturel acadien géré par les Parcs Nationaux. L’entrée est gratuite, vous pourrez y voir un film et une salle d’exposition. Le premier est consacré sur la déportation des Acadiens et dure 30 minutes. Même s’il est un peu vieillot, il aborde les bases de cette histoire tragique. L’espace musée quant à lui revient sur l’intégration des Acadiens en Louisiane, sur la culture et la mémoire de leurs traditions.

Cajun est la transformation du nom Acadien. Ce peuple qui s’est établi dans les bayous et marais louisianais, important sa culture et son histoire. Aujourd’hui encore, cette communauté est très présente et nombreuses seront les personnes qui n’hésiteront pas à mentionner leurs ancêtres cajuns ou même à vouloir vous parler français.  

Nous n’avons pas pu aller dans un « Fais-dodo » (restaurant typiquement cajun où il se joue de la musique traditionnelle) pendant notre séjour. Ceux-ci sont malheureusement ouverts principalement les fins de semaine. Nous sommes arrivés le dimanche de Pâques et beaucoup beaucoup d’endroits étaient fermés… dont les fameux Fais dodo. C’est selon nous une donnée importante à prendre en compte pendant la planification de votre séjour en Louisiane, car cet État est particulièrement croyant et les fêtes religieuses sont suivies de manières assidues, notamment dans les campagnes et petites villes. Bref, on est arrivé au mauvais moment à Lafayette.

Au pays des bayous et des marécages

Bien heureusement, nous avons pu profiter de ses attraits naturels entre deux averses de pluie ! Oui, la Louisiane est verdoyante et il y a une raison pour ça, on peut en témoigner. Nous avons jeté notre dévolu sur la visite du Lac Martin, réputé pour sa faune et sa flore authentique. De plus, c’est une zone protégée donc les activités commerciales qui s’y trouvent notamment des visites de bateaux doivent respecter des règles vis-à-vis des animaux (ne pas nourrir les alligators par exemple).

Louisiane - Lac MartinLouisiane - Lac Martin Louisiane - Lac Martin

Nous avons fait 2 h de balade sur ce lac avec la compagnie Champagne Cajun swamp tour que nous vous conseillons sans soucis. Il y a plusieurs autres entités qui opèrent ici et toutes ont de bons avis sur les différents sites touristiques (TripAdvisor ou Yelp). Une panoplie impressionnante d’oiseaux et d’alligators était présente pour notre plus grand plaisir, dans un décor qui changeait de notre exploration en bateau dans les Everglades. On vous conseille vraiment de faire une visite si vous séjournez dans les environs. De plus, certaines des compagnies proposent des tours en français.  

Qu’est-ce que l’on retiendra de la Louisiane ?

Certainement, l’amicalité de ses habitants. C’est vrai que les Étatsuniens ont la réputation d’être sympathiques. Mais on a l’impression que les louisianais. e. s le sont d’autant plus. Certaines personnes rencontrées pendant notre séjour à NOLA nous ont confirmé qu’il a été très facile pour eux de s’intégrer ici.

Quelques conseils sur la Louisiane

Transport

Vol depuis l’aéroport de MIAMI

UBER depuis aéroport : 33USD vers le centre-ville

Déplacement en transport en commun : 3 USD billet illimité 24 h (à acheter directement aux chauffeurs de bus et de tramway). Plusieurs lignes de tramway sont en service et nous font voyager dans La Nouvelle-Orléans comme dans le temps. Sur les lignes les plus récentes, les véhicules ont le même design que les anciens modèles du début du XXème siècle

Bus (Greyhound – réservation possible sur Busbud) vers Bâton Rouge et Lafayette plusieurs fois par jour.

Train (Amtrak) idem plusieurs fois par semaine

Logement

Quartiers conseillés pour le logement à la Nouvelle-Orléans : Garden District, CBD et Bywater (French Quarter si prix accessibles)

Notre logement à Lafayette en AirBnB que nous conseillons.

Lieux de dégustations que nous conseillons

Nouvelle-Orléans :

  • Prendre une crème glacée roulée chez Dat Iceroll
  • Découvrir les pralines chez Laura’s Candies
  • Faire la visite et goûter une bière de microbrasserie chez NOLA brewing
  • Prendre un café ou un thé glacé chez Mojo sur magazine street
  • Manger des bons produits locaux chez Carmo

Lafayette:

Deux évadés à la Nouvelle-Orléans

Racontez nous en commentaire quel a été votre itinéraire en Louisiane.

Ou si vous n’y êtes pas allez, que rêvez vous d’y découvrir?

Abonnez-vous à notre blog

Ainsi vous recevrez un e-mail à chaque nouvel article (maximum 2 fois par semaine, promis sans spam)

4 responses to “La Louisiane, rencontre avec la Nouvelle-Orléans et le pays Cajun”

  1. Géniale cette excursion et immersion à NOLA! J’ai hâte de la découvrir aussi et j’ai adoré vous suivre aujourd’hui! Merci aussi pour toutes les infos!
    Bonne continuation!
    Jul’

  2. Clarisse dit :

    Article très intéressant ! Nous avons prévu un week-end de trois jours à NOLA en juin (nous vivons en Floride), donc nous ne pourrons pas faire autant de choses que vous mais toutes ces infos me donnent encore plus hâte !

    • Deux Évadés Deux Évadés dit :

      Merci Clarisse pour ton commentaire! J’espère que vous pourrez profiter de NOLA, même en trois jours il y a de quoi en prendre pleins les yeux 😉 Bon séjour et profitez bien!

  3. Candie dit :

    Super cet article ! La Lousiane et la Nouvelle-Orléans, j’en rêve depuis plusieurs années, mais je n’ai pas encore eu l’occasion d’y aller. Je vais garder votre article pas loin pour récupérer des infos le jour où j’irai enfin !! 🙂

Discutons ensemble !