Bryce, un canyon pas comme les autres

Troisième parc dans notre itinéraire de voyage de l’Ouest américain, Bryce fait aussi parti du Plateau du Colorado.

Contrairement à ce que son nom indique, Bryce n’est pas un canyon! Ceux-ci sont formés par l’érosion due à un cours d’eau, ce qui n’est pas le cas ici. L’érosion de ce parc n’en est pas moins spectaculaire. Très différente de ce qu’on a pu voir au Grand Canyon ou Zion précédemment. Nous sommes encore sur le plateau du Colorado et donc à plus de 2000 m. Comme au Grand Canyon, la route principale surplombe la partie érodée et offre des points de vue spectaculaires. Cependant les couches sédimentaires que l’on observe sont différentes de Zion et du Grand Canyon. L’altitude étant plus élevée nous sommes en présence de roches plus récentes qui n’ont pas été totalement érodées. Des fossiles de dinosaures ont notamment été retrouvés dans certains endroits du parc pour le plus grand plaisir des Paléontologues.

Levé de soleil Levé de soleil

Hoodoo, les cheminées prennent forme

Ce relief est caractéristique de ces lieux. La roche calcaire est érodée par l’infiltration de l’eau qui en gelant en fait exploser des parties. D’abord des « fins » (barrières) sont générées. Puis elles vont se séparer en « hoodoos » (cheminées), ressemblant à des cheminées ou des doigts. Leur création est issue directement de l’érosion constante de sa surface. Ce qui veut dire que ceux-ci ne sont pas immuables. Même si leur formation/destruction prend du temps, beaucoup de temps, le paysage du parc change énormément !

Certains hoodoo ont des formes bien plus caractéristiques. On retrouve notamment Thor’s Hammer

Hoodoo et Thor's hammer à droite

Ils sont des symboles à part entière de ces lieux et on vous conseille fortement de descendre en randonnée afin de pouvoir observer la variété des paysages du parc.

Randonnées

Les randonnées que nous avons faites sont beaucoup plus faciles qu’à Grand Canyon et Zion. Il y a même des parties plus simples encore qui offrent de très bons points de vue le long du Rim.

Vous pouvez partir de Sunset et aller jusqu’à Bryce Point afin d’avoir une vue d’ensemble de champs de hoodoo. On a poussé jusqu’à Hat Shop et c’était bien sympa !

Champs de hoodoo

On a particulièrement apprécié la Figure 8 qui fait 12 km et qui vous fera passer dans des paysages divers et variés.

Sur les sentiers de Bryce  Sur les sentiers de Bryce

Au bout de la route vers Bryce Point vous pourrez aussi faire une petite boucle rapide de 1,6 km avec Bristlecone Loop. Notez que si vous voulez longer le Rim vous pouvez aller jusqu’à l’extrémité sud du parc en marchant. Renseignez-vous bien sur la longueur de la marche. 😉

Système de navette

Un système de navettes circule dans le parc. Comme à Grand Canyon, il n’est pas obligatoire, mais vous permettra de rejoindre les différents centres d’intérêt facilement sans avoir besoin d’attendre pour du stationnement, ce qui est parfois un vrai casse-tête. Ce serait positif que les navettes soient imposées comme c’est déjà le cas à Zion. Nous avons visité hors-saison et malgré cela à certains points d’intérêts, le parking était compliqué.

Lodge et douche

Comme tous les autres parcs nationaux que nous avons visités à présent, Bryce est équipé d’une supérette où vous trouverez aussi un lavomatic et les douches. Celles-ci sont à 5 $ pour 7 minutes. Pour la lessive, 3,5 $ et 25 cents pour 4 minutes de séchage.

Nous sommes aussi allés plusieurs fois au Lodge. Il y a un grand salon ouvert à tous avec des canapés et du Wi-Fi gratuit. Un bon endroit pour se poser après une longue journée de randonnée et pour être au chaud lorsqu’il fait froid dehors.

De plus, il y a un amphithéâtre où certains soirs des sujets sont abordés par le géologue du parc. On a eu la chance de participer à une discussion sur les dinosaures lors de notre séjour.

Sur les sentiers de Bryce Sur les sentiers de Bryce

On a testé pour vous : faire du camping à -1 °C

Eh oui, à Bryce mi-mai, il faisait 0 voir moins la nuit. Les températures variaient de 12 °C à 0 °C dans la journée. Il a même neigé la veille de notre arrivée. Il faut dire que le parc se situe quand même à plus de 2000 mètres d’altitude. Bref, ça a été assez épique… Mais grâce à notre bon équipement, le combo liner + sac de couchage 3 saisons et aussi des vêtements en laine pour dormir, on a survécu ! Les feux de bois le soir étaient notamment bienvenus pour se réchauffer.

Un bon feu pour se réchauffer

Il y a deux campings sur le parc : North et Sunset. North est plus proche du centre des visiteurs, mais Sunset est tout autant bien placé. Les deux sont assez rapprochés l’un de l’autre donc il n’y a pas une grosse différence. Nous avons séjourné à Sunset. Celui-ci est plutôt bien, mis à part qu’on a eu un emplacement en pente donc pas super pratique pour camper. Il y a des toilettes sur place et on était vraiment proche des principaux points d’intérêts du parc.

Sac de couchage obligatoire pour -1 degré !

Qu’avez vous pensez de Bryce?

Quel est votre parc préféré de l’Utah? 

One response to “Bryce, un canyon pas comme les autres”

  1. J’ai de magnifiques souvenirs de Bryce « Canyon » et parce qu’on y était restés un peu plus longtemps qu’à Zion, il demeure dans mes souvenirs le plus beau et le plus majestueux. Les cheminées des fées et ces formations rocheuses spectaculaires sont gravées à jamais dans ma mémoire. Encore une fois, le fait d’y avoir été en tant qu’animatrice en camp itinérant fait que je n’ai pas pu en profiter autant que je l’aurais voulu et n’ai pas arpenté les sentiers comme vous l’avez fait mais je suis ravie de continuer à pouvoir vous suivre et les voir avec vos yeux.

    Quelle merveille!

Discutons ensemble !