Rencontre de voyage et initiation au couchsurfing en Amérique du nord

Nous en avions déjà parlé dans un précédent article sur notre philosophie de voyage et sur comment nous souhaitions favoriser le couchsurfing pour nous loger pendant ces 4 mois sur la route.

Maintenant avec le recul et nos innombrables demandes réalisées, nous cernons mieux comment fonctionne ce réseau de découverte locale!

Attention cet article a été rédigé mi-2017 donc il est possible que cela ait changé au moment où vous le lirez 😉 En effet soit des personnes auront supprimé leurs profils, soit elles ne pourront plus héberger ou même elles pourraient avoir déménagé…

Quelques conseils pour débuter

Le couchsurfing c’est comme tout dans la vie. Au début, il faut s’acclimater et puis au fur et à mesure on commence à cerner le fonctionnement, les bonnes et moins bonnes pratiques.

Dans certaines villes très populaires et touristiques, les hôtes sont très sollicités! Certains nous ont confié recevoir plusieurs dizaines de demandes par jours. Ainsi, nous avons vite compris que nos demandes devaient se démarquer pour avoir une chance

Lire le profil de l’hébergeur

Pour cela , les messages personnalisés sont primordiaux. En abordant les centres d’intérêt des hébergeurs ou leurs parcours dans la vie, vous saurez les touchers au cœur. Il est donc fondamental de lire correctement les profils. Certains couchsurfeurs ont des descriptions très bien renseigné donc n’hésitez pas à en user pour vos messages. Mais attention, l’idée est bien de se présenter et partager ses centres d’intérêt, pas de faire du blabla inutile.

Alors pas de copiés-collés ou autres textes bateaux que vous enverrez en masse sans vous soucier de vos hôtes. De toute manière, ce genre de message ne reçoit pas de grand suffrage. Ne perdez pas de temps à faire cela. 🙂

Partager du temps

L’intérêt de couchsurfing est de partager du temps avec les personnes qui nous invite chez elles. Ce n’est pas comme un hôtel ou AirBnB où l’on récupère les clefs et où l’on n’a aucune interaction (même si des fois, c’est aussi l’occasion de belles rencontres).

C’est clairement un manque de respect envers son hébergeur de ne pas échanger avec lui et de juste dormir sous son toit. Les locaux sont des sources extraordinaires de bons plans, ne vous tirez pas une balle dans le pied à ne pas en profiter. 😉

Nous avons pour notre part eu beaucoup de conversations diverses et variées sur le sport, la gastronomie, les bières, la politique parfois et aussi notre blogue ! Les hôtes sont très ouverts donc laissez-vous guider par les différentes discussions avec cet inconnu qui pourra devenir peut-être plus qu’une connaissance dans le futur !

Tous les Hommes sont égaux…. ou pas !

Il faut noter que la plupart des hébergeurs sont des hommes. L’âge peut beaucoup varier, mais la tranche d’âge majoritaire est 25-40 ans.

Nous n’allons pas vous mentir, mais vous aurez clairement plus de chance si vous êtes une femme. Encore plus si vous avez entre 20 et 30 ans. Et définitivement PLUS si vous êtes jolie.

Il n’est pas rare de voir des profils d’hébergeur avec 100 % d’avis qui sont faits par des personnes ayant les trois critères énoncés ci-dessous.

Nous ne nous épiloguerons pas sur ce sujet, mais c’est dans les villes les plus bling-bling (hello Miami et Las Vegas) que l’on a éprouvé ce constat.

Nos destinations en couchsurfing

En ayant parcouru les États-Unis et le Canada, nous avons essayer le couchsurfing dans différentes villes avec des personnalités variées. Ce qui fait que les rencontres elles-mêmes sont différentes.

Miami

La recherche a été compliquée sur Miami. Très peu de réponses et encore moins des positives. Nous ne collons pas surement pas assez au profil de la jolie femme de 20-30 ans. 🙂

Nous avons été hébergés une nuit chez Derrick. C’est un habitué des expatriations. Il est philippin, mais a vécu en France, à Monaco et maintenant aux États-Unis.

Quand nous étions chez lui, il venait d’emménager dans son appartement sur South Beach et malgré le fait qu’il n’était pas encore installé définitivement il avait rouvert son compte CS.

Pour notre première expérience en tant qu’invité, il a su nous mettre à l’aise tout de suite. Ayant commencé le Couchsurfing en 2009, on ressent en lui un réel esprit de rencontre. Ses valeurs se recoupent vraiment avec celles de ce type d’hébergement.

On a passé une nuit seulement chez lui, mais clairement on se sentait super bien accueillis et on aurait aimé rester plus longtemps de notre côté si nous en avions l’occasion.

La Nouvelle-Orléans

Les demandes en Louisiane furent bien plus simples et nous avons trouvé plus facilement.

Nous avons été hébergés chez JP et Nala (sa chienne Golden Retriever) pendant 3 nuits et chez Kerry pendant 5 nuits.

JP est vraiment une personne avec le cœur sur la main. Il a pris le temps de nous envoyer plein de messages avant que l’on arrive pour nous connaitre mieux. On l’a appelé pour discuter avec lui sur tout et rien à la fois. Malgré nos galères d’avion au départ de Miami, il était prêt à se rendre disponible tard la nuit pour nous accueillir chez lui.

En guise de remerciement, nous leurs avons concocté le plat signature de Laura : risotto aux champignons accompagné d’une bonne bière de microbrasserie américaine.

La Nouvelle-Orléans - JP

Kerry, son mari et son fils de 13 ans nous offert un vrai pied-à-terre. En effet, ils ont eu l’amabilité de nous héberger pendant 5 nuits ! Nous avons hérité de la chambre du jeune garçon sans l’avoir demandé, dans laquelle on pouvait donc se reposer tranquillement dans un lieu fermé. Étant des personnes qui ont beaucoup voyagé et vécus à l’étranger, nous avons pu notamment échanger sur plein de sujets.

En guise de remerciement nous leur avons préparé des crêpes avec tempeh, champignons, persil et fromage végane. Un autre soir Laura avait fait une mousse au chocolat.

La Nouvelle-Orléans - Kerry

Los Angeles

Nous n’avons pas réussi à faire de couchsurfing dans la cité des anges.

Au moins, on nous répondait que ce n’était pas possible.

Pas de chance 😉

Hawaï’i — Kauai

Sur Kauai nous avons échangé avec un membre qui participe beaucoup à la communauté couchsurfer. Il nous a dit que beaucoup d’inscrits qui étaient sur Kauai avaient déménagé. Peu de personnes actives et pour les rares répondants ils étaient tous en voyage hors de l’île.

Dommage pour rencontrer des locaux, au moins les campings de l’île sont à 3 $ par personne. Cela a donc été notre hébergement privilégié et nous a permis de rencontrer plein de voyageurs.

De manière générale, les personnes sur Hawaï’i changent beaucoup du faite que les hôtes s’installant ici sont souvent des grands voyageurs !

Hawaï’i — Big Island

Avant de partir de Los Angeles, nous avions reçu une réponse positive de Cyrus pour rester 2 nuits.

Cyrus habite à Waimea sur la côte nord. Sa maison est proche du centre-ville avec tous les commerces dont l’on pourrait avoir besoin. Comme il commençait un nouveau travail et faisait des journées de 10 h, on l’a rarement vu, mais lorsque ce fut le cas on a réellement apprécié les moments partagés. Très accueillant et très généreux, il nous a fait sentir tout de suite chez nous en nous faisant confiance et en nous permettant de rester bien qu’il ne soit pas présent.

On a voulu lui préparer un repas, mais il est rentré tard sans nous répondre. Il a hérité de sa part au retour avec des bons wraps à base de tempeh mariné, crudités et hummus maison. 🙂

Waimea - Cyrus

Pour les autres nuits en couchsurfing, les demandes sont venues sur le tard alors que nous avions déjà réservé nos AirBnB. On a eu notamment 2 personnes qui nous proposaient de rester durant la totalité du séjour. Il est donc plus facilement possible de faire du couchsurfing sur Big Island 😉

De plus, on a aussi trouvé des hôtes se disant qu’elles allaient aller faire de la prospection AirBnB sur couchsurfing. Après échanges, elles vous proposent finalement des AirBnB payants…

Herbert City (proche Salt Lake City)

Je pense que ce fut le premier couchsurfing que nous avons trouvé. Ou du moins c’est lui qui nous a trouvés ! En effet, Kendrick nous a proposé de nous accueillir avant que l’on commence le voyage.

Il a beaucoup voyagé et continue de le faire. Il préparait un séjour de 2 mois et demi en Amérique du Sud quand nous étions chez lui où il avait trouvé des couchsurfings !

Nous sommes restés seulement une nuit chez lui avant de partir pour Grand Teton.

La particularité de Kendrick est qu’il habite avec ses parents, son cousin et sa sœur. Celle-ci ayant plusieurs enfants cela donne une immense maison avec 11 personnes vivant dedans plus 3 chiens, un chat et un perroquet !

Kendrick nous a prêté son lit pour la nuit ce qui était super sympa, car il est allé dormir sur le canapé. 

Salt Lake City, le retour !

Après avoir passé 10 jours dans les Rocheuses entre Grand Teton et Yellowstone, nous sommes restés une nuit chez Abhishek en plein cœur de Salt Lake City.

Nous étions partis sur un hôtel, mais notre hôte nous a proposé son toit alors pourquoi pas ! 😊

Abhishek est indien et vit aux États-Unis depuis plusieurs années. Il accueillait à ce moment-là une chienne pitbull tellement adorable et qui répond au doux nom de Kisses.

Une bien belle rencontre avant de partir pour nos 20 h de train direction San Francisco.

Salt Lake City - Abisheik

San Francisco

Pierre à un camarade de promotion des Arts et Métiers qui habite depuis 6 mois à San Francisco. Nous avons donc pu dormir chez lui pendant 6 nuits. Comme Romain était en attente de son visa de travail, il a volontiers joué le rôle de guide touristique pour nous ! 

C’était très sympa comme situation, car en plus des bienfaits classiques du couchsurfing (connaissance des quartiers, localisation en plein centre et frais très réduits) nous avons pu profiter pour nous retrouver et échanger sur nos vies et nos visions des choses. 🙂

 

San Francisco - Romain GP

Portland

Nous avions prévu de prendre du AirBnB pour ces 3 nuits, mais notre AirBnB nous a lâché un peu avant notre arrivée. On a donc tenté des demandes couchsurfing de dernières minutes. Ainsi, 3 jours avant de débarquer Paul a accepté de nous héberger. Nous sommes restés 3 nuits.

Et bien ce fut un coup de poker ! En effet, Paul est quelqu’un de très aidant et est carrément venu nous chercher à la gare de Portland. Il a aussi passé une journée avec nous pour nous amener à différents endroits de la ville et nous a parfaitement conseillés. Chez lui, il a été super accueillant, nous avons partagé plusieurs repas et discuté de sujets très intéressants grâce à son ouverture d’esprit. Ce grand passionné de films français nous a fait découvrir le film Micmac à tire-larigot.

Bonus nous avons vraiment rigolé et profité de la présence de Indie son petit chien puggle (moitié pug et moitié beagle).

Portland - Indie The Beast

En somme une super rencontre grâce au couchsurfing !

 

Portland - Paul

Seattle

Notre façon d’obtenir cet hébergement est certainement l’un des plus intéressants. Nous avons en effet rencontré Dawn et Craig à Hawaï et plus précisément sur Big Island dans l’AirBnB des hamacs.

Nous avons tout de suite sympathisé et discuté de nos expériences de voyage et de ce qu’offrait l’île. C’est notamment eux qui nous avaient conseillé d’aller à Green Sand Beach.

De fil en aiguille en leur disant que nous passions à Seattle, ils nous ont proposé un hébergement pour 3 nuits.

