Guide du zéro-déchet en voyage (en Amérique du Nord)

Il ne suffit pas d’être plein de bonnes volontés pour se lancer dans un voyage avec des principes zéro-déchet. Il faut s’armer de patience, faire des recherches approfondies et comprendre que parfois il va falloir traîner son recyclage sur plusieurs jours le temps de trouver une poubelle adaptée.

Bref, ce n’est pas de tout repos et de temps en temps on est déçu du résultat. Surtout lorsqu’on compare au peu de déchets que l’on produisait en étant bien installés à Montréal.

Mais les deux sont bien différents, surtout pour un voyage comme le nôtre, principalement en sac à dos/camping. Il faut savoir adapter les 5 règles du zéro-déchet et relativiser.

Une parties des courses non vrac pour 12 jours en camping

Nos conseils

Règle 1 : oublie ce que tu as appris

C’est la fleur au fusil que nous avons acheté nos premières bouteilles de bière locales du voyage. Pour nous rendre compte ensuite que les consignes ne sont pas légion dans tous les États… Le recyclage et compostage sont aussi bien différents, voir inexistant d’une région à l’autre. Cela peut être désespérant, mais il faut savoir s’adapter à ces situations.

Règle 2 : des recherches adéquates tu effectueras

Après avoir entré « zero-waste store » sur notre moteur de recherches plusieurs fois sans succès, nous avons dû changer de termes. Axez vos demandes sur les « organic food store » ou « coop food store ». Ces boutiques ont bien souvent des options vracs et seront de bonnes sources alimentaires sur la route.

Règle 3a : des grandes chaînes, tu t’éloigneras…

On avait vu des images immondes de magasins étasuniens où tous les fruits et légumes sont vendus emballées individuellement. Mais, cela concerne particulièrement de grosses enseignes, comme Walmart, etc. Nous avons été agréablement surpris de voir que dans les petits et moyens supermarchés proposent leurs fruits et légumes principalement en vrac. Essayez de vous tourner vers des épiceries locales et vous aurez certainement de bonnes surprises. Parfois, même ces boutiques ont des rayons de vrac bien fournis et nous avons pu nous servir de nos sacs réutilisables facilement.

Règle 3b : et vers les marchés fermiers, tu te tourneras

C’était déjà une de nos habitudes à Lyon et Montréal, mais c’est aussi tout à fait applicable en voyage. Les marchés fermiers foisonnent aux États-Unis et c’est l’occasion de trouver des produits frais et de qualité. Ceux-ci sont le plus souvent non emballés qui plus est. Cherchez « Farmers’s market » dans la région/ville que vous comptez visiter. Nous avons cuisiné 80 % de nos repas pendant le voyage et on était bien content d’avoir des produits frais dans nos plats de temps en temps.

Règle 4 : la communauté, tu interrogeras

Lors de nos débuts vers le zéro-déchet à Montréal, plusieurs groupes Facebook ont été de vrais puits d’information. Ces groupes ne sont pas seulement présents à Montréal. Il en existe des similaires dans plusieurs autres États et ils sont une source sur laquelle s’appuyer en cas de déroute. Les membres sauront certainement vous aiguiller dans vos recherches !

Règle 5 : les restaurants tu choisiras

Nous avons peu mangé au restaurant pendant nos 4 mois pour limiter notre budget ! Cependant, même de ce côté-là il est possible de faire des choix en fonction de vos convictions environnementales. Surtout grâce au label Green Restaurant Association qui note les restaurants en fonction de critères écologique. Ceux-ci sont la provenance de la nourriture, le gaspillage d’eau et d’aliments, les déchets, les dépenses énergétiques. Comme celui-ci à La Nouvelle-Orléans où nous avons dîné qui composte ses déchets, économise l’eau et utilise des agents nettoyants biodégradables. Ce label est principalement présent aux États-Unis, mais quelques adresses canadiennes sont répertoriées sur leur site internet.

Green Restaurant Association

Revenir à la base

Les petits gestes qui font les grands changements

Bien sûr, le meilleur moyen de réduire ses déchets est de toujours avoir ses ustensiles, sa bouteille, son verre/tasse, sa paille et son sac réutilisables. Avec ces éléments, vous saurez dire non à la majorité de ce qui produit des déchets. Et si ce sont les seuls que vous arrivez à réduire pendant votre voyage, dites-vous que c’est déjà bien !

Mais d’autres petits gestes sont aussi possibles au-delà du zéro-déchet.

Vous vous servez des prospectus et cartes dans des offices de tourisme pour vous aider dans votre visite ? Prenez-en soin pendant votre séjour et retournez-les avant votre départ. Ils pourront être réutilisés.

Prospectus qui auront une deuxième vieManger à emporter sans déchet

Prenez le temps de marcher ou de faire du vélo, au lieu de conduire la voiture sur des petits trajets. Vous êtes en vacances après tout !

Vous achetez à manger à emporter ? Essayer d’avoir des contenants sur vous et de demander à être servi dedans.

Savoir relativiser

On l’a dit en introduction et c’est très important si vous ne voulez pas que le ZD vous mine le moral en voyage. Nos habitudes ont été chamboulées. En mode nomade, difficile d’acheter du tofu ou fromage en vrac. Idem pour les légumineuses sèches dont les haricots et pois chiches qui ont un temps de trempage et cuisson trop long pour la cuisine de camping. Alors oui, notre presque zéro-déchet à Montréal est devenu un « on fait attention à nos déchets en voyage ».

Courses en vrac pour 12 jours

Est-ce-grave ? Pas vraiment, car nos petits gestes continuent à faire du bien à la planète. Et on saura remettre très vite en place nos anciennes habitudes lorsque l’on ne sera plus nomade. Cela nous a aussi permis de parler zéro-déchet avec plusieurs personnes rencontrées, et peut-être planter des graines dans certains esprits. 🙂

Vous retrouverez ci-dessous notre guide zéro-déchet pour les États-Unis et le Canada. Le principe est simple, pour chaque localisation nous avons donné les informations suivantes : supermarché zéro-déchet ou vrac, les marchés fermiers et la gestion des déchets. Ce sont les renseignements qui nous ont manqué en commençant notre voyage. Donc nous les avons collectés au fur et à mesure pour les retransmettre ici 😉

Guide ÉTATS-UNIS

CALIFORNIE

Los Angeles

Où faire des courses zéro-déchet : nous sommes restés peu de temps dans la ville donc nous avons fait principalement des courses de produits frais aux environs de notre AirBnB. Il y a cependant des enseignes de vrac dans la ville, dont Whole Foods et la coop Rainbow acre.

Marché fermier : Nous sommes allés au Main Street Farmers Market de Santa Monica le dimanche matin. Celui-ci a même une vocation Zéro-déchet. Ici pas de poubelle de déchet, seulement recyclage et compost. Il y a des étals de fruits et légumes locaux ainsi que de la nourriture à manger sur place. Les contenants réutilisables sont acceptés mais les marchands proposent aussi de la vaisselle compostable. Il y a bien d’autres adresses de marchés fermiers en ville pendant la semaine.

Gestion des déchets : Le ramassage du recyclage se fait chez les particuliers. Pour le compost nous ne savons pas et impossible de trouver une information précise sur internet.

San Francisco

Où faire ses courses zéro-déchet : des grandes enseignes sont présentes en ville avec des rayons de vrac, comme Whole Foods et Trader Joe. Le supermarché Rainbow coop propose des produits, mais nous n’avons pas eu l’occasion d’y aller. Il semble vraiment bien fourni en vrac.

Marchés fermiers : tous les samedis matin, il y a le Ferry plaza farmers market. Il est très touristique donc un peu cher, mais sympathique à visiter et pour y manger sur le pouce. Plusieurs autres marchés locaux prennent place dans la ville.

Gestion des déchets : Le compost et le recyclage sont généralisés chez les particuliers. Parfois, vous trouverez des poubelles de compost et de recyclage en ville et dans certains lieux publics (musées, bibliothèques et métro).

 

FLORIDE

Miami

Où faire des courses zéro-déchet : Il n’y a pas de supermarchés zéro-déchet à proprement parler à Miami. Mais nous avons quand même pu trouver des épiceries avec des sections vrac comme The Fresh Market, Whole foods et Sabal market

Marchés fermiers : On n’a pas pu testé de marchés fermiers, mais il y en a plusieurs dans la ville.

Gestion des déchets : Le recyclage municipal est mis en place chez les particuliers, quelques poubelles de recyclage dans la rue, mais pas de compost municipal.

HAWAÏ

Kauaï

Où faire des courses zéro-déchet : avant de commencer notre trek sur la Napali Coast, nous avons trouvé Harvest Market qui propose du vrac… Un peu cher pour les autres produits, mais dans la norme pour le vrac.

Marchés fermiers : Nous n’avons pas pu en faire, mais il y en a plusieurs sur l’île.

Gestion des déchets : Dans les campings, nous avons trouvé principalement poubelle déchet, recyclage plastique et métal. Quelquefois papier et/ou verre.

Tomates cerises ramassé sur le Kalalau trail

Big Island

Où faire des courses zéro-déchet : plusieurs enseignes de boutiques biologiques offrent de très bons choix de vrac, dont Island Naturals. Certains proposent même du prêt-à-manger (au poids) que nous avons pu nous faire servir dans notre tupperware.

Marchés fermiers : Ils sont très nombreux et d’une qualité extraordinaire. Nous sommes allés à celui de Waimea et de Hilo. Privilégiez d’aller le samedi à celui de Hilo, le choix est plus important que le reste de la semaine ! Au mois de mai, c’est la saison des lychees, on s’est juste régalé !

Gestion des déchets : Le recyclage municipal est généralisé. Des entreprises consignent les bouteilles en verre, selon la ville vous trouverez les informations dans les supermarchés. Nous avons vu peu de poubelles de recyclage dans la rue ou uniquement plastique et métal (bouteille et cannette).

LOUISIANE

La Nouvelle-Orléans

Où faire des courses zéro-déchet : nous avons trouvé les supermarchés Rouses avec une section en vrac de très bonne qualité. La majeure partie des fruits et légumes sont aussi sans emballage. Le seul Whole foods est assez excentré donc difficile d’accès en transport en commun.

Marchés fermiers : Le Hollygroove market and farm se tient tous les jours au nord de la ville. Nous n’avons pas pu y aller, car la localisation est vraiment excentrée du reste de la ville. Il y a plusieurs autres petits marchés fermiers dans des quartiers plus centraux ponctuellement.

Gestion des déchets : Le recyclage municipal est inégal chez les particuliers, peu ou pas de recyclage dans la rue. Le compost municipal n’est pas mis en place non plus.

 

OREGON

Portland

Où faire ses courses zéro-déchet : vous trouverez toutes les adresses nécessaires à votre visite de Portland en mode ZD grâce au blogue Conscious by Chloé. Une vraie mine d’information sur la ville !

Marchés fermiers : Voici la liste des marchés fermiers de Portland, on se souvient notamment d’avoir acheté de super champignons frais et du tempeh de lentille local dans un de ceux-là !

Gestion des déchets : compost et tri chez les particuliers. Parfois poubelles de compost et tri en ville et dans certains lieux publics (musées, biblio, métro).

WASHINGTON

Seattle

Où faire ses courses zéro-déchet : les supermarchés PCC Natural Market et la Central Co-Op semblent être les meilleures options pour des courses zéro-déchet en ville.

Marchés fermiers : Le marché principal de la ville n’est pas à proprement parlé fermier, mais vous y trouverez toutes sortes d’aliments en vrac comme des pâtes, fruits et légumes, etc. Voici la liste des marchés fermiers de Seattle.

Gestion des déchets : compost et tri chez les particuliers. Parfois poubelles de compost et tri en ville et dans certains lieux publics (musées, biblio, métro).

 

PARCS NATIONAUX DES ÉTATS-UNIS

Aucune boutique de vrac ne se trouve dans l’enceinte des parcs nationaux que nous avons visités. Nous avons fait nos courses dans une boutique Sprouts à Las Vegas avant de partir en direction du Grand Canyon. Selon la ville de laquelle vous démarrerez, on vous conseille de regarder les boutiques de vrac/bio. Les grandes enseignes classiques seront Sprouts, Whole Foods ou encore Trader Joe.

Grand Canyon

Gestion des déchets : poubelle déchets et recyclage (papier, verre, métal, plastique) assez présents. Des poubelles de compost sont à disposition au Market Plaza.

Compost et recyclage au Grand Canyon

Zion

Gestion des déchets : poubelle déchet et recyclage, mais attention les matériaux à recycler sont différenciés par poubelle et tous ne sont pas présents au même endroit (notamment ceux de papier et cartons). Pas de compost.

Bryce

Gestion des déchets : poubelle déchets et recyclage (papier, verre, métal, plastique) assez présents. Pas de compost.

Arches

Gestion des déchets : poubelle déchets et recyclage (papier, verre, métal, plastique) assez présents. Pas de compost.

Courses zéro-déchet à Moab : Moonflower Coop est une bonne option pour un ravitaillement en produits frais et vrac alimentaire. Ils ont aussi plusieurs produits d’entretien (savon, shampoing, lessive, etc) en vrac.

Grand Teton

Gestion des déchets : poubelle déchets et recyclage (papier, verre, métal, plastique) assez présents. Pas de compost.

Yellowstone

Gestion des déchets : poubelle déchets et recyclage (papier, verre, métal, plastique) assez présents dans les campings et vers les centres d’accueil. On a trouvé un seul lieu où faire du compost aux douches/laverie du camping de l’aire Canyon.

Guide CANADA

COLOMBIE-BRITANNIQUE

Île de Vancouver

  • Victoria

Où faire ses courses zéro-déchet : on a trouvé quelques boutiques avec des rayons de vrac vers un de nos airbnb Mother’s nature et Lifestyle Market. Il y a une épicerie, totalement pour le vrac, un peu excentrée du centre-ville, qui est très bien et pratique de bons prix For good measure.

Marchés fermiers : Voici la liste des marchés fermiers sur l’île de Vancouver. Nous n’en avons testé aucun, mais il y en a plusieurs en ville et dans le reste de l’île.

Gestion des déchets : compost et tri chez les particuliers. Parfois poubelles de compost et tri en ville et dans certains lieux publics (musées, biblio, métro).

  • Pacific Rim

Comme dans les parcs des États-Unis, vous ne trouverez pas d’épiceries à l’intérieur du parc. Les deux villes à proximité (Tofino et Ucluelet) ne proposent pas de bonnes options en termes d’achat zéro-déchet. On vous conseille donc de faire des achats avant d’arriver sur Victoria ou Parksville.

Gestion des déchets : compost et tri chez les particuliers, dans le parc et au camping Surf Junction.

Vancouver

Où faire ses courses zéro-déchet : des projets de création de magasins zéro-déchet sont en cours (dont Nada), mais pour le moment nous nous sommes rabattus sur Whole Foods. The Soap Dispensary est une boutique de vrac pour les produits d’entretiens et d’hygiène, bien située sur Main Street ! Profitez-en pour visiter chez August Market, quelques produits en vrac, mais surtout du kombucha en pression ! De quoi bien se rafraîchir pendant les chaudes journées d’été.

Marchés fermiers : plusieurs marchés fermiers prennent place dans la ville, à différents moments de la journée. Vous pouvez aussi aller au marché public de Granville qui dispose d’étalage de fruits et légumes locaux ou non, de stand de bouffe (où on a pu être servis dans nos contenants) et d’une boutique de vrac (fruits secs, noix, farine, sucre, céréales).

Gestion des déchets : compost et tri chez les particuliers. Parfois poubelles de compost et tri en ville et dans certains lieux publics (musées, biblio, métro).

ALBERTA

Parc national de Jasper

Où faire ses courses zéro-déchet : La boutique Nutters à de nombreux choix, mais est assez chère. Notre conseil est faire des courses de vrac (ou de nourriture tout court, car les options ne sont pas fréquentes pas les rues ici) avant d’arriver dans les parcs. Calgary ou Edmonton devraient avoir de bonnes alternatives. Nous partions de Vancouver donc nous avons fait des courses chez Whole Foods.

Marchés fermiers : Un marché fermier tous les mercredis en juillet et août. Voir info ici.

Gestion des déchets : Des poubelles de recyclage sont présentes dans les campings et en ville. Il y a une poubelle de compost vert foncé dans la ville qui est accessible à tous (ici).

Parc national de Banff

Où faire ses courses zéro-déchet : Comme pour Jasper, notre conseil est faire des courses de vrac (ou de nourriture tout court, car les options ne sont pas fréquentes pas les rues ici) avant d’arriver dans les parcs.

Marchés fermiers : un marché local se tient en ville le mercredi de 10 h à 18 h. Produits frais de Colombie-Britannique et d’Alberta. Vous y trouverez aussi à manger et de l’artisanat.

Gestion des déchets : Des poubelles de recyclage sont présentes dans les campings et en ville. Nous n’avons pas trouvé de compost. La bibliothèque publique de Banff a un service de sauvetage de nourriture. Elle redistribue des invendus passés date des supermarchés de la ville. Vous pouvez aussi y déposer des aliments non utilisés (conserves ou autres non entamés).

250gr de déchet non recyclable dans les Rocheuses canadienne

MANITOBA

Winnipeg

Où faire ses courses zéro-déchet : c’est ici que nous avons découvert Bulk Barn. Le choix d’aliments est énorme, il y a de tout et les prix sont intéressants. Ce n’est pas le genre de boutique que nous favorisons dans la vie de tous les jours, mais en voyage c’est très pratique ! Vous trouverez aussi le magasin Generation Green à The Forks (mais va bientôt déménager) qui vend des produits d’hygiène en vrac et quelques que articles pour le zéro-déchet comme des sacs réutilisables, des ustensiles, contenants et gourdes.  

Marchés fermiers : Ce marché couvert est très sympa et propose plein de produits locaux frais ou transformé. Voici une liste des marchés fermiers de la ville qui semble être mise à jour régulièrement.

Gestion des déchets : Les particuliers recyclent certaines matières (sauf l’aluminium bizarrement qui n’est pas inclu). La municipalité ne ramasse pas le compost, mais avec un peu de chance vous tomberez sur des personnes qui le font chez eux.

QUÉBEC

Montréal

Où faire ses courses zéro-déchet : forcément nous avons vécu 3 ans à Montréal donc nous connaissons de nombreuses adresses où s’exercer au zéro-déchet. Nos chouchous sont les boutiques Loco, Vrac & Bocaux et Mega Vrac! Même en voyage c’est une ville très fonctionnelle pour cette pratique, notamment grâce au Circuit Zéro-déchet. Vous allez trouver beaucoup de référence et d’information pour Montréal et le reste du Québec. Le site a ouvert début 2017 donc il n’en est qu’à ses prémisses, mais il a de beaux jours devant lui.

Marchés fermiers : Si vous voulez avoir une expérience typiquement montréalaise, allez faire vos courses aux marchés Jean Talon ou Atwater. Vous y trouverez beaucoup de produits frais non emballés.

Gestion des déchets : Le recyclage municipal est généralisé dans la ville. Certains quartiers ramassent le compost chez les particuliers comme sur le Plateau ou dans Rosemont !

Guide Zéro Déchet en voyage

Ce guide est pour vous !
N’hésitez pas à vous en inspirer pour vos prochains voyages
et à le partager 😉

3 responses to “Guide du zéro-déchet en voyage (en Amérique du Nord)”

  1. Superbe article plein de très bonnes infos et de bons conseils! Cela prouve une fois de plus que lorsqu’on se sent concernés et qu’on fait un peu d’effort, on peut sauver notre planète chaque jour, même un peu et surtout beaucoup!

    Beau travail de collecte d’infos!
    Ça me donne envie de faire pareil pour le Mexique, parce que j’entends souvent dire que le zéro déchet en dehors des pays dits « développés, » ce mode de vie est plus compliqué; or il ne l’est pas, à condition de faire ce que l’on peut, de changer ses habitudes de base et de chercher ces lieux qui font également un effort.
    Merci de l’inspiration!
    Et bonne continuation!

    Bises,
    Jul’

    • Deux Évadés Deux Évadés dit :

      Merci Jul’ pour ton commentaire ! Effectivement, ça a été du travail mais je suis sûre que ça peut être utile.
      Et je te rejoins totalement sur le fait que même faire du zéro-déchet hors pays « développé » est possible. J’y ai peu voyagé pour le moment mais d’après les retours que j’en ai eu (de toi et d’autres) c’est tout à fait réalisable ! ça serait vraiment une bonne idée d’avoir un guide zéro déchet du Mexique 😉
      Tu me tiens au courant si tu mets en place cet idée ! 🙂
      Laura

Discutons ensemble !