Ils possèdent une maison dans le nord de Seattle et ont été adorables avec nous. Ils ont insisté pour venir nous chercher à notre arrivée et pour nous déposer prendre le ferry à notre départ. Dawn avait préparé des enchiladas véganes pour Laura. Ils nous ont super bien conseillés sur les visites. On s’est vraiment fait dorloter chez eux 🙂 Cela nous a aussi permis de tester le pickeball qui est un jeu inventé dans l’Etat de Washington, car ils possèdent un terrain dans leur terrain !

On espère vraiment pouvoir les héberger un jour en retour, ce fut tellement sympathique de les revoir après Hawaï et de notamment retrouver cette gentillesse 🙂

Seattle - Craig et Dawn

Parksville

Nous avions prévu de rester une nuit à Nanaimo avant de partir pour 3 jours à Pacific Rim.

Michael nous a proposé de nous héberger sans que nous ayons besoin de faire de demande. Parksville est proche de Nanaimo, ainsi que l’on doit dormir dans l’une ou l’autre ville cela ne change pas grand-chose, car elles sont petites.

Michael réside dans un resort de vacances. Assez intrigant au départ, car on est entouré de touristes. Il a lui acheter sa maison et vit là-bas à l’année. Il propose des cours de Stand Up Paddle, mais se considère plus comme semi-retraité.

Vancouver

Victor et Roberta nous ont hébergés pendant 3 nuits sur Vancouver. Ce n’est pas la meilleure expérience que nous avons eue en Couchsurfing. Ils n’avaient pas précisé sur le profil que nous ne pouvions pas rester dans l’appartement s’ils étaient dehors. C’est un critère rédhibitoire lorsque nous recherchons des hôtes. On s’est donc senti un peu piégé lorsqu’ils nous ont mis au courant… Si cela avait été indiqué dès le départ nous n’aurions pas demandé à être hébergés chez eux.

De plus, on a eu beaucoup de mal à cerner Victor. Sans rentrer dans les détails, nous n’avons pas du tout accroché avec lui alors que c’était tout l’inverse avec Roberta.

Dommage, mais bon c’est aussi ça couchsurfing, parfois le lien ne se crée pas !

Winnipeg

Pendant 2 nuits nous avons logé chez Anaïs qui est une amie de Laura. Elles se sont rencontrées pendant l’organisation d’un festival de muséologie à Montréal et ont sympathisé. Les retrouvailles en terres manitobiennes ont été très agréables. Elle nous a aussi fait visiter la ville pendant quelques heures les deux jours que nous avons passé sur place ! 

Cette étape a surtout été un pied-à-terre calme pour faire une pause après avoir passé un jour dans le train depuis Jasper et en prévision de nos deux jours de voyage pour rallier Montréal !

Toutes les bonnes choses ont une fin !

Et voilà ainsi se finit notre expérience nord-américaine en couchsurfing durant nos 4 mois de voyage. Nous avons fait 31 nuits en tout.

Nous souhaitons encore une fois sincèrement remercier nos hôtes pour nous avoir faits sentis comme chez nous. Ouvrez-vous et tentez le couchsurfing en tant qu’hôte ou invité, vous ne serez pas déçus de vos expériences. 🙂

Voici notre profil avec les différents avis que nous avons laissés et ceux reçus 🙂

Dites-nous en commentaire si l’expérience Couchsurfing vous tente
ou vos meilleures rencontres de voyage 🙂

3 responses to “Rencontre de voyage et initiation au couchsurfing en Amérique du nord”

  1. Hôte et surfeuse sur le site depuis 2009, j’en suis une fan inconditionnelle! J’y ai fait de merveilleuses rencontres (celle de mon mari, en particulier, et d’autres personnes encore aujourd’hui très chères à mon coeur), et d’autres un peu moins singulières mais toujours dans le respect et l’ouverture.

    Vous décrivez l’aventure avec simplicité et vérité et je suis toujours ravie de voir qu »elle continue de cette manière plutôt que de vrille vers quelque chose de plus commercial.

    Accueillerez-vous aussi lorsque vous aurez de nouveau un chez-vous fixe?

    Bonne continuation et belles rencontres!
    Jul’

Discutons ensemble